Société

«SOS pour Aaron Tunga»

19/01/2018 Abbas Mbazumutima 4

Le cœur de ce musicien et arrangeur burundo-canadien qui a bourlingué entre Kigali, Ottawa, le Québec et Bujumbura menace de lâcher. Il doit être opéré en Inde. Des stars burundaises et rwandaises se mobilisent pour l’évacuer.

Aaron Tunga en plein concert

Des producteurs et des musiciens comme Kidumu, Samputu, Kaka Boney, Masamba, Désiré Nziza, Sadi King, le bassiste de Bodaboda Band, Chouchou Mihigo, Eddy Kamoso, Francis Muhire, … sont en pleine campagne de collecte de fonds destinés à faire soigner ce musicien. Il faut ajouter à ce beau monde, des journalistes culturels burundais.

«C’est maintenant ou jamais qu’il faut lui témoigner notre amour. Il faut que les gens se mobilisent, il ne faut pas attendre que notre ami Aaron Tunga meure comme Jean-Christophe Matata pour nous indigner ou dépenser d’énormes sommes d’argent en clamant haut qu’on l’aimait », déplore la star burundaise, Kidumu évoluant à Nairobi.

Il parle d’un homme altruiste : «Aaron est un homme au grand cœur, il a aidé pas mal de musiciens à faire leurs premiers pas au Burundi comme au Rwanda, à produire des chanteurs comme Léonce Ngabo, à arranger les tubes des stars comme Natacha et les autres».

A part la touche qu’il a mise dans mes albums, témoigne-t-il, il m’a beaucoup aidé lors de mes tournées au Canada faisant plus de cinq heures de train pour me rejoindre dans telle ville alors qu’il était souffrant.

«J’appelle l’Amicale des musiciens du Burundi dirigée par Bruno Member Simbavimbere et l’association des artistes pilotée par Cédric Bangi à se mobiliser et à mobiliser le plus de monde possible pour aider Aaron Tunga qui est au Rwanda», lance Kidumu.

Save Aaron

Des stars rwandaises se sont mises ensemble pour lancer un ’’fundraising’’ en faveur de ce musicien. Une rencontre a été déjà organisée mercredi 17 janvier, une somme de 30 mille dollars est nécessaire pour cette opération.

Malgré sa maladie, Aaron Tunga a pris part à cette réunion et a remercié ses amis pour leur geste : «Votre présence est un signe de fraternité, ma famille, c’est vous. Que Dieu vous guide», a tenu à dire d’un ton monocorde, entrecoupé de soupirs. Il paraissait affaibli. Les médecins ont donné un délai de 45 jours pour qu’il soit évacué afin d’être opéré.

«Aaron est très malade, les céphalées qui lui pourrissent la vie depuis longtemps l’ont ruinées avec des médicaments coûteux et des consultations qui n’en finissaient pas. C’est tardivement que les médecins lui ont diagnostiqué une hypertension, la source de ses maux de tête persistants et intempestifs», s’indigne Clémentine Uwitonze alias Tonzi, chanteuse rwandaise de gospel.

Elle appelle les âmes charitables à se mobiliser pour que ce musicien soit secouru. Avec cette seule journée de mercredi, 10 % de ce montant ont été obtenus. D’autres actions dont des concerts au Burundi et au Rwanda sont prévues.

Aaron Tunga, un label, un gage de succès

Il faut se mobiliser pour qu’Aaron retrouve son sourire

Auteur-compositeur, chanteur, producteur, guitariste et claviériste, Aaron Tunga est tout cela à la fois. C’est un virtuose de la guitare et il est à l’aise aux claviers et au mixer.

Dans son pays d’adoption, il a un groupe, «Cool Stuff», pour ses tournées européennes et américaines. Il sera d’ailleurs en featuring avec Apollinaire, le chanteur canadien d’origine rwandaise. Malgré ces atouts Aaron Tunga finira par céder au chant des sirènes culturelles de sa région des Grands Lacs.

Il collabore et lance des musiciens burundais et rwandais. Il produira notamment le musicien burundais de gospel, Bonfils Nikiza évoluant en Israël.

Pour la plupart des chansons réussies, en vogue à Kigali et à Bujumbura, ou des anciens succès, la dernière touche est toujours signée Aaron Tunga.

Il est de tous les grands concerts organisés dans la sous-région et sa présence dans un groupe est une garantie d’avoir du spectacle de haut niveau au vrai sens du mot.

La plupart des chansons burundaises bien enregistrées, arrangées et masterisées professionnellement portent le label ’’Aaron Tunga’’. Il travaillera avec pas mal de groupes et de musiciens burundais pour parfaire leurs albums.

Sur la liste figurent feu Christophe Matata, Natacha avec son album ’’Mawe’’. Il y a également le groupe traditionnel ’’Lacs aux oiseaux’’.

Aaron Tunga collaborera avec le groupe dirigé par Apollinaire Habonimana, connu dans le monde du gospel, pour la production de plusieurs chansons dont des jingles de la radio Isanganiro.

Pour la petite histoire, c’est Aaron Tunga qui remixera les vieilles chansons de Léonce Ngabo, comme ’’Simoni yananiye’’ ou ’’Sagamba Burundi’’. Ces tubes retrouveront du coup une seconde jeunesse.

Forum des lecteurs d'Iwacu

4 réactions
  1. Gacece

    @Mubeza Pamella
    Au Canada il pourrait se faire soigner, et les médicaments sont couverts en partie par un organisme gouvernemental tant et aussi longtemps qu’on n’a pas été absent du Canada pour une période ne dépassant pas 6 mois.

    Et pour des opérations qui requièrent des coûts supplémentaires, il faut avoir une assurance valide au moment où on a besoin de soins. Sinon, on doit payer le plein prix!

  2. Mubeza pamella

    Pourriez vous nous indiquer comment proceder pour donner notre contribution ?

  3. Jimy

    None ko Aron ari umu Canadien nikuki atoja kwivuza muri Canada

  4. Justine Nkurunziza

    C est lui qui a aussi aide le 1er le club culturel ” Club du Lac aux Oiseaux’ Itashikirwa” a se produire en studio. Son 2er Album enregistre au Studio de la Radio Isanganiro et arrange en Afrique du Sud. C est mr. Bitanba Joseph qui noys l a presente le 1er!

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Malheur aux enseignants qui violent et violentent leurs élèves

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Malheur aux enseignants qui violent et violentent leurs élèves

L’image est choquante, terrifiante, effrayante. Une fille déchiquetée, l’avant-bras détaché du reste du corps, est allongée sur une civière traditionnelle en rotin. Elle est méconnaissable. Sur les réseaux sociaux, un texte explicatif accompagne le corps tailladé à plusieurs endroits : (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

474 utilisateurs en ligne