Politique

« Maintenant je suis votre candidat à 700% »

13h 50. Accolade entre les congressistes. Une minute d’applaudissement pour la gloire de Dieu suivie d’un cri strident traditionnel(Impundu) envers Dieu.

Le candidat Nkurunziza : « Maintenant je suis  votre candidat à 700% » ©Iwacu

Le candidat Nkurunziza : « Maintenant je suis votre candidat à 700% » ©Iwacu

Le candidat Nkurunziza remercie ensuite la représentation du parti, du sommet à la base. « On m’a toujours demandé que je rompe le silence. Voilà que le silence est brisé. J’ai l’aval du congrès », poursuit-il. Il martèle : « Tout le monde était contre nous, surtout ceux-là qui nous ont trahis. Mis ils ont bien fait car, ils nous ont permis d’être plus forts. Les embûches qu’ils nous ont tendues, ont été comme des escaliers vers ces destinés. Il faut les applaudir ».

« Le Cndd-Fdd n’est pas née comme les autres partis créés dans des bureaux »

Nkurunziza martèlera que le Cndd-Fdd a été créé par la population au lendemain de l’assassinat de Ndadaye. C’est un parti dont les fondateurs sont les populations. Et de souligner que vouloir s’opposer à la volonté de la population c’est braver la volonté de Dieu. Et de rappeler les multiples crises internes qui ont miné le mouvement Cndd du temps de la rébellion. Sur ce, il fera une révélation : « J’ai échappé à deux attentats préparés par ceux-là-mêmes qui nous ont trahis aujourd’hui ». Il a en outre révélé que le nombre de combattants tués à l’interne est de loin plus élevé que celui de ceux qui sont tombés sous les balles des adversaires.

Il indiquera que ce qui se passe aujourd’hui avec des appels à manifester, c’est vouloir saboter la démocratie et ainsi vouloir proposer un gouvernement de transition : « C’est pendant la période trouble de transition que des étudiants ont été massacrés : les rescapés, dont moi, ont rejoint les rangs de la rébellion. »

Il a évoqué d’autres crises que le parti a connues après son arrivée au pouvoir en 2005. «Il ne faut pas oublier ce que nous avons enduré, c’est mauvais d’oublier !», a-t-il insisté. Bref, pour lui, l’ampleur de la crise actuelle est insignifiante par rapport aux crises antérieures.

Ceux qui veulent saboter le parti se leurrent, car, il va maintenant devenir plus fort qu’avant. «Un véritable roc !»

Quelques conseils

«Il faut être patriote. Il faut lutter contre les rumeurs, les montages, la zizanie. Il faut plutôt être solidaire et garder la cohésion.» Il exhorte la population, chacun dans son domaine, à travailler d’arrache-pied. «Il ne faut que le Burundi soit toujours classé premier pays pauvre.»

Il soulignera qu’il y aurait plus de problèmes si les Burundais venaient à ne pas se présenter aux élections. Et de faire un petit clin d’œil aux Bagumyabanga : « C’est un secret à vous seuls. Soyez des aigles ! Il faut être endurant, la guerre est finie mais la lutte pour la consolidation de la démocratie continue.»

Le candidat Nkurunziza évoquera le problème démographique, qui selon lui, sera un vrai casse-tête d’ici 30 ans, si rien n’est fait aujourd’hui. Il exhorte la Communauté internationale à continuer à soutenir le Burundi surtout en ces moments. Il a promis que les élections seront libres et apaisées. Sur ce, il clama :« Maintenant, je suis votre candidat à 700% !»

Il n’a pas manqué de féliciter ses deux challengers, les députés Joseph Ntakarutimana et Mo-Mamo Karerwa. Et de conclure par un souhait : «Que les élections ne soient pas source de divisions mais un ferment pour la consolidation de l’unité nationale.»

  21   Vos commentaires
  1. avatar Mutula

    Chers Burundais c’est le moment difficile pour vous, nous compantissons ensemble ce douleur du troisieme mandant des presidents Africains qui ne veulent pas que l’Afrique quitte à jenoux, toute fois votre pays avait deja fait un progres enorme, faut-il le detruire? La reponse est non a mon avis faites comme les Senegalais Wade avait reussi à chager la constitution mais il n’avait pas changer l’avis du peuple senegalais aujourd’hui le Senegale atrappe le chemin de la democratie grace à leurs choix judicieux, donc je vous demande de poursuivre la voix de demicratie, montrez votre maturité et votez massivement pour un opposant vous verez le changement dans votre cher patrie.

