http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/12/DG-Advisor-USAID-9-o-20-DEC.pdf
Politique

Pascal Nyabenda : « Nous sommes dans une lutte de décolonisation.»

29-10-2015

Dans son communiqué de ce 28 octobre, le parti présidentiel accuse la Belgique d’influencer les décisions de l’UE et de l’UA.

La tension entre le pouvoir à prédominance Cndd-Fdd et ses partenaires est loin de se détendre. Alors que sur des financements additionnels, l’Office Humanitaire de l’UE (ECHO) a attribué une aide destinée aux réfugiés burundais au Rwanda, en Tanzanie et en RDC, et que l’éventuelle réorientation de l’aide de l’UE au développement du Burundi ne sera décidée qu’au terme des consultations de l’article 96, qui vont débuter dans un mois, le parti ne cache pas son malaise en énonçant, de manière erronée, que l’UE a pris la décision d’orienter désormais son appui financier vers les réfugiés burundais se trouvant au Rwanda et ailleurs.

Pour Pascal Nyabenda, son président, ce choix traduit le soutien de l’UE en général et de la Belgique en particulier envers les forces nuisibles au gouvernement légitime de Bujumbura.

M. Nyabenda va plus loin et accuse l’UE de créer et financer un gouvernement parallèle en dehors des frontières du Burundi. Ces efforts, regrette-t-il, déployés par certains Belges et Européens ne renforcent pas le peuple burundais. Plutôt, M. Nyabenda, ils entament la souveraineté populaire tant revendiquée : « C’est une preuve que le néocolonialisme étouffant et écrasant est en marche contre le peuple burundais. »

Pascal Nyabenda constate que le conflit burundais n’est pas ethnique comme veut le faire croire la Belgique, son ancienne tutelle : « Le pays est en effet dans une lutte de décolonisation, rien de plus. » Il appelle à la vigilance populaire car le colonisateur d’hier veut revenir pour l’annuler et l’anéantir.

L’UA entraînée ?

De plus, Pascal Nyabenda se dit consterné par l’appel du Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine à la reprise du dialogue : « Le parti Cndd-Fdd a été désagréablement surpris d’entendre de la part de la Commission Paix et Sécurité de l’Union Africaine qu’il faut classer les résultats des élections et négocier avec des putschistes à Kampala. »

Le dialogue, critique-t-il, que les forces destructrices veulent transporter à Kampala, n’est qu’un refus à l’exercice des libertés et droits populaires.

D’après Pascal Nyabenda, cette décision est incompréhensive et injuste envers un pays, à peine sorti des élections réalisées dans le calme absolu et dans la sagesse qui ne s’observe nulle part ailleurs. M. Nyabenda assure à l’UA et UE que malgré le retrait de certains partis de l’opposition, les dernières élections burundaises ont été transparentes, libres et inclusives : « Le peuple a démontré que le pouvoir émane uniquement de lui. »

Quant au probable envoi des troupes au Burundi, le parti présidentiel considère que c’est une menace parce que le pays n’est pas en guerre. Ces troupes, constate-t-il, doivent plutôt être déployées au Rwanda pour vérifier de l’existence des camps d’entraînements militaires des terroristes qui se préparent pour attaquer le Burundi. Il met en garde Kigali et l’invite à ne pas s’ingérer des problèmes burundais.

A Ban Ki Moon, secrétaire général des Nations Unies, Pascal Nyabenda lui demande de ne pas céder aux sollicitations de la Commission Paix et Sécurité de l’UA. Sinon, la situation risque de tourner à la vinaigrette et compromettre la stabilité de la sous-région voire de l’Afrique centrale : « Les Nations Unies doivent anticiper pour éviter le désastre syrien. »

Agathon Rwasa, se réclamant toujours opposant du régime Nkurunziza, s’étonne de l’attitude du parti présidentiel. Il estime qu’il appartient plutôt à ce dernier et au pouvoir dont il est majoritaire de tendre les premiers la main aux partenaires classiques.

Quant à la reprise du dialogue, M. Rwasa exhorte au Cndd-Fdd la flexibilité : « Le pays nous appartient tous. Nul n’est permis d’user de sa position pour exclure les autres en les qualifiant d’insurgés. »

  19   Vos commentaires
  1. Tropicananews

    Pourquoi le CNDD FDD devrait changer sa manière de communiquer avec ses partenaires ?http://goo.gl/TXZqoU

