Jeudi 25 avril 2024

Société

Burundi/Humanitaire : Environ 1,5 million de personnes ont besoin d’aide humanitaire d’urgence

05/04/2023 6
Burundi/Humanitaire : Environ 1,5 million de personnes ont besoin d’aide humanitaire d’urgence
Des victimes des inondations à Gatumba

Plus d’un million de personnes au Burundi sont dans la précarité et ont besoin d’une assistance d’urgence. L’annonce a été faite ce lundi 3 avril par OCHA, au cours du lancement officiel du Plan de réponse humanitaire pour l’année 2023. Il va falloir collecter plus de 194 millions de dollars.

Selon le Plan officiel des réponses humanitaires entre le gouvernement et la Coordination des Nations Unies pour les affaires humanitaires (OCHA), environ 1,5 million de personnes auront besoin d’une assistance humanitaire en 2023, dont 1,1 million des plus vulnérables ciblés pour une aide.

D’après cette agence onusienne, la mobilisation de ressources reste un défi. L’ONU avertit que le manque de financement pourrait avoir des « conséquences graves », laissant les populations vulnérables exposées aux risques climatiques, aux maladies et sans protection, ce qui compromet les efforts de rapatriement et les moyens de subsistance.

« Briser le cycle des épidémies sera difficile sans une réponse sanitaire d’urgence et un renforcement de l’accès à l’eau, en assainissement et hygiène », insiste OCHA.

« Notre réponse humanitaire pour le Burundi en 2023 est le résultat d’une analyse approfondie des besoins et des défis auxquels sont confrontées les populations les plus vulnérables », a déclaré dans un communiqué, John Agbor, Coordonnateur résident par intérim des Nations Unies dans ce pays d’Afrique de l’Est.

Ensemble, avec le gouvernement, les partenaires humanitaires et de développement, souligne-t-il, nous pouvons travailler vers des solutions durables pour améliorer la qualité de vie de ces populations et construire un avenir plus résilient. « Nous sommes tous unis par une cause commune: sauver des vies et tout faire pour ne laisser personne derrière».

Le plan de réponse 2022 financé à hauteur de 50 %

Selon cette agence onusienne, le Burundi est fortement vulnérable au changement climatique et les catastrophes naturelles ont entraîné un déplacement interne important.

En 2021 et 2022, divers chocs, notamment la pandémie de Covid-19, les épidémies de maladies et la guerre en Ukraine, ont exacerbé les besoins humanitaires existants, affectant les populations vulnérables telles que les réfugiés et les personnes déplacées à l’intérieur du pays.

Pour répondre à la crise humanitaire au Burundi, OCHA estime que la coordination est essentielle. A cet égard, les agences onusiennes continueront de soutenir l’équipe pays humanitaire, les partenaires humanitaires et le gouvernement en fournissant des évaluations des besoins, un suivi et un rapport.

« La promotion d’une réponse bien financée et d’un retour digne des réfugiés continuera également d’être une priorité », a fait valoir la Coordination des Nations Unies pour les affaires humanitaires (OCHA).

L’année dernière, près de 675.000 personnes ont reçu une aide humanitaire, soit 70% de l’objectif initial. Selon l’ONU, cette réalisation est le résultat d’efforts conjoints déployés par les partenaires humanitaires, le gouvernement du Burundi et les donateurs.

Cependant, il est important de noter que l’écart de financement restant était significatif, à près de 50%, ayant un impact négatif sur le volume d’assistance fournie.

Forum des lecteurs d'Iwacu

6 réactions
  1. Alexis

    Mais comment le pays le plus riche du monde ( d’après NEVA ) a t -il besoin d’une aide humanitaire d’urgence pour plus de 10% de sa population ??

    J’espère que la G.Equatoriale puisse nous renvoyer nos 25 T de riz 🤔🤔

  2. burundi géographique

  3. Rukara

    11.5% de la population du pays le plus riche au monde ont besoin d’aide d’urgence. urtant il n’y a aucune guerre déclarée dans ce pays (le Burundi). Du jamais vu. Le chef de l’état devrait expliquer comment on arrive a être dans un pays le plus riche au monde et en même temps mourir de faim.
    Il faut changer de langage et surtout dire les vérités car les ventres sont vides chez les burundais. Mais les dignitaires du Burundi eux ne connaissent et ne voient pas cette faim de la population burundaise

  4. Kanda

    Déplorable. La précarité s’installe durablement.
    Entre temps, on chante la richesse du Pays qui ne sait pas et ne peut protéger sa Population.
    Le potentiel est là et donc cette richesse est là, mais mal exploitée et/ou mal répartie.

  5. Margarita

    L’heure est grave.
    Mais on récolte ce qu’on a semé.
    Il n’y a aucune malédiction, ce sont des conséquences de manque de vision, de corruption crasse.

    • Hadassah

      les voleurs volent les biens du peuple
      que voulez vous? C est une opportunite pour eux de piller le peuple. Vous allez leur donner encore les dollards ? les enrichir d avantage? Pauvres burundais
      Mais Le Seigneur Dieu est a l oeuvre, vous n irez pas loin. Malheur a vous dignitaires‼

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Une responsabilité de trop

« Les décisions prises par la CVR ne sont pas susceptibles de recours juridictionnels. » C’est la disposition de l’article 11 du projet de loi portant réorganisation et fonctionnement de la Commission Vérité et Réconciliation analysée par l’Assemblée nationale et le Sénat (…)

Online Users

Total 3 653 users online