http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/US-ADVERT-26-SEPT-O-7-OCT.pdf
Politique

Rwasa : «Il n’y a pas de scission au sein de la Coalition Amizero y’Abarundi »

 L’Hon. Agathon Rwasa

L’Hon. Agathon Rwasa

Ce sont là les propos de l’Hon. Agathon Rwasa à la question d’absence des députés proches de Nditije à la séance inaugurale de la nouvelle Assemblée nationale : «S’ils ne sont pas là aujourd’hui, cela ne veut pas dire qu’ils ne seront pas à Kigobe dans d’autres séances», a-t-il indiqué. Il affirme qu’il n’y a de divergences au sein de cette coalition devenue la deuxième force politique du pays.

Agathon Rwasa n’est pas tendre avec la Communauté internationale : « Les Burundais ont été naïfs de croire que la Communauté internationale allait faire appliquer les recommandations et résolutions issues des différents sommets des Chefs d’Etat.»

Selon lui, il faut se rendre à l’évidence, il y a des Burundais qui ont élus la Coalition ’’Amizero y’Abarundi’’. «Il ne faut pas les décevoir, ils peuvent être récupérés par d’autres formations politiques. Il faut que notre voix soit entendue à l’Assemblée nationale même si nos propositions peuvent être rejetées», soutient l’Hon. Agathon Rwasa.

  46   Vos commentaires
  1. Kami

    Erega sibomana;Nzobonariba niwe yigeze kuvuga ko Obama atazi Uburundi muramutuka ; none ntubibona,,,avuga ivyo abwiwe n’a Samantha Power ibindi ntumugore…comment se fait il ko yibagira ikintu nkico? Mal conseillé. Ehe raba kuguhindura ama constitution yavuze Uburundi…hari iyo twahinduye?

  2. Kaganji

    Niyumvira uretse kumukeza kuko yitwaye muri ino minsi ba mpatse ibihugu baribomba gusenyura u Burundi bwacu. Nomugira inama ko kuva uno munsi azoronderwa n’abenshi, Eka tuvuge ko abari abakeba biwe ari aba DD, ubu hiyongereho abo bari kumwe kandi aracunge neza we n,umuryango we gusumba kuko nibamuhebura, bazoca barondera uwo wese wiwe ari bugufi. Aho rero il faut bien surveiller plus ses anciens amis politique que ses anciens ennemis. Imana ikurinde kanatsinda twumva ko nawe uyikunda. Komera

  3. Bizimana Jph

    @[ Rwasa : «Il n’y a pas de scission au sein de la Coalition Amizero y’Abarundi » ] / Rédaction

    Depuis quand on parle de scission chez des députés indépendants qui ne partagent pas entre eux les mêmes idéaux et sans parti politique connu??? FNL- Rwasa et Uprona-Nditije ne sont que des partis politiques fictifs/inexistants c.à.d. ataho zanditse na hamwe officiellement muri Reta! Nibakine politique ariko ntibasubire kuduhenda que les 30 députés indépendants bashize hamwe, mais non!, c’est nous induire en erreur. On désigne même une partie de ces députés indépendants comme proches de Nditije et une autre partie comme proches de Rwasa mais jamais sous l’égide de Rwasa, pourtant président d’Amizero y’abarundi. Iyo rero bamwe batanguye gufata umurongo wabo, abandi bari mu bindi, ça en dit long en tout cas!…

  4. Justemoi

    Lecon peter nabiwe bari bamuhaye mukugerageza kumwicira umugore Rwasa ntiyayitegereye. Uhemukiye umugore wawe nabo bose bishwe ubasutse mwibarabara. uri umuhemu rwasa

  5. Justemoi

    Ewe Rwasa urahemutse, uhemukiye uburundi n, abarundi, nacane cane abo ba FNL wasutse mwibarabara ngo baje kwiyamiriza le 3 eme mandat de Nkurunziza. Amaraso yabo bapfuye kubera wabahenze, azobazwe wewe.