  2. Pat

    Jewe ndatangara iyo mbona aba bagabo ingene bataye imitwe. Mwaragaye abantu bose babahanura bati reka gutoteza bene wanyu,bari kurikiza amasezerano ya Arusha,bati reka kurenga kumategeko,tanga umu candidat wundi reka kuzana nkurunziza.muti murabesha abanyagihugu bishakira we nyene. Ntabatahanuye mwantumva mwe,mwarasuzuguye ababuze bose. Kuva kuri eglise y’uburundi,inama nshingamateka yarabimwankiye,inararibonye zo mumugambwe wiwe,imigambwe,UA,UE,UN Bankin Moon ubwiwe yaraterefonye nkurunziza amusaba kubireka na Mugabe ubwiwe yaramuteye utwatsi.none mushaka ikindi ki? Reka mwishure ukutumva nukudahanurwa kwanyu mwigire abanyabwenge ,abarundi reka kufushira mungorane zanyu ntaba myaburaya bariko baratwica,sibo bariko bata ibiziga muma barabara buri munsi,sibo banyuruje amahera yabasirikare bari muri somalie. Nimwemere muhote mwenyene reka kudukwegera mungorane mwazanye mwebwe ubwanyu.amatora nayo muvuga vyari vya bihenda abana.iyo bumenya umwe ngo bwari ikindi.

  3. Stan Siyomana

    Pascal Nyabenda: « Nous sommes dans une lutte de decolonisation »
    Si l’on cherche bien dans tous les documents sur le Burundi, il doit y avoir quelque part un discours d’un ambassaadeur burundais en Belgique, un discours d’un ministre ou d’un gouverneur de province au Burundi qui, lors du lancement de quelque projet de developpement par exemple, (donc un discours du genre):
    « Nous demandons a la Belgique d’etre notre interlocuteur aupres de l’Union Europeenne (pour que nous pouvions avoir plus d’aide » Emwe basha?/ba nyakubahwa?, ntimuze mutwibagire no mu myaka iri imbere!!!

  4. Stan Siyomana

    Nyakubahwa Honorable Pascal Nyabenda ni GRAVE!!!
    Ni HATARI kweli!!! Ndumiwe!!!
    1. L’Honorable Pascal Nyabenda et le parti CNDD-FDD (qu’il dirige) tout simplement font des discours populistes ou ils font semblant de se lancer dans une lutte nationaliste et contre le neocolonialisme (plus de 20 ans apres la « resistance de Kamenge? » qui aurait donne naissance au CNDD-FDD).
    Si vous lisez le discours que le premier ministre congolais Patrice Emery Lumumba (= l’un des vrais, plus grands nationalistes africains) a prononce devant le roi belge Baudoin lors de l’independance du Congo (30 juin 1960?), c’est tout a fait different des discours des dignitaries du Gouvernement burundais qui, avant la dictature du 3 eme mandat presidentiel au Burundi, chantait partout que la Belgique (= l’ancien colonisateur) etait l’un de ses meilleurs amis (a travers la cooperation « bilaterale » par exemple).
    2. Loin de vouloir mener une lutte nationaliste contre le Royaume de Belgique, en realite l’Honorable Pascal Nyabenda, le parti CNDD-FDD et le Gouvernement burundais actuel ne font que MORDRE LA MAIN DE LA BELGIQUE (qui en quelque sorte les nourrit, en signe meme d’ingratitude?)/To bite the hand that feeds you.

  5. Tchima

    « ……A Ban Ki Moon, secrétaire général des Nations Unies, Pascal Nyabenda lui demande de ne pas céder aux sollicitations de la Commission Paix et Sécurité de l’UA. Sinon, la situation risque de tourner à la vinaigrette et compromettre la stabilité de la sous-région voire de l’Afrique centrale : « Les Nations Unies doivent anticiper pour éviter le désastre syrien. »…… »

    Mr Pascal Nyabenda devrait prier beaucoup pour que les choses ne soient pas comme il le préconise sinon il sera pris pour le grand responsable derrière son patron M Pierre NKURUNZIZA.

    Mais de part ce genre de déclaration, je comprends ce qui se dit ou s’écrit ici et là,….que je prenais jusqu’à lords comme des exagérations comme les burundais aiment en faire.
    Habwirwa icumva.

  6. Jambo

    Le discours des ténors du régime est tout sauf cohérent : tantôt ils disent qu’ils peuvent se passer de l’aide extérieure,tantôt qu’ils n’accepteront jamais d’aide qui vient diviser les burundais et maintenant que les réfugiés reçoivent une aide urgente,la colère pique jusqu’au sommet.Où est le mal de donner une aide aux réfugiés prioritaires ?
    Au lieu de se réjouir de ce geste humanitaire,Bujumbura montre indirectement son indifférence,son inimitié envers les malheurs de la majorité silencieuse et martyrisée.Le pouvoir est sourd aux pressions de la communauté internationale,sans les moyens de sa politique. L’argent est le nerf de la guerre.C’est une évidence,la bataille est perdue d’avance à moins de négocier le plus tôt.

  7. Mandatdetrop

    Nyabenda Pascal qui menace Ban Ki Moon d’éviter le désastre Syrien, a-t-il la moindre connaissance de l’intervention Onusienne dans la crise commise par l’entetement de Laurent Gbagbo ami personnel de Nkurunziza?

