http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/12/DG-Advisor-USAID-9-o-20-DEC.pdf
Droits Humains

Retour des experts onusiens en droits de l’Homme

11-06-2016
Les trois experts lors de la 1ère visite.

Les trois experts lors de la 1ère visite.

« Les trois membres de la mission d’experts indépendants des Nations unies sur le Burundi se rendront au Burundi pour la deuxième fois du 13 au 17 juin », lit-on dans un communiqué de presse rendu public, ce vendredi 10 juin.

Selon Christof Heyns, président de cette mission onusienne, leur séjour au Burundi sera une occasion d’évaluer les développements intervenus en droits de l’Homme depuis la fin de la 1ère visite de mars 2016. Il sera également question de poursuivre les discussions avec tous les acteurs impliqués dans la crise actuelle, ajoute-t-il, rappelant que le Burundi traverse une période difficile.

Ce communiqué souligne que si une réponse adéquate aux difficiles défis que connaît le pays n’est pas trouvée, ceux-ci pourraient mettre en péril les importantes réalisations obtenues grâce à l’Accord d’Arusha.

Cette mission est composée de M. Christof Heyns (Sud-Africain), de Mme Maya Sahili-Fadel (Algérienne) et M.Pablo de Greiff (Colombien).
D’après le même communiqué, cette Mission d’experts indépendants de l’Onu a déployé une équipe de spécialistes des droits de l’Homme au Burundi en mai 2016. Objectif : aider les trois experts onusiens des droits de l’homme à recueillir des informations sur les violations et atteintes aux droits de l’homme perpétrées dans le pays, depuis avril 2015.
Ces spécialistes, qui viennent d’entamer une visite en République démocratique du Congo, se rendront également au Rwanda, en Ouganda et en Tanzanie au cours des prochaines semaines pour recueillir des informations et interviewer des réfugiés burundais.

En septembre prochain, les experts soumettront leur rapport final au Conseil des droits de l’Homme, lors de sa 33ème session.

  6   Vos commentaires
  1. Ntahitangiye

    Messieurs les Experts en droit de l’homme,
    Veuillez voir cette vidéo et ne nous fatiguez plus en parlant de chercher la vérité.

    http://www.dailymotion.com/video/x3hzdq0

  2. Jamais 1 sans 2

    Jamais une fois sans deux ou deux sans trois… Ils ne lâcheront pas la partie. Quand les fossoyeurs du Burundi en collaboration avec une catégorie des burundais décident qu’il y aura un génocide dans la région, il y a aura. Ils ne se reposeront pas tant que celui-ci n’aura pas eu lieu au Burundi.

  3. Ntahitangiye

    Le règne mondial du mensonge ? A quand le retour de la Vérité ?
    Les ténèbres régneront-elles toujours sur la terre là où il y a des angoisses et des désolations ?Le réponse à cette dernière question est : NON. La lumière qui est la Vérité reviendra.

    Le refus de  » Statuts of Forces Agreement: SOFA » par le Burundi = Non respect des accords d’Arusha = Non respect de la constitution = Non respect de droit de l’homme après avril 2015 ( des centaines de milliers de burundais tués avant avril 2015 ne sont pas des hommes) = génocide des Tutsi en cours par le pouvoir (Hutu sans Tutsi ?) = etc.

    http://www.burundi-forum.link/?Burundi-Un-SOFA-de-moins-en-moins-confortable

    Les médias de mensonges et de complots se sont mobilisés pour diffuser l’information:
    https://www.youtube.com/watch?v=_jSPkz_0UZw

  4. CESAR

    Il s’agit d’experts en droits de l’homme des Burundais. Ce qui est très curieux, les Rwandais victimes de la tyrannie unique et inuque de Kagame dans notre région, les droits de l’homme évoqué par ces experts en droit de l’homme leur sont inapplicables.Pour eux,ils n’appartiennent pas à l’humanité et conséquemment, pour ce motif, les droits de l’homme chantés sur tous les toits par eux ne les concernent pas. Pourquoi ne sont-ils allés à la source du mal soit l’autre côté de la frontière pour constater les faits et se faire une opinion sur les véritables auteurs de la violation des droits de l’homme contre les Burundais et le droit international.Les droits évoqués par eux est le droit international.

    • kan76

      Cesar vs vs focalisez plus sur les consequences que la cause si le rwanda est une partie d’imbroglio burundais et il une solution selon vs? Les dds arretez de caquetter comme des poules mouillees si la solution serait au rwanda mwa giye ku mesa kagame koko…aberiky’inkuru.

  5. Micombero

    On n’est pas interessé par ces menteurs à la solde du colonisateur en quête du Nickel Burnsuais.

Publicité