  6. RWASA EST INCOHERENT. LES FAITS SONT CLAIRS

    • DD-DD

      M. Rwasa bienvenu dans la « mascarade ». Ubanze nawe urye imikomo à longeur de journée wumve. Karibu sana

  7. Jean-Pierre Ayuhu

    Chers tous,
    Faut-il condamner Rwasa pour avoir accepter de siéger? A mon avis non car c’est un élu. Simplement, il faudra se comporter comme un élu et non comme un fonctionnaire de l’Assemblée Nationale. Par contre, il faut condamner Rwasa pour n’avoir pas appelé clairement à voter pour lui et à sa coalition.
    Que dire des propos de Sibomana Tatien? J’avais commenté en son temps la composition d’Ikibiri en tant que coalition improbable. Les faits me donnent raison. Et celle de Rwasa et Nditije? Cette coalition ne pouvait pas tenir. Simplement, Nditije et les siens voulaient utiliser le FNL pour survivre politiquement, comme ils l’ont fait déjà en 2010 en profitant de la naïveté politique du même Rwasa.
    Au vu du poids politique de Rwasa, il pourrait devenir vice-président mais comme il ne represente pas un parti politique, cela est anti-constitutionnel mais bon, tout est possible dès lors qu’un appel vibrant pour un dialogue semble faire l’unanimité et cette unanimité peut déroger aux clauses constitutionnelles…et comme ca, Rwasa sera président en 2020!

    • Ndabirabe

      @Jean-Pierre Ayuhu:«Par contre, il faut condamner Rwasa pour n’avoir pas appelé clairement à voter pour lui et à sa coalition»

      Appeler les gens à voter pour lui alors qu’il n’a pas pu faire sa campagne électorale kubera umutekano muke? Et puis, ça aurait changé quoi au résultat global du scrutin? Absolument rien! Personnellement, je dirais qu’il s’est bien dédouané avec le peu de moyens financiers à sa disposition pour les élections… Maintenant on peut comprendre pourquoi, il n’a pas retiré officiellement sa candidature sur la liste électorale, il avait prévu tous les scénarios à l’avance, et ce n’est pas fini mon cher, mu Burundi hakora calcul politique gusa. Et quand tu n’es pas bon là-dedans tu risques de perdre vite les plumes, Jean-Pierre Ayuhu. Donc, Rwasa est sur la bonne voie et aucune erreur à dénoter jusqu’ici. En fait, le seul problème qui a toujours menacé Rwasa, c’est de ne pas avoir de collaborateurs fiables et fidèles sur qui compter, et je doute aussi que l’Uprona Nditije peut, en bout de ligne, lui fausser compagnie vu que ses plans ont toujours été complexes mais salutaires du moins pour sa survie politique et de son leadership!…

  8. Mukino

    Une nouvelle vertu des barundi: le mensonge. Le mensonge grossier ou ne pas respecter la parole donnée (bacemwo, basuke, mucezo wa ndani) sont devenu synonymes de superintelligence ou de grande moralité chez nous.

  9. Ne condamnons pas l Honorabvle Rwasa.
    Lui et ses parlementaires FNL peuvent etre extremement utiles. Des taupes.
    Iyo hataba Uprona na Minani ntibaba barahinduye Constitution???
    Continuez a condamner la mascarde électorale de l intérieur

    • Jambo

      Il a surtout compris qu’il ne sera jamais président de la république.Son entrée au parlement ne signifie pas une victoire prochaine en 2020 sur le cndd-fdd qui ne se laissera jamais faire. Imaginez dans 5 ans ce qui en restera du fnl aujourd’hui divisé et estimé à 30% .
      L’uprona a été divisée en ailes en étant au gouvernement,2% aux récentes élections contre +/- 10% en 2010.Une leçon que les upronistes et surtout Rwasa n’ignorent point.Alors autant profiter du peu qu’il peut recevoir,le chômage n’étant pas une bonne chose.