  8. Matabaro Justin

    Je cite:
    « Pascal Nyabenda constate que le conflit burundais n’est pas ethnique comme veut le faire croire la Belgique, son ancienne tutelle : « Le pays est en effet dans une lutte de décolonisation, rien de plus. » Il appelle à la vigilance populaire car le colonisateur d’hier veut revenir pour l’annuler et l’anéantir ».

    PlusQenfantinCommeArgument! Sindumuja

  9. Baobab

    @Rupande
    « le combre est qu,ils veulent ethniser le conflits burundais alors que le conflit en soit est politique »
    Entièrement d’accord! L’autre comble est que nous ‘aurons pas (assez) de concombre à nous mettre sous la dent pendant ce temps, car trop de ressources gaspillées, alors que nous n’en avions qu’en quantité (très) limitée!

  10. eric

    THE Lord says to joshua : « I have given you the land possess it and HE said :Have good courage and do not fear for i will be with you always

    So CDD -FDD the Lord has trused you then have good courage .it mean do not kill inocent and fight seriousely against the enemy till to the end
    Usually when Almight God give you the land you will have a strong opposition like goraya agianst david ,but you will not fail. Just keep quit and praise him .Do not let the president praise HIM alone., Do not warry about grenage and the big europe . just do what is nice in the eyes of the Lord .do not warry about the economy it will grow it mix of problem .
    look israel
    Even in uganda they never realy negociate with joseph kony
    So you can negociate if you want but we have elected you and we can not keep electing president who dies please do not loose the land that God gave us. and do not divide us.
    stop corruption and fight.

    • Kamana

      Anglais approximatif.

    • Weka Weka

      hahahahahahahahahahahaha !!!!

    • Felix

      Eric, wagize intervention nziza cane yo kugereranya CNDD FDD na Yoshuwa, ariko vyari kuryoha cane iyo ubuishira mu rurimi rwacu canke mu gifransa. Kuko burya si bose batahura English. Mugabo wakoze cane.

  11. Verite Guess

    Le regime actuel a Bujumbura presente tous les signes d’une personne aux abois. Ca vous sert a quoi d’accuser les autres au lieu d’ecouter ceux qui veulent nous aider a trouver une voie de sortie dans cette stupide et sanguinaire situation dans laquelle vous avez plonge le pays? En somme d’apres sieur Nyabenda les burreaux ces sont les autres et la victime c’est le CNDD-FDD? A qui veut-t-il faire croire cette farce? Ils ont adopted de raconter du n’importe quoi, tout en sachant que personne ne les croit, mais c’est une strategie meme si elle n’est pas adaptee pour faire croire a l’opinion qu’ils sont en train de faire quelque chose pour retablir la securite dans le pays alors que en realite ils veulent gagner du temps en attendant un miracle qui viendrait du ciel. Pourquoi pas du reste puisque  » nous sommes the born again? » Oui, le miracle finira certainement par venir, ce n’est qu’une question de temps, et entre- temps vive le mensonge.

  12. Abo bansumirinda bashaka kutujana mu Buja bw’abazungu turabiyamiririje. Bashaka kugurisha uburundi ku bazungu batuziza ngo nuko twabimye amajwi. Erega twabimye amajwi nyene mu matora kubera twari twabibonye ko ari ibikoresho vy’abazungu

    • theSilentMajorityAndVictims

      héhéhéhé!! La maman nationle Barankitse hari amajwi yagusavye? La fierté nationale Pacifique yarayagusavye? Le Mzee national Mbonimpa hari amajwi yagusavye?

      • Felix

        Nta majwi bubahutse kudusaba kuko baziko atayo twobaha. Nico gituma bakokeza intambara, Nayo democratie iciye mu matora, nta butegetsi yobaha. Icumu n’umuheto navyo ntibigikora. Ni barindire 2020, uw »Imana yatoranije asubire aze agitware.

    • Magufuri

      @ Micombero jean
      Mbega wewe umeze gute ? Ko amatora arimwe mwayigiranye pacifique canke mbonimpa ubagiriza iki ?

  13. Rupande

    Je pense que le pouvoir en place au Burundi est aux abois ils s,en prennent a tout le monde,UE,UA ils se creent des ennemis partout,seront ils capable de vaincre cette guerre?Ils veulent transformer le Burundi a la Tchechenie,le combre est qu,ils veulent ethniser le conflits burundais alors que le conflit en soit est politique,pourquoi ils n,avaient pas parler du néocolonialisme 10 ans avant,ils pensent que le peuple burundais est dupe pour les écouter,nous venons de perdre plus de 200 personnes dans seulement trois mois,est ce que c,est l,UE ou UA qui a tue ses citoyens burundais.
    Le pouvoir de Bujumbura devait accepte de négocier au lieu de s,en prendre a nos partenaires qui n,ont a y voir dans nos problèmes,la seule voix qui va aider notre pays de sortir de cette situation et le dialogue.

Publicité