Vendredi 07 octobre 2022

Politique

265.000 Burundais dans les pays voisins

18/06/2016 Commentaires fermés sur 265.000 Burundais dans les pays voisins
Abel Mbilinyi : «Les réfugiés Burundais dans les pays voisins atteignent le nombre de 265.000 mille.»
Abel Mbilinyi : «Les réfugiés Burundais dans les pays voisins atteignent le nombre de 265.000»

Le 20 juin de chaque année, le monde célèbre la Journée mondiale des refugiés. Une journée qui arrive alors que le Burundi traverse une crise qui a commencé depuis avril 2015. «Au Burundi, nous avons des personnes qui se sont réfugiés, à cause de la crise, dans les pays voisins comme la Tanzanie, Rwanda, RDC et Ouganda. Maintenant, ils atteignent le nombre de 265.000 », indique Abel Mbilinyi, représentant du Haut-commissariat aux réfugiés (HCR) au Burundi. Plus au moins 60.000 réfugiés vivent au Burundi, poursuit-il, et la majorité est de nationalité congolaise.

Abel Mbilinyi souligne qu’il y a dans le monde plus 60 millions de réfugiés. «Malheureusement, aujourd’hui, il y a plus de personnes qui quittent leurs pays pour différentes raisons.»

Selon Bernard Ntwari, chargé de communication au HCR, des Burundais commencent à rentrer surtout en provenance de la Tanzanie. «C’est pour cela que nous avons ouvert un nouveau bureau à Makamba pour pouvoir faire le suivi et le monitoring afin de pouvoir les assister.» Toutefois, il souligne qu’ils n’ont pas encore de chiffres exacts comme ceux des départs.

La célébration de cette journée se déroulera le 20 juin dans tous les 4 camps que compte le Burundi. Au niveau national, les cérémonies seront organisées au Camp de Kavumu dans la province de Cankuzo.

Signalons que le HCR a lancé une campagne pour susciter et promouvoir une solidarité aux réfugiés. Une pétition en ligne demande aux gouvernements d’assurer que chaque enfant réfugié soit scolarisé, que chaque famille réfugiée puisse vivre en lieu sûr et que chaque réfugié puisse travailler ou acquérir de nouvelles compétences afin de contribuer au développement de sa communauté. Cette pétition sera remise au siège des Nations-unies avant l’Assemblée générale prévue le 19 septembre prochain.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Université du Burundi, le flambeau risque de s’éteindre

« Il a été blessé grièvement au niveau du visage et du cou autour de la gorge. Il a aussi subi des coups dans le dos ». Un étudiant décrit la torture vécue par son camarade de classe. Emile Nduwimana (…)

Online Users

Total 1 105 users online