  10. Tubayabande

    None twebwe aba FNL tubayabande? Amagorwa twagowe mu myaka mirongo iheze, twibaza ko dufise indongozi yitwa Rwasa, none abacu CNDD FDD yarabahoneje, n,ubu irabandanya. Ntakicamira kuko uwari kutuvugira bamutamitse, yironderera ivyo aha inda yiwe gusa.
    Gushika uno munsi ntitwari tuzi ko indongozi yacu ari umugabo atagira ijambo, atinya nk, umwana kandi arajwe ishinga n, ubuzima bwiwe gusa.

    • haha

      Nturi we

  11. Emwe aje na courage nyinshi,c’est bien ko yabonye ko amakungu aduhenda,asigaje kumenya ko meme n’abarundi entre nous duhendana,ndamukeje quand meme aho yaruhiriye ubusa le pauvre,nguyo umuntu ari mu kibanza yabiriye akuya .

  12. Ndumiwe Jeannette

    Quelle incohérence de Rwasa!!!!!!!!!! Pourquoi a-t-il appelé au boycott des scrutins? Pourquoi des militants du FNL Rwasa continuent-ils à se faire tuer comme des mouches, pour défendre un homme sans parole, sans position, sans vision, bref, un homme qui dit une chose et fait exactement son contraire? Même pour les sénatoriales, Rwasa a appelé ses conseillers communaux à boycotter ce scrutin! Conséquence: aucun sénateur de la coalition Amizero! Rwasa vient de démontrer au monde entier, du moins à ceux qui pensaient qu’il pouvait constituer une alternative au pouvoir dictatorial de Nkurunziza, que le peuple Burundais peut aller voir ailleurs s’il veut recouvrer sa démocratie bafouée par des politiciens.

    • Ndabirabe

      @Ndumiwe Jeannette : «Quelle incohérence de Rwasa!!!!!!!!!! Pourquoi a-t-il appelé au boycott des scrutins?»
      Ntaco vyariguhindura ku ma calculs et résultats électoraux ya Nkurunziza, et dis-toi que Rwasa l’avait vu venir depuis, et c’était à lui de s’ajuster stratégiquement en fonction de comment il entend mener sa barque et il s’en est certainement bien tiré, seulement, il reste à voir si Nkurunziza l’épargnera jusqu’au bout ou s’il ne finira pas par le pourchasser comme d’habitude, vu que Rwasa reste pour Lui un adversaire politique de taille c.à.d. redoutable. Sur les autres points évoqués je te réfèrerai à la réponse que j’ai donné à Jean-Pierre Ayuhu.

  13. Guy

    Rwasa a peut etre raison un peu parce que la communauté internationale ne va pas nous apporter une solution à nos problèmes donc peu importe les desacords,moi je pense qu’on peut trouver des solutions tout seul comme des grands.

  14. Jereve

    Rwasa a qualifié de mascarade toutes ces élections. Il vient de décider d’entrer dans la mascarade. Du coup, il devient aussi illégitime que le camp qu’il a rejoint.

  15. Sebastien Ntahongendera

    A moins que vous ne connaissez pas Rwasa, sinon il n’a jamais tenu sa parole ! Souvenez-vous de ses honteuses contradictions dans l’ADC ! Souvenez-vous du temps qu’à duré sa coalition avec Minani !

  16. Nibarize

    Ahubwo Rwasa arateye isoni. Avuga ngo yanse guhemukira abatoye Amizero mugihe ubwa mbere yavuga ngo ni amajwi CENI imuha kandi atagiye mu matora? Ikindi naco, mbega abo ahemukiye bari kumutora iyo yabahamagarira kwitaba amatora naho yari yatunganijwe nabi, bangana iki? Ivyo arivyo vyose, basumba abo avuga bamutoye. Nagire tuzorabe ico ahindura, cane cane tuzorabe ko bahagarika kwica abanywanyi biwe nkuko babigize mu ndwi iheze. Gusa mbabazwa n’iryo zina « Amizero y’Abarundi » atetereje, naho ntari nigeze ndaryemera kuko narabona ko atari we azogarukanira umwizero Abarundi, kubera uguhindagurika kwiwe.

  17. nyawayo

    Dans tout les cas, c’est le Burundi et Burundais qui en sort vainqueurs. Amahoro arambe mu gihugu.

  18. Debby

    Now, nous connaissons Peter et nous connaissons Rwasa.

  19. voila un vrai munya politique bravo bravo bravo rwasa urumugabo wabagabo,kuko amatora yangenze neza.kandi abarundi bagutoye ntubatetereje komera cane mutama.

  20. dibango

    J’espère que Nditije et les siens vont aussi rejoindre Rwasa et ses amis. La politique de la chaise vide n’est une bonne solution.

  21. john

    Sage decision ! fallait y penser depuis 2010 d’ailleurs ! Courage

  22. Kaganji

    Je tiens à vous féliciter bcp mon frère Rwasa, cette fois-ci tu as été rusé et éfficace. igihe wari warahendewe cari kibaye. eka nawe bacemwo!! komera

  23. Maso

    Ubu nongeye ku kwemera kuko muri 2010 , watumye ndira amosozi imyaka i 5 , yosi nimeshi .
    ubu ura mpojeje MUSHINGANTAHE . Ntibakwiyumvirire , nhimyeko wumvirije icoo umutima wawe ukubwira be natwe tu kuri inyuma .
    Imana ibandanye ku kuja imbere mu bikorwa vyi terambere mu gihugu cacu c UBURUNDI .

  24. nkuba

    Mwa mpumyi mwe, hanyuma ngo Pacifique na Vital nibo basigaye kugira bakureho CNDD-FDD barabashuka. Mandat ya Gatatu irabahitamwo, bacemwo bacemwo ntibabona. Mandat yabo ntiragera, muhindir’abantu kwibarabara, mudandaza ibinyoma, mucapfuza igihugu, Mandat yanyu ntiragera. Rwasa araberetse. Ba NZobandora, Stan, n’abandi ni mijijuke muve ikuzimu muje ibuntu.

    • Stan Siyomana

      @Nkuba: « Ba Nzobandora, Stan, n’abandi nimujijuke muve ikuzimu muje ibuntu. »
      1. Pour ma part, il vous suffirait de me convaincre par des arguments bien solides.
      2. Quant au cas de Rwasa Agathon, il aurait du reconnaitre la « legalite » du troisieme mandat presidentiel des le debut et inviter a temps tous ses sympatisants a voter pour lui et pour sa formation politique. Comme ca, aujourd’hui son Mizero ou son FNL auraient surement plus que les 19 sieges parlementaires (venus d’on ne sait ou).

      • Stan Siyomana

        @Nkuba
        1. Vous semblez crier victoire apparemment « pour avoir recupere? un certain Rwasa Agathon », mais vous devriez ecouter les propos du president americain Barack Hussein Obama dans sa conference de presse a Addis Abeba, Ethiopie:
        « Ainsi, nous n’avons pas besoin d’envoyer nos propres Marines pour combattre (al-Shabaab en Somalie). Les Ethiopiens sont des grands combattants. Et les Kenyans et les Ougandais ont fait un grand sacrifice et ont envoye leurs troupes sur le champ de bataille, parce qu’ils ont compris l’importance de stabiliser la region… »
        (Voir « Transcript: Remarks by President Obama and Prime Minister Hailemariam Desalegn of Ethiopia in Joint press conference », http://nazret.com, 27 July 2015).
        2. L’on peut ici se demander si le president americain a tout simplement oublie de citer le Burundi qui a contribute des milliers de ses vaillants soldats a l’AMISOM et qui en a paye le prix, ou s’il l’a fait expres de ne pas faire allusion au Burundi (vu ce qui s’y passe pour le moment).