  2. avatar Moteur C

    Voilà, maintenant allez manifester, et quand vous aurez fini,mon passe à l’essentiel…élire notre président pour la 2è fois. L’Accord d’Arusha sera enterré avec le nouveau Parlement, une nouvelle loi qui ne limite pas les mandats sera promulguée…

  3. avatar BIRIKUNZIRA

    Nkurunziza dit la vérité quand il déclare et je cite : « Je suis votre candidat à 700% », c’est parce que lors de l’enrôlement des électeurs, il y avait 700 % des électeurs suite aux vols que son garçon de course Ndayicariye Pierre-Claver avait faits.

  4. avatar Kana Antoine-Marie

    Plus de doutes, plus de questions, le parti CNDD-FDD a donné la réponse à la question que tout le monde se posait. Est-ce lui ou, pas lui. OUI, c’est lui et puis quoi?
    Au fond la première question n’était pas aussi importante que la dernière. Maintenant que le président sortant a montré ses couleurs, que va être la suite réservée à la situation ?
    La communauté internationale a commencé à réagir par un communique de l’ancienne puissance coloniale du Burundi (la Belgique). C’est une note avec un sel de diplomatie conventionnelle qui consiste en un constat des faits qui sera suivi d’une observation de la tournure de la situation. D’aucuns se seraient attendus a une prise de position dure avec annonces des sanctions immédiates si les choses ne changent pas. Penser de la sorte serait une méconnaissance de la façon dont la communauté des nations travaille.
    La responsabilité revient maintenant au Burundais et, à eux seuls. A voir la litanie de crises qu’a connu le Burundi, il n’y a PERSONNE qui souhaiterait encore voir le Burundi retourner en guerre. Il n’y a aucune raison, AUCUNE ne justifierait les images de destruction qu’on a vues à Benghazi, à Bagdad ou Beyrouth.
    Que l’opposition et la Société civile organisent des manifestations pour dénoncer le NON respect de la loi (s’il y a), cela doit être dans le strict respect de la loi et s’il le faut, avec encadrement des forces de l’ordre. Si par mégarde, il y a débordement ou des casses, la responsabilité sera partagée.
    C’est maintenant l’heure de la SAGESSE. L’Opposition en particulier est ici, interpellée. Vous connaissez maintenant votre adversaire, la recréation est finie. Préparez-vous à aller vers votre électorat. C’est à vous de prouver que vous avez Meilleur à offrir. Faut-il laisser le CNDD-FDD faire cavalier seul ou faut-il l’engager, ainsi qu’à son candidat, de faire un appel à TOUS ces Burundais qui ont fui pour revenir vous donner leurs votes ? Cela me semble plus sage et plus réaliste.
    L’heure est grave ; la façon dont le Burundi et Burundais vont s’en sortir déterminera le degré de maturité de nos politiciens.

  5. avatar Ntazizana

    Abantu mw’umva neza discours za politiqie, mwonsigirira iyo discours ya peter. Mwoba mukoze

  6. avatar Gilles Nininahazwe

    Burundais, Burundaises, chers amis du Burundi
    Le président Nkurunziza et son parti viennent de narguer le monde entier. Ils viennent d’enterrer les accords d’Arusha, ils viennent de faire un coup d’état constitutionnel. Le message est très clair!
    La question qui se pose maintenant, c’est « quoi faire? »
    Le brave président a déclaré au cours de ce congrès que désormais, ceux qui seront nommés par décret aux hautes fonctions devront jurer fidélité au président du parti présidentiel, quelle ironie du sort!
    Le Burundi vient de basculer en arrière, on se retrouve dans les années 50. Pourtant, notre pays avait fait des progrès énormes.
    Faut-il cautionner ce coup de force? La réponse est non.
    Une action urgente est plus que nécessaire et delà j’interpelle toutes les Burundaises et Burundais, les amis du Burundi, la communauté internationale à se serrer les coudes et barrer la route d’accès à ce mandat illégitime que veut Nkurunziza.
    Aux burundais de la diaspora, partout ou vous êtes, ne restez pas bras croisés. Votre voix peut être salutaire.
    Sauvons la démocratie en péril, sauvons les accords d’Arusha pour un avenir meilleur du peuple Burundais.
    La dictature n’a plus de place dans ce monde moderne, ce monde civilisé.

    Que Dieu sauve le Burundi et ses habitants!

