Vendredi 07 octobre 2022

Politique

19ème sommet de l’EAC : La révision de la Constitution et le dialogue sur la table

21/02/2018 8

Ces deux questions seront développées par le Premier vice-président de la République dans cette rencontre de haut niveau des Chefs d’État de la Communauté de l’Afrique de l’Est. Ce sommet se tient ce vendredi 23 février dans la capitale ougandaise.

Le premier vice-président de la République parti représenter Bujumbura au 19ème sommet de l’EAC

Gaston Sindimwo s’est envolé pour Kampala ce mercredi 21 février pour prendre part à une retraite de ces Chefs d’Etat en prélude à ce sommet ordinaire.

«Approfondir et élargir l’intégration régionale par le développement des infrastructures et de la santé dans les Etats partenaires de l’EAC», tel est le thème central de cette rencontre de haut niveau. C’est ce qui ressort d’un communiqué du secrétariat de général de l’EAC.

L’objectif est de pouvoir ’’accélérer la réalisation des objectifs de la stratégie de développement de l’EAC’’. Selon ce communiqué, cette ’’retraite conjointe devrait mobiliser le soutien politique en faveur des projets phares régionaux, des engagements de financement et des accords de partenariat public-privé’’.

A l’ordre du jour de cette rencontre de haut niveau figurent également le problème de financement de la Communauté Est Africaine, celui de la monnaie unique et la question du développement des infrastructures portuaires et ferroviaires.

Forum des lecteurs d'Iwacu

8 réactions
  1. roger crettol

    Retenons tous notre souffle … le monstre va p.ter !

    Je mangerai mon chapeau, et sans moutarde, s’il sort quelque de chose de neuf de ces discussions au sommet. Si l’EAC avait voulu intervenir de manière énergique, elle l’aurait fait depuis longtemps. Laisser pourrir, c’est tellement plus facile – et profitable ? Entre gens de bien, on est solidaire. Et on regrette amèrement ce qui est arrivé à ce pauvre Mugabe.

    Cela continuera donc à pourrir. Retenons notre souffle, ou allons respirer ailleurs …

    JerryCan, buvant sa tasse d’amertume,

  2. Rurihose

    A chacun ses priorités.
    Quand il y a Igikorane d’envergure nationale pour prier pour le Burundi, le président ne délégue jamais personne.
    Vous voyez qu’il aime sa patrie

  3. Ntahitangiye"

    Le Premier Vice-Président va-t-il développer des questions non prévues dans le communiqué du Secrétariat Général de l’EAC ?
    Les questions de la révision de la constitution et le dialogue, est-ce pour un seul pays ou pour tous les pays de l’EAC ?

  4. Source du Nil

    Pourquoi le numéro Un n’est pas allé à Kampala, lui-même pour discuter avec ses homologues?Le 1er VP ne pourra pas argumenter avec force pour defendre les dossiers burundais.

    • Banza

      @Source
      Qui délègue bien gère bien!

      • Source du Nil

        @Banza:Quand le numéro Un est toujours absent dans les grands sommets regionaux,de l’UA et à L’ONU et qu’il est toujours représenté par des subalternes,il y a un manque à gagner pour le pays.C’est une verité d’évangile.

        • Banza

          @Source du Nil
          Si vous croyez dans l’évangile, cela ne vous exonère pas de vous imaginer que ce n’est pas nécessairement le cas pour tous les habitants de l’univers. A moins que vous vous preniez pour le nombril du monde.

  5. harimbari

    Les representations ne seront pas de haut niveau, peu de Presidents y participeront. En consequense pas de percee significative, les decisions seront de moindre importance.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Université du Burundi, le flambeau risque de s’éteindre

« Il a été blessé grièvement au niveau du visage et du cou autour de la gorge. Il a aussi subi des coups dans le dos ». Un étudiant décrit la torture vécue par son camarade de classe. Emile Nduwimana (…)

Online Users

Total 1 000 users online