Archives

Trois morts à Burambi

10/05/2016 Fabrice Manirakiza 11
Accès réservé aux membres du Club des amis d'Iwacu

Pour accéder à l’ensemble de nos contenus numériques, abonnez-vous et devenez membre du Club des amis d’Iwacu

Votre abonnement vous donne accès à :
  • Toutes nos archives numériques (10 ans), soit près de 15.000 articles
  • Un moteur de recherche avancé, simple d'utilisation et performant
  • Notre newsletter quotidienne et nos alertes
  • Nos publications imprimées en accès numérique dès leur parution
  • Nos éditions spéciales imprimées et en ligne

Soutenez une presse indépendante et de qualité !

Abonnez-vous maintenant !

Consultez nos offres et bénéficiez de l’information la plus complète sur le Burundi

Forum des lecteurs d'Iwacu

11 réactions
  1. mahago

    Ce soi-disant Hima a un esprit inculte. Il témoigne de son immaturité rationnelle. Est-ce qu’il a appris le sens du Bien, de la vérité et du bon jugement de tout ce qui entoure l’homme y compris lui-même? En tout cas dans ce monde Dédéen Il y a des hommes bizarres. Il y a des fanatiques du systeme DD qui sont même prêts à descendre en enfer avec leurs leaders utopiques. Comme conseil, de tels gens (hima et les autres) devront refaire leurs études primaries et secondaires quand le moment viendra après s’être débarassé de ce leadership burundais incompétent sur tous les niveaux.

  2. Ferdinand Texas

    Mr Kaburahe, vous avez raison. Hima devrait quand meme pointer du doigt a d’autres soi-disant activists de la liberte de la presse, autres soi-disant activists de droits de l ‘ homme, autres soi-disant protecteurs de la democratie.

  3. Meurlsaut

    Ce Mr qui se dit Hima n’a jamais produit aucune analyse convaincante.Toutes ses interventions ne sont que des inepties pour soi-disant défendre le pouvoir dd aux abois.On peut penser que c’est un adepte du pouvoir qui pense lui donner raison en cherchant les coupables là où ils ne sont pas.

  4. Burundikigobe

    Non AK, il faut toujours repondre, même aux Hima Jeremy de ce monde. Si non sans le dialogue il n’y a que des armes qui peut repndre.

  5. Mvuyekure

    Mr. A.Kaburahe ne perds pas ton temps á repondre des telles annêries. Ce type ne sais vraiment ce qu’il dit. Il est hotage des idées de ses leaders en manque de maturité intellectuelle. Donc ce Hima Jeremie ne fait que repeter. Cela devient donc un probleme quand on est pas donné une chance de penser et de faire des analyses sois-même. Je sais cela car quand j’etais petit j’avalai tout ce que disent les plus ageux que moi. Ce qui etait dangereux et intoxique pour moi. Il nous faut toujours le courage de critiquer tout pour mieux comprendre.

  6. Bagaza

    Non un journaliste doit affronter la réalité. En effet, les journalistes Burundais ont toujours des solicitations diverses. Aucun journaliste Burundais n’a osé parler des planificateurs et exécutant de son Excellence le Président Ndadaye. Pourtant, ces assassins sont connus de tout le monde et sont souvent représentés par certains d’entre vous comme des Anges. Mr Antoine, vous n’êtes pas seule dans cette entreprise, on aura tout vu au Burundi.

  7. Bagaza

    Non, je dois dire que les prix que recoivent les ennemis du pays en exile par les colonisateurs en quête de minerais Burundais participent à l’achat de grenades qui endeuillent les populations innocentes Burundais. Merci, je m’excuse d’avoir dit la vérité qui blesse.

  8. Hima n’a purement et simplement jamais fait d’analyses. Quel que soit ce qui se passe, il a un mur devant lui et croit qu’il doit toujours lancer le même type de défense quelle que soit la nature des arguments de ceux qu’il n’aime pas. Faire une analyse demande un peu plus d’effort pour mettre en avant l’objectivité, ce qu’il est incapable de faire. Si j’étais Kaburahe, je n’aurais pas perdu mon temps à répondre à ce genre de commentaire.

    Réponse d’ Antoine Kaburahe

    Je ne sais pas ce qui m’a pris!Oui, désolé, j’ai perdu trois précieuses minutes à répondre à cette “analyse”.
    Cela n’arrivera plus. Merci pour le clin d’oeil. AK

  9. Leopold Hakizimana

    Hima, habituellement tu fais de bonnes analyses. Dans ce cas, je ne suis pas d’accord avec toi. Kaburahe, ce n’est pas Maggy. Kaburahe est un journaliste que je respecte. Le fait même d’avoir fait la promotion de ce petit livre sur Ndayahoze Martin mérite mes admiration malgré ce qu’on dit. N’oublie pas, ce n’est pas Un Hima.

  10. Abraham

    Barundi mwese, geza aho, murashize igihugu canyu mugatwengo, kiriko kija aho umwansi ashaka, sengera igihugu canyu kive kuri uwo muvumo kiriko. Uburundi buri kuri fondation idahezagiye rero ni mugisengere kugire kibe delivré. Mana yanje Elohim girire ikigongwe abo bantu bose bariko barica Abana bawe kuko ntibazi ico bakora kw´izina rya Yesu Kristu, Amen

  11. Voila le role de l’argent de RSF qui a ete donne a Mr Kaburahe

    Note de la rédaction

    Monsieur,
    votre argumentaire est pathétique.

    A. Kaburahe

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Cacophonie dans un ministère

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Cacophonie dans un ministère

Qu’est-ce qui se passe réellement entre le ministre ayant l’Aménagement du Territoire dans ses attributions et son directeur général de l’Urbanisme et de l’Habitat ? Dans son communiqué du 29 mai, Madame le directeur général met en demeure les acquéreurs (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

666 utilisateurs en ligne