  7. avatar sibomana

    nkurunziza piyeri urazuye nyakwubahwa Mutama MANDELA hamwe na MZEE NYERERE, mbega urabazi?canke urabibuka?s’abarundi bazokurwanya abo isiyose yunamira nibo bagiye kugukura ivyobitutu ufise!!!Ugiye kuvumva n’isi yose n’umwana azokwaruka azokumenya kandi ndashimye caaane kuba wavyerekanye watumye igihugu cose cibagira ikibatandukanya kugira baharanire KIMWE KIMWE.wakoze kubashira hamwe.

  8. avatar roza kamikazi

    ewe kijuju kiraho ngo gitwara igihugu c’ uburundi bwacu bwarariwe nakayabu mugabo nibaza ko atosya bwose kuko isi irazunguruka wait and see !

  9. avatar Niyoyandemye

    Erega Nkuruniza arazi neza ko abanyagihugu bamukunda 700%, kandi ko bazomutora nimiburiburi gushika ku bice 60%! Barya bahunze nuko batamwiyumvamwo et c’est de leur droit évidemment, nimureke rero turabe ko ico cizere bamufitiye ari ukuri kwama naburya tuzi ko CENI ishobora kwiba na makeyi ku ruhande rwiwe. Nimutange vos candidatures respectives aux présidentielles et la population fera son choix le jour J, yerekane aho ihagaze. Imyiyerekano idashigikiwe n’isinzi ry’abanyagihugu badashika au moins no ku bihumbi 200 000 mw’ibarabara, ne peuvent pas empêcher un président et son Gouvernement de dormir, or iyo stade ntiturayishikako mu Burundi quelque soit icotuma tuja mu mabarabara cose twiyamiriza abadutwara surtout nabi. Azoba rero akugwa n’ikindi mais pas des manifestations dans les rues uko ndazibona pour le moment. Umwe azohamagara abiwe, uwundi ati nimusigeho, abandi ati turahunze canke tuduze ruguru nta magara y’induru, finalement havemwo iki muri ayo ma stratégies instables? Dans ce cas, haca hatwara ceux qui sont les plus ou moins bien organisés et peut-être pas les meilleurs à diriger le Pays. Il faut savoir qu’il y a des prérequis en tout!! J’espère que certains sortiront mieux instruits de ces élections qu’ils éviteront de commettre d’autres gaffes encore au prochaines dont on ne sait quand ça pourrait avoir lieu, maintenant que tout peut arriver avec une candidature constestée de toute part et ce, à l’interne du parti Cndd-Fdd tout comme en dehors de celui-ci !!!

  10. avatar Ndizeye Claudia

    C’est bien décidé,Nkurunziza candidat aux présidentiels, Tuzomwitorera ubugira kabiri ijwi ku muntu kandi azoba ahejeje.

    • avatar Dudu Kim

      Le pouvoir du peuple par le peuple et pour le peuple;les cris du peuple ont été entendus par les congressistes. Tuzomutora kandi!

  11. avatar Dudu Kim

    Bonne nouvelle, en fin,le congrès du CNDD-FDD vient de donner raison à la grande majorité de la population qui le réclamaient.

  12. avatar Mukurambere

    Candidat a 700%.
    Normalement un candidat l’est à 100% . Il tomberait alors sous le sens que 700% voudrait dire candidat 7 fois à compter d’aujourd’hui, ce qui en ferait un total de 35 ans. Est-ce que quelqu’un vait parlé d’un mandat de 40 ans?

  13. avatar Gondwanais Lamda

    Ejo ndi mwibarabara. Sinemeye kuba umutindi ndarahiye.

  14. avatar Claude

    Urahumba baraguhenze comoka mu mavoka

  15. avatar Lead

    Nkurunziza vient d,ouvrir les hostilités; une insulte a la communaute internationale. Et la reaction ne s,est pas fait attendre. Lire le communique du gouvernement belge (bujumbura.be), mettant en garde la police contre les manifestations pacifiques que nous entamons demain matin. Nous commencerons par une messe pour remercier l,Eglise Catholique, Grand Chancelier de l’Accord d’Arusha.

  16. avatar Martino

    PROUD COME BEFORE FALL. WAIT AND SEE

  17. avatar jason

    Voici l’exemple d’un discours bidon! Avec des mots déplacés.

  18. avatar selflover1

    Voilà, le ridicule ne tue pas! Mais il perdra, c juste question de temps. Malheur à ceux qui avance le Seigneur dans leurs sale besognes!
    Les DD vous êtes vraiment ridicules maintenant vous venez de montrez officiellement ce que vous valez. Mais quel déshonneur!

  19. avatar kindros

    urahumba Nkurunziza, urahumba. rindira gato tugutoze intoke

  20. avatar Mudy

    Shame!!!!!!!

Publicité