  25. Muturagi

    Voir des décenies passés dans le maqui, le nombre des FNL pro-Rwasa qui ont été assassiner par la machine DD après la politique de la chaise vide que sieur avait choisis après le vol électoral de 2010, je suis vraiement choqué. Ma conclusion et que la cause hutu été une cause noble sans leadership et sieur Rwasa vient de démontrer que lui aussi est un politi-CHIEN comme d’autre Politi-CHIENS burundais. Il n’y a pas de différence entre sieur Rwasa et l’autre qui a tuer les hutu de bujumbura en 1996 pour un post de ministre. Et après u
    Il a oser dire a haute voie que ico umwana w’umwami aririye akironka.

    • il s’appelait Joseph Nzeyimana

  26. Jabedi

    Au moins lui a compris ce que la politique

    • Stan Siyomana

      @Jabedi
      1. A moins que vous vouliez dire qu’au Burundi la politique consiste en mensonges permanents ou a echaffauder parfois des alliances « contre nature », comme celle des Forces Nationales de Liberation (FNL) de Rwasa Agathon avec le parti UPRONA (alors que le FNL a combattu les forces gouvernementales quand l’UPRONA etait au pouvoir) ou comme ce qui maintenant semble etre un volte-face du FNL face au CNDD-FDD (alors que des centaines de membres du FNL ont ete jettes dans des rivieres les mains ligotees, alors que meme l’epouse de Rwasa a echappe a une tentative d’assassinat, alors que Rwasa lui-meme a du se terrer quelque part pour une longue periode apres les elections de 2010 parce qu’il craignait pour sa propre vie), je ne vois pas comment « Au moins lui a compris ce que la politique ».
      2. A moins qu’il ait compris que c’est peut-etre sa derniere chance « d’avoir quelque chose dans le Gouvernement », tout simplement parce que cette population qui manifeste contre la dictature du 3 eme mandat presidentiel (et meme les intellectuels/frondeurs du CNDD-FDD) ne sont pas disposes, en plein 21 eme siècle, a accepter un leader tout simplement parce qu’il a ete a la tete d’une rebellion, meme s’il ne sait pas comment faire avancer le Burundi.
      3. Pour moi, dans un Burundi ideal, le combat politique voudrait dire que le leader a une ideologie bien precise et une bonne vision de l’avenir socio-economique du pays (tout ca pour un developpement durable et inclusif au Burundi/IGIHUGU CA MWEZI GISABO C’AMAHORO, AMATA N’UBUKI).
      4. Pour larousse.fr, la politique est:
      « Ensemble des options prises collectivement ou individuellement par les gouvernants d’un Etat dans quelque domaine que s’exerce leur autorite (domaine legislative, economique ou social, relationsnexterieures »
      Donc, meme dans ce sens, il serait premature de dire qu’il a compris la politique alors qu’il n’en est qu’a sa premiere séance/premier jour au parlement de Kigobe.

  27. Kayuku

    Amahera ni mabi Mukama! Muribuka ko ariyo yaguze umwana w’Imana! Aho nyene Rwasa aragiye kurarama muri Assemblée hamwe na bamwe bahakwa kumupfakaza ejo bundi? Pardon, nibagiye ko umugore we yari kuronka uwundi, ariko ayo mahera iyo ayagisha nta yandi nkumbure yoronse. Et pourtant, iyo arindira amatora nyayo yoronse vyinshi gusumba!

    • non monsieur le temps perdu ne revient jamais. Mbega ivyo umurindiriza vyinshi ni kuvuga bingana iki .urazi ivyo ubu agiye kuronka? Et puis il a perdu la guerre qu’il préparait avec ses amis d’amizero. Et il sait apprecier s’il faut continuer ou changer le fusils d’épole. Pole bwana kiyuku.

  28. mudaragi

    komera mutama,umukino wukine uri indani,iyudacubwenge wotangaye nka 2010,abo ba dd utabinjiyemwo ntiwomenya ingene ubahana,courage turinyuma yawe.

    • Lancel

      Concilie et Jacques ont aussi joué à l’intérieur et on voit ce qu’ils sont devenus !!!!!!
      Il pense que ce qu’il a est ce que les électeurs lui ont donné ???
      Bienvenue chez les renégats !!!!

      S’il avait tenu quelques jours il aurait reçu le centuple, maintenant c’est le début de sa fin.

      Quel gâchis. Ou tout simplement il n’était pas le sauveur que tous le Burundais attendais. Il est juste comme un vulgaire collabo

      C’est triste est pathétique, tant d’espoirs déçus

  29. citoyen

    Rwasa l’homme des contradiction!Hier il jurait que qu’il ne reconnaissait pas les legislatives tout coe les presidentielle qu’il a boycotte d’ailleurs,mais voila qu’aujourd’hui il accepte de sieger a l’assembl nationale,une assemblee issue des elections condamnees par la communaute!

  30. hamuli

    Bravo Rwasa! L’entetement n’est pas une bonne stratégie. Tshisekedi au Congo va mourir dans le chagrin. Vaut mieux acquerir de l’expérience maintenant et qui sait dans 5 ans, 10 ans? Vous êtes encore jeune, soyez patient même si l’histoire nous montre que la patience n’est burundaise. Même les journalistes ne sont pas patients. Certains ont soutenu le coup d’état manqué.

  31. PCE

    Rwasa risque de tout perdre s’il continue à se fourvoyer en pactisant avec avec Nkurunziza , nous l’attendons au tournant.

  32. MINANI

    A malin, malin et demie!!! Abibuka icese co muri primaire « Inkware n’incira »!!!! Ceux qui ont cru monter sur le dos de Rwasa pour arriver à leurs fins politiques risquent de se retrouver dans la position adverse comme le « sorcier ensorcelé ». Finalement il vient de montrer qu’il n’est pas politiquement si naïf que ça. Au moins, il suit quand même l’actualité internationale. Que ce soit au niveau des USA, de l’UE ou de la Belgique, le ton a déjà changé. On n’est plus à l’heure des menaces de sanctions et de rupture de la coopération au développement. Maintenant on parle de « REVOIR » ou « RÉÉVALUER » les termes de la coopération. Contrairement à ceux qui critiquent Rwasa, parmi ceux qui restent dans le radicalisme, il y a 2 groupes: ceux qui ne comprennent pas le langage de la politique internationale (ils sont plus naïfs que Rwasa); et ceux qui n’ont rien à sauver car n’ayant rien obtenu. D’ailleurs, on peut mieux changer les choses étant au gouvernement qu’à l’extérieur (surtout quand on n’a pas la force politique solide…). Un seul ministre de l’Information ou des droits de l’homme issu de la coalition de Rwasa ( s’il est efficace) peut aider et sauver beaucoup de citoyens pendant cinq ans, plus que toute l’opposition »radicalisée » réunie !!!!

    • Singirahomfatwa Agathe

      Minani ntavuze vyo ayiciye umurya.
      Rwasa nawe ariruhiye murundi aho yirukiye n’ubutegetsi arageze kwicara nawe abe honnorable mukanya abironse vyigenza. A la releve de prendre sa place pour continuer sa lutte.

      Najewe ngira ngaruke kwa Peter vuba. Ni yanyakira nzoca ndakazibamwo intobo. Nzosubira kuvuga aruko ampindutse.

  33. Keja

    Politiciens Burundais surtout? Pas facile de mener sa vie dans la verite. Vivre pour mentir, changer ses points de vue, nier la verite, se contredire, tout est acceptable.

  34. beshera hiyo sha aho wewe ntuhejeje kuduhinduka……sha ntaco les conséquences sont a votre charge.

Publicité