http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2017/09/USAID-18-SEPT-Cross-cutting-DG-Advisor-website-2017_10-1.pdf
Politique

Willy Nyamitwe : « La présidence exige un démenti public »

19-05-2017
Willy Nyamitwe : « A défaut d’un démenti public, elle devra être poursuivie en justice pour cet outrage.»

Willy Nyamitwe : « A défaut d’un démenti public, elle devra être poursuivie en justice pour cet outrage.»

Willy Nyamitwe, conseiller principal chargé de la communication à la présidence, accuse France 24 de désinformation. Dans un communiqué sorti ce vendredi 19 mai, il soutient que ce média est engagé, pour des raisons politiques, dans la manipulation de l’opinion.

« Le Bureau de presse, Information et Communication de la présidence de la République du Burundi lui prie de présenter publiquement un démenti. » Sinon, poursuit-il, elle en répondra devant la justice pour outrage.

M. Nyamitwe intervient à la suite d’un reportage sur l’attaque dans le quartier de Gikoto de la zone Musaga en mairie de Bujumbura, diffusé par cette chaîne française, ce jeudi 18 mai. Les victimes sont présentées comme des « miliciens pro-Nkurunziza ». A ce sujet, le chef de la communication présidentielle évoque une tentative de justification des bourreaux.

Pour rappel, l’attaque a entraîné trois morts et cinq blessés.

  13   Vos commentaires
  1. Jereve

    Ces assassinats sont une tragédie comme les burundais en ont malheureusement l’habitude. Quelques questions sur ce communiqué: France24 doit démentir quoi? Que ces personnes n’ont pas été tuées? Qu’elles n’étaient pas des imbonerakure? Que les imbonerakure ne sont pas alliés au pouvoir? En quoi ces éléments sont-ils une tentative de justification des coupables? Apparemment il y a beaucoup plus d’imagination que de raison.

    • soleil vugukuri

      Continue de poser les questions, toutes les questions, tu vas finir par poser la bonne question. Celle de milice que tu évite volontairement

  2. Mutama

    Mbe uyo ni conseiller en communication akongera aka embassadeur araremerwe n’ibiti. Les miliciens s’entretuent och projettent leur besognes sur d’autres. Uwo bamurashe, ngo yarashwe na Sinduhije na Kagame!!! Iyo avukira mu giheta yari kuba umukinyi wa Ninde kabisa!!!!

  3. Tambuka

    Après avoir anéanti la presse indépendante au Burundi, maintenant le régime s’en prend à la presse étrangère, en l’occurence France 24. Il est devenu ‘tambuka uza ino’ qui croit qu’il peut museler tout le monde et tout régler par la brutalité.

  4. Tambuka uza ino

    Après avoir anéanti la presse indépendante au Burundi, maintenant le régime s’en prend à la presse étrangère, en l’occurence France 24. Ni ‘tambuka uza ino’ qui croit qu’il peut tout le monde et tout régler par la brutalité.

  5. Tfk Kimaranyi Gloriose

    Paix à ces nième victimes du 3ème mandat tout mort est à déplorer qui qu’il soit . Mais je pose une petite question pourquoi la présidence s’est empressé à condamner l’assassinat de ces imbonerakure alors qu’elle n’a rien dit avec la disparition de l’honorable Ntasano ? Doit on comprendre que les imbonerakure comptent beaucoup plus que les parlementaires ? Ou ce serait parce que Nyamitwe connaissait leurs missions? Apparemment c’est une lourde perte pour Nyamitwe plus que ne l’était avec Ntasano , Hafsa Mossi ect . Quand au qualificatif de milices pour les imbonerakure ce n’est pas une invention de France 24 mais une qualification faite par l’ONU dans sa résolution 2303 et Willy Nyamitwe s’il ne le fait pas exprès je dirais qu’il a une mémoire courte car il a lui même condamné cette appellation avec la sortie de cette résolution mais l’ONU n’a jamais retiré cette appellation donc elle reste valable . Le porte-parole de la PNB fut le premier à dire que c’étaient des imbonerakure comment il l’a su s’il ne travaille pas avec eux? La police est supposée politiquement neutre comment arrive t il à connaître l’organisation du parti? A l’entendre parler il était triste car il venait de perdre des collègues de patrouille

  6. Rurihose

    Nous déplorons ces morts ( et présentons nos sincères condoléances aux familles éprouvées.)
    Comme nous déplorons toutes les atrocités vommises par des criminels maitenant au dessus des lois.
    Mr Nyamitwe devrait aussi condamner ceux aui ont ordonné l assassinat du sénateur Ntasano, dy député Hafsa Mossi, des 33 soeurs italiennes, le journaliste Bigirimana, l’assassinat en plein jour de toute lafamille du Général Kararuza, etc…
    En somme le Burndi qui est devenu une jungle.

  7. roger crettol

    Heureux d’avoir des nouvelles de W. Nyamitwe, il se manifeste si rarement !

    Il est en effet scancaleux qu’on prétende que les victimes étaient des « miliciens pro-Nkurunziza » – alors que sur la toile, on en parle comme de simples Imbonerakure …

    Et puis … Paix à ces morts et à leurs familles.

    Vraiment, la décision de briguer un troisième mandat a favorisé le développement du pays. Louanges et gloire au Visionnaire qui préside aux destinées du pays – les résultats dépassent ses espérances les plus hardies.

    JerryCan

    • roger crettol

      Sacha Guitry a écrit il y a longtemps « les Mémoires d’un Tricheur », un petit livre un peu immoral et drôlatique. On est prêt à beaucoup pardonner au protagoniste de ce livre – c’est une fiction, et c’est rudement bien écrit.

      En politique, des critères différents s’appliquent. Chaque mort compte, et chaque exilé, et chaque disparu – hommes, femmes et enfants. Les cris des personnes torturées ne restent pas sagement accrochés à quelques mots d’une phrase – ils résonnent dans la réalité.

      Voilà pourquoi les murs du nouveau palais présidentiel sont si épais. Le pharaon vivra dans une retraite insonorisée.

      • RUGAMBA RUTAGANZWA

        @Roger Cretol
        Merci de de nous rappeler ce magnifique livre écrit par Sacha Guitry «les Mémoires d’un Tricheur». Voltaire lui, ce brillant écrivain qui a dominé le 18è siècle français disait ceci : « Rien n’est plus dangereux que quand l’ignorance et l’intolérance sont armées de pouvoir »!

        • Meurlsaut

          @Nyamitwe
          « A défaut d’un démenti public,elle devra être poursuivie en justice pour cet outrage ».
          Juste un gros pétard pour distraire et s’attirer l’attention! Nyamitwe ne comprend même pas ce qu’il dit. Pour qu’il se prend pour intimer l’ordre à un média étranger sur lequel il n’a aucune autorité? Aucun pouvoir n’est descendu aussi bas!!

  8. KARUNDI

    « A ce sujet, le chef de la communication présidentielle évoque une tentative de justification des bourreaux » Exact, Willy a raison. France 24 fait comme si les pro-Nkurunziza sommes à tuer, au plaisir de F24. Barabesha bazoguma batubona, na Bikomagu yaradusize

    • mandela

      Qui est bourreau et qui ne l’est pas? Interessant des voir des bourreaux se presenter comme des victimes! Compter combien de littres de sang des innocents coule dans vos mains!

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.
Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité