http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2017/09/USAID-18-SEPT-Cross-cutting-DG-Advisor-website-2017_10-1.pdf
Politique

Violente charge du secrétaire général du CNDD-FDD contre la Belgique traduite du Kirundi

28-11-2016

Les moments forts du discours. Verbatim

Traduction libre

Kirundi Français
1. Ububirigi butarashika mu Burundi,abarundi twese twarabarundi twari ubwoko bumwe bw’abarundi. Amacakubiri yazanywe n’ububiligi kugirango buhonye ubwoko bumwe mu Burundi. 1. Avant la colonisation Belge, nous n’étions que Burundais toute catégorie confondue, sans ethnie. C’est la Belgique qui a instauré des divisions ethniques en vue exterminer une partie de la population burundaise.
2. Ububiligi bushitse bwararondeye aho bwoduca kugirango buducemwo imice burabura kuko twari bene mugabo umwe.Turubwoko bumwe tuvuga ururimi rumwe,buca buja kurondera mu bugufi n’uburebure bw’amazuru.Nimwiyumvire namwe gucanishamwo abose rimwe,kugira uronke ikibacanishamwo Ububiligi buratubwira igituma bwabigize? 2. Lorsque les colonisateurs belges sont arrivés, ils ont trouvé un peuple uni, une seule ethnie parlant la même langue. C’est ainsi qu’ils ont commencé à mesurer le nez et la taille pour nous diviser. La Belgique s’est-elle déjà expliquée sur les motifs de ses actes ?
3. Mundangire iragi ububirigi bwasize mu burundi ? Mu Burundi ico twibukira kuba biligi nuko bashinze umugambwe w’amacakubili PDC ugaca wica umuganwa Ludoviko Rwagasore kuko yagire agarukane ubumwe mu Burundi. 3. Qu’est-ce que la Belgique a laissé au Burundi ? Rien ! Ce dont on se souvient , c’est qu’elle a créé le parti divisionniste PDC qui a assassiné le Prince Louis Rwagasore parce qu’il voulait restaurer l’unité nationale.
4. Turabwibukira rero kuri wa muzungu w’umubirigi yiyahurira harya kuri chateau Maus kubera uburundi butsinze.None uyo muntu yiyahuye ntiyiyahuye kw’izina ry’ababiligi?Nukuvuga bari bashavujwe nuko twikukiye. 4. Souvenez-vous du belge Maus qui s’est suicidé au château Maus parce qu’il venait d’apprendre l’indépendance du Burundi. Il l’a fait au nom des belges qui ne voulaient pas que le Burundi soit indépendant.
5. Ubu biligi ntibwigeze bwemera gutaha.Kuko nuwasubiriye Rwagasore nibwonyene bwaciye bufata ingingo yokumwica Ngendandumwe Petero,n’ububiligi bwamwishe. 5. La Belgique n’a jamais manifesté son envie de rentrer chez elle parce qu’elle a assassiné le successeur de Rwagasore, Pierre Ngendandumwe.
6. Ubwicanyi bwose bwa baye mu Burundi,ububirigi ntibwigeze buvuga ijambo narimwe vyerekana yuko bwari ubwicanyi ububiligi bwonyene bwapanze.Nimuvuge ubwicanyi bwabaye mu Burundi,mwarigeze mwumva amakungu avuga? 6. La Belgique ne s’est jamais exprimée sur les massacres qui ont eu lieu durant toutes ces années au Burundi. Cela prouve qu’elle les a cautionnés et même planifiés.
7. Ububirigi,genda murabe iwabo,bubakiye kubwoko bubili,aba wallon n’aba flama,abo bantu nukuramukanya ntibaramukanya muze mubarabe bashitse mu Burundi. Aba wallon ushitse mu ntara yabo umenga ushitse mukindi gihugu. Aba flama ukonyene.Bashaka ko mu Burundi twubakira kugihugu cubakiye ku bwoko bubili nkabo abahutu n’abatutsi. 7. Allez chez eux, les Flamands et les Wallons ne se saluent pas. La Wallonie et la Flandre c’est comme deux pays différents. Ils veulent que notre pays soit fondé sur une division ethnique des hutu et tutsi comme chez eux.
8. Mu 1962 ico gihe twagwanira kwikukira,babonye abanya politique biyunze kugira baharanire kwikukira baca babacamwo imirwi ibiri Monronvia na Cassabanca. Bafata yuko monoronvia ari abanyapolitique bashingiye kubahutu,kazablanka arumurwi w’abanya politique bashingiye ku batutsi. Hanyuma gutyo banyepolitique bazana indyane mubene gihugu batobato,niho vyatanguriye. 8. En 1962 la Belgique a divisé les Burundais pourtant rassemblés pour demander l’indépendance au Burundi en deux camps : Casablanca, pro tutsi et Monrovia, pro hutu. C’est ainsi que les politiciens ont commencé à diviser le peuple.
9. Mu 1993, twagirango tugira twiyunge za ntwaro nyene zigandagura nyakwigendera Ndadaye Melchior. Ububiligi ntibwigeze buvuga,amakungu ntiyigeze avuga. 9. En 1993, alors que nous croyions nous unir, le président Melchior Ndadaye fut assassiné sans que la Belgique et la communauté internationale ne condamnent cet assassinat.
10. Ico amakungu yakoze n’iki, ayo makungu aciye asubira kwubaka uburundi mu moko abiri.G7 na G10. G7 imigambwe ihurikiye mubwoko bwabahutu na G10 imigambwe ihurikiye mubwoko bwabatutsi.Urumva bashakako uburundi bwubakirwa mu gihutu n’igitutsi.Ivyo twebwa ntiyuzovyemera. Abarundi turiyamairije amacakubiri! 10. C’est la communauté internationale qui a créé toutes sortes de divisions au Burundi comme les anciens groupes de partis politiques en G7 pro hutu et G10 pro tutsi. Elle voulait que le Burundi se fonde sur de bases ethniques. Nous les burundais n’allons pas accepter cela. Nous disons non à toute ségrégation ethnique!
11. Ububirigi buca butunganya itembagazwa ry’ubutegetsi nukuvugako abarundi tugira dusubiranemwo. Murakibuka akahitiye kagiye kuba akaramanda italike 13 z’ukwezi kwa gatanu mu 2015.Ububirigi nibwo bwatunganije irya coup d’Etat,nibwo bwatunganije burya bwicanyi mwabonye.Muti kuberiki? Abagize coup d’Etat baneshejwe baciye biruka mu bubiligi. 11. La Belgique, non contente de la réunification du peuple burundais a conçu le coup d’Etat du 13 mai 2015. La preuve en est qu’elle a accueilli tous les putschistes sur son sol.
12. Ububirigi buragenda bukabahenda ,ONU igakurikira,Union europeene igakwirikira kandi ababirigi bariko barabahenda. Bashaka gukwega inzankano hagati y’abarundi n’abazungu. Mugabo ntituzokwemera twebwe kujaniranya umwasi turamuzi uwariwe. 12. La Belgique suscite des tensions entre le Burundi et l’Union Européenne ainsi que les Nations-Unies. Mais nous n’allons pas les mettre dans le même panier. Nous avons ciblé notre ennemie : c’est la Belgique.
13. Ababirigi ntibararota bemeye Leta y’uburundi kandi ari Leta yavuyemu matora ariko baremeye ama Leta aciye muri coup d’Etat. 13. La Belgique n’accepte pas les institutions démocratiquement élues alors qu’elle a toujours accepté de travailler avec les institutions non issues des urnes.
14. Nagira nkeze Cndd-Fdd, yarase kuja muri G7 yanka kuja muri G10. Kandi nagira ndababwire igihe cose Cndd-Fdd izoba ikibaho mu Burundi ntamacakubili azoba mu Burundi. 14. Je félicite le Cndd-Fdd qui a refusé de se positionner en G7 et G10. Aussi longtemps que le Cndd-Fdd sera au pouvoir il n’y aura pas de division ethnique.
15. Ububiligi kugirango bushobore gukingira barya batembagaje ubutegetsi bwaciye buzana ijambo ryitwa Génocide.Génocide sigikinisho,genocide sicokugira ururirimbo. Muragenda murabe aho hakurya mu Rwanda,igihugu cariciyemwo kubiri bamwe barangara abarenga imilioni zitanu z’abanyarwanda barangaye kubera iyo Génocide.Abandi barapfa kubera Génocide. 15. La Belgique utilise le mot génocide pour protéger les putschistes burundais. Le génocide n’est pas un jeu, une chanson. L’exemple flagrant est celui du Rwanda avec 5 millions d’exilés et les autres morts.
16. Ububiligi bwateguye Génocide mu Burundi 16. La Belgique est en train de préparer le génocide au Burundi.
17. Muribuka amajambo yavuzwe n’umushingamateka Louis michel gushika aho avuga ati ko binaniranyeko ubutegetsi butembagazwa naba Niyombare ubu hageze yuko tugumure ingabo za Uburundi zigire mutinerie. Muribuka ingene uburaya bwaciye bufata ingingo yo kudasubira guhemba inteko zacu. 17. La Belgique à travers le député Louis Michel a déclaré vouloir une mutinerie. L’union Européenne a saisi l’idée et a décidé de ne plus transiter par les caisses de l’Etat les salaires des contingents burundais.
18. Ububirigi bubonye coup d’Etat yarase, bwavuze buti leta ntisubire kuronka amikoro mugabo ayo mikoro twohaye leta reka tuyahe abashatse gutembagaza ubutegetsi. Uno munsi birirwa mundege kugira bigishe amakungu ngo uburundi bumere nka somaliya canke Libiya. 18. La Belgique voyant son coup d’Etat manqué, a décidé de geler sa coopération avec le Gouvernement et a décidé de renflouer les poches des putschistes qui circulent actuellement dans le monde prêchant pour que le Burundi devienne la Somalie et la Libye.
19. Umushingwamanza Mainguin ariko aratunganya ireresi zikinyoma. Ivyabereye muri Nigeria akavuga ngo vyabereye I Karusi mu Burundi. Aho hose kugira bagumure amakungu . 19. Me Mainguin a fait un documentaire erroné sur le Burundi, utilisant les images du Nigéria disant que ce sont des images de Karusi pour que la communauté internationale panique.
20. Barazoza bazotondesha ibihumbi cumi natwe dutondesha imiliyoni cumi tuzoraba uwunesha uwundi. 20. Qu’ils essaient de venir aligner 10 milles policiers casques bleus, nous allons aligner 10 millions de burundais et voir qui va vaincre qui.
21. Ububirigi bwashizeho imirwi yitwaje ibirwanisho. Barajana mu Rwanda kubigisha igisoda vyihuta bacababaha ibirwanisho vyihuta.ivyo birwanisho vyatanzwe na Ububirigi. 21. La Belgique est à l’origine de la rébellion qui a été créée au Rwanda et financée par la Belgique.
22. Bashaka kugira ikintu bita Etat sans Etat. Bashatse ngo bakoreshe sentare mpuzamakungu ngo ibafate bose baje gufungwa i La Haye, ngo burya abanyagihugu basigare batagira umutware bace bicana. Ntituzovyemera. 22. Ils veulent créer un Etat sans Etat en voulant emprisonner les autorités du pays à la Haye pour créer un vide institutionnel, on ne va pas l’accepter.
23. Leta y’ Uburundi irashobora kuvugana n’Uburaya, ishobora kuvugana na ONU idaciye kububirigi. 23. Le Burundi est prêt à coopérer avec l’Union Européenne et l’ONU sans passer par la Belgique.
24. Mububirigi barya OGM ni ukuvuga nivyokurya biroze zivamwo cancer. Mugabo twebe mu burundi turirimira isi yacu twe turya BIO. Duhingure vyinshi tubishore hanze.turonke nama devise. 24. La Belgique mange OGM source de cancer alors que les burundais mangent BIO. Travaillons donc ensemble, produisons et exportons nos produits pour avoir les devises.
25. Ivyo Ububirigi butunze nivyo bwivye mu Burundi no muri Congo. 25. La richesse de la Belgique provient des pillages du Burundi et de la République Démocratique du Congo.
  38   Vos commentaires
  1. Stan Siyomana

    A l’instant meme, l’on peut lire sur le site de la Presidence du Burundi (www.presidence.gov.bi) l’allocution (du 03 juin 2011 ) prononcee par Dr Gervais Rufyikiri (en sa qualite de Deuxieme Vice-President de la Republique du Burundi) a l’occasion de la visite au Burundi de Monsieur Steven Vanackere (= Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires Etrangeres du Royaume de Belgique).
    « 8. Notre pays a donc ineluctablement besoin de l’assistance de la Communaute internationale et de ses partenaires. Et compte tenu DES LIENS HISTORIQUES ENTRETENUS ENTRE NOS DEUX PAYS, LE ROYAUME DE BELGIQUE EST SOLLICITE D’UNE PART, POUR AGIR COMME SON INTERLOCUTEUR aupres des autres partenaires de developpement particulierement, ceux de l’Union Europeenne…
    VIVE LA COOPERATION BELGO-BURUNDAISE. »
    (Voir Le Gouvernement du Burundi est determine a promouvoir des reformes importantes pour ameliorer le climat des affaires., http://www.presidence.gov.bi, 3 juin 2011).

  2. dodo

    Ont a beau se caché la domination des bantous sur une grande partie de l’Afrique à créer une frustration chez les peuples éleveurs de l’est qui font qu’aujourd’hui nous accusons les Belges mais en réalité acceptons les fait ils existent deux civilisations au Burundi qui reflètent la séparation entre les peuples africains, d’un côté les bantous et de l’autre les éleveurs. Le éleveurs n’ont malheureusement pas pu conquérir un espace conséquent après la chute de l’Égypte antique et aujourd’hui ils sont le reflet du monde rurale africains tandis que les bantous ont pu conquérir des territoires imposants qui les ont permis de dominer l’Afrique au niveau de l’urbanisation et se construire une véritable civilisation.

    • Umurundi

      @dodo,

      Tu comprendras mieux la signification du mot Bantou.

      http://www.jeuneafrique.com/129388/archives-thematique/qui-sont-les-bantous/

      Bonne lecture!

      • dodo

        Merci cette article ne contraidi absolu rien de ce que je dit mais les tutsis ne sont pas bantous, d’ailleurs le simple fait qu’ils parlent kirundi et kirwanda est une preuve que les bantous les ont dominees jusqu’a adoptee leur langue.

        Maintenant que tu sais que c’est grace aux bantous que tu peut parler en kirundi ou kirwanda, tu devrais informer tes freres de se calmer parce qu’ils n’ont pas de culture!!!

        J’ajouterai que certains refusent d’accepter l’existence d’une civilisation bantou mais certains jeux videos comme Civilization ou Rise of Nation reconnaissent bel et bien une civilisation bantou.

        Moi je suis fiere d’etre un bantouphone et je ne suis pas sure que nos tutsis soient fieres d’etre des somaliens!!!

    • Stan Siyomana

      @Dodo: « La separation entre les peuples africains… »
      Ca a ete demontre scientifiquement que peu importe d’ou qu’ils viennent, TOUS LES ETRES HUMAINS SE PARTAGENT LE MEME ADN A 99,9%.
      (Voir Roger Highfield: DNA survey finds all humans are 99.9pc the same. http://www.telegraph.co.uk, 20 December 2002).
      ADN = Acide desoxyribonucleique = molecule presente dans toutes les cellules vivantes.

  3. dodo

    Dire que les ethnies n’existent pas au Burundi est une insulte pour notre pays. D’un il est vrai que les Belges sont contre les hutus pour une raison dont ont ne connait pas mais je tient à les informer que la Belgique reste une petite nation dans ce monde, les décisions dépendent grandement des 5 majors qui ont le véto. Nous pouvons comprendre la colère du gouvernement burundais quand la Belgique tente d’exprimer son avos parce qu’il faut le dire c’est la seule occasion que ce petit pays peut s’exprimer !! Les gros dossiers de la scène politique internationale concerne beaucoup plus les puissances traditionnelles Usa et Russie.

    En ce qui concerne les ethnies ils existent aussi bien au Burundi qu’en Europe. Prenons l’exemple même de la Belgique, les allemands Belges se sentent supérieur au flamand!!! Oui les ethnies existent au Burundi comme partout en Europe, nous avons les scandinaves au nord(Norvège,Suede,Finland,ect…), les peuples germaniques(Allemagne,Autriche,etc..), les peuples latins(France, Espagne, Italie,Portuguais,etc…), les pays métissé,Belgique , Suisse.

    En Afrique les peuples bantous(Burundi,Congo Brazzaville, Rdc,Gabon, sud du Cameroun, l’est du Nigeria, Guinée équatoriale, Tanzanie, province centrale du Kenya, Comores, Afrique du Sud sans la province du Cap, Namibie,Botswana,Zambie,Zimbabwe, Malawie,. Lesotho,Swaziland)

    Les peuples niholitiques(l’ouest du Kenya, le Rwanda, l’Ouganda, la Somalie, l’Éthiopie, Soudan, soudan du sud, Érythrée,tchad)

    Les peuples ouest africain(Nigeria, Gambie,ghana,senegal,mali,burkina Faso, côté d’Ivoire, Niger, sierra Léone, Liberia, Cap vert,Benin, Togo)

    Les problèmes en Afrique opposera chaque un groupe à l’autre, et les prise de position en Afrique qu’en Europe resteront toujours le code ethnique

  4. Fofo

    Si ce n’est pas vrai la Belgique démentira! Ndayishimiye n’est pas le seul a dénoncé la Belgique pour les divisions ethniques! Le Rwanda l’a toujours accusée et les congolais aussi! Si toutes ces accusations sont vraies, je pense que la Belgique devrait reconnaitre sa culpabilité et demander pardon! Nous qui sommes jeune génération, nous avons besoin de connaître la vérité!

  5. GACIYUBWENGE

    Bien que je soit d’accord avec ce Secrétaire des DD sur un point ( la non existence d’Ethnie au Burundi{croira qui veut me croire, de part la définition du mot et son étymologie}), je ne suis pas d’accord que les problèmes que connaît le Burundi viennent tous de l’ingérence de la Belgique.
    Par ailleurs, vous devriez le savoir, tous les pays du Monde Occidental pratiquent la politique donnant-donnant, et si on ne fait pas attention , on donne tout ce que l’on a au détriment de sa propre population.
    Il faut alors que les dirigeants africains soient clairvoyants, intègres, honnêtes envers leurs populations et surtout patriotes et pas ventriotes jusqu’à vendre leurs populations.
    Par éthnie ou même tribu, on entend d’abord un groupe de gens ayant la même langue (dialecte), les mêmes moeurs et culture, etc. Or, je n’ai jamais appris, ( et que celui qui connait le cas contraire mele prouve), que les hutus et les tutsis ont eu ou parlé dans l’histoire une langue (dialecte) différente. ça été toujours le Kirundi..
    Mais il est vrai que, quand il y a des esprits égoistes, même les frères peuvent dire qu’ils n’ont rien de commun , et ça, ce n’est pas la faute de quelqu’un de déhors.

    • Bakari

      @GACIYUBWENGE
      La vitesse avec laquelle l’enracinement rapide et profond des divisions éthniques s’est fait me fait croire que les colonisateurs ont semé sur un terrain fertile. Et puis je trouve qu’à un moment donné, il faudrait actualiser les arguments.
      De toute façon, il n’est pas bon de se faire piquer la langue au lieu des pieds. Le belge moyen ignore qu’il y a des soucis entre son pays et le Burundi. Pour lui, c’est une affaire entre initiés.

  6. ls

    A Mr Roger Crettol et les autres, juste une remarque historiques à faire :

    -Avant la colonisation belge, il n’ y a jamais eu de conflit ethnique connu au Burundi
    -Ce n’est pas les allemands qui ont ethniquement purifié ethniquement l’administration multiséculaire

    Ce n’est qu’à la lutte pour l’indépendance qu’on a observé la première fois des partis politiques(bien que largement minoritaires) à caractère ethnique

    -Les leaders d’indépendance étaient aussi bien Tutsi que Hutu(Rwagasore, Ngendandumwe, Thadée Siryuyumusi, Paul Mirerekano,…..)
    -Tous les principaux leaders de l’indépendance ont été soit assassinés soit marginalisés, moins de trois ans après l’indépendance. Le même phénomène s’est observé à travers toute l’Afrique.
    Cela a laissé libre cours à la division ethnique que nous connaissons jusqu’aujourd’hui

    Je pense que je peux m’arrêter là.A chacun de tirer les conclusions qui s’imposent!

    • Yves

      @Is : les griefs que vous faites aux Belges – à tort ou à raison – s’arrêtent aux années 60. Cela fait donc plus d’un demi-siècle que le Burundi a eu l’occasion de s’émanciper de ces divisions ethniques. Quelles sont donc ces conclusions qui s’imposent : que la Belgique doit payer éternellement ses supposées fautes ? Ou que la classe politique burundaise dans son ensemble n’a pas été capable, en plus d’un demi-siècle, de résoudre ce problème et « utilise » ces évènements historiques pour masquer son incompétence notoire ?

      • ls

        tu ne m’a pas compris. Je n’ai jamais dit que l’action de la Belgique(et de l’occident en général) s’est arrêtée aux années 60!

        Tiens par exemple. Est-ce tu nierais le rôle de la Belgique dans la crise actuelle?

        Penses-tu que Buyoya s’est engagé volontairement sur la voie de la « démocratie », au même moment que bon nombre de pays Africains?

        En un mot comme en milles, les pays Africains n’ont jamais été réellement indépendants. Ils ont toujours eu les dirigeants et le leadership que les occidentaux voulaient bien qu’ils aient. Ceux qui voulaient réellement l’indépendance de l’Afrique ont tous connus des problèmes divers que ce soit dans les années post-indépendances ou après(Un exemple parmi tant d’autre : Tomas Sankara )

        La classe politique qu’on a connu au Burundi pendant quarante ans n’a pas été voulu par le peuple Burundais. Elle leur a été imposée comme on tente maintenant de la faire!

        Bon je m’arrête là pour le moment, dans l’espoir que tu puisse comprendre que le rôle de la Belgique(et des occidentaux en général) est loin de s’arrêter aux années 60!

        A moins que tu prouves le contraire….

        • Yves

          « les pays Africains n’ont jamais été réellement indépendants. Ils ont toujours eu les dirigeants et le leadership que les occidentaux voulaient bien qu’ils aient.  » Oui, la vieille rengaine habituelle… Parfois exact, notez bien : Khadafi, Ouattara, et quelques autres dans un passé plus lointain.

          Mais expliquez-nous, vous qui semblez si malin, pourquoi la Belgique a « sponsorisé » son Altesse immense pendant ses deux premiers mandats ? Pendant lesquels elle a été le premier contributeur en aide au développement au Burundi, ce n’est pas rien ! C’est comme cela qu’agissent les pays qui cherchent à renverser un régime qui ne leur plaît pas ? Allons, votre raisonnement ne tient absolument pas un instant la route…
          A vous de prouver le contraire désormais. Et de nous démontrer que toute cette agitation envers la Belgique n’est pas un écran de fumée destiné à masquer le sombre bilan de ce début de troisième mandat … Nous attendons avec impatience vos arguments

          • ls

            « Mais expliquez-nous, vous qui semblez si malin, pourquoi la Belgique a « sponsorisé » son Altesse immense pendant ses deux premiers mandats ?  »

            Si tu t’intéressait un peu à savoir pourquoi la Russie et la Chine ont soutenu le pouvoir jusqu’ici tandis que les occidentaux soutiennent ouvertement l’opposition , tu comprendrai au moins deux choses :
            -Le conflict en cours au Burundi dépasse de loin les Burundais.
            -Il suffirait que les étrangers(tous) se mettent à l’écart pour assister à la fin rapide de ce faux conflit de Mandat(qu’on essaie de rendre ethnique sans succès jusqu’ici)

            Une autre source d’inspiration intéressante : tu devrais chercher à savoir pourquoi les occidentaux n’ont rien à dire à Nguesso(Le congolais), Biya, Eyadema……si question de mandat il devrait y avoir.(Bien entendu, connaissant les sensibilités de chez nous, j’ai évité de parler de notre cher voisin du Nord Bakame!)

            • Yves

              @Is : comme d’habitude, vous esquivez absolument toutes mes questions… vos vaines tentatives de détourner l’attention sont d’ailleurs truffées d’inexactitudes, que je ne prendrai même pas la peine de relever.

              Votre seule remarque intelligente concerne la différence de traitement entre Nkurunziza et les autres oligarques de la région. Mais contrairement à vous, je n’ai pas pour habitude d’esquiver le débat contradictoire.
              Quatre raisons très simples pour l’expliquer :
              – le génocide de 1994 donne un « relief » différent aux tensions intra-burundaises. La Belgique se sent coupable, à juste titre, notamment parce qu’elle a abandonné la population rwandaise à son terrible sort. Elle souhaite éviter que l’on puisse la mettre en cause si cela devait à nouveau se reproduire. Logique.
              – le bilan de Nkurunziza, au terme de ses deux premiers mandats, est tellement effrayant en terme de corruption (pire que chez les autres que vous avez cités) et d’un point de vue du développement que les pays donateurs ont vu d’un très mauvais oeil son forcing pour s’accrocher au pouvoir. Malgré une aide internationale conséquente pendant dix ans, tous les indicateurs de développement au Burundi ont stagné (sauf celui de la corruption qui a augmenté).
              – les déclarations de certains cadres du Cndd ont renforcé l’idée d’un scénario de génocide. Plutôt que de proposer une collaboration pour démontrer le contraire, Bujumbura a cherché la confrontation systématique. D’un point de vue diplomatique c’est très mal joué d’autant plus que …
              – … le Burundi sur la scène internationale est une nation faible. Soyons lucide : le Burundi n’a rien à opposer aux pays plus puissants : beaucoup trop peu de ressources intéressantes à exploiter, très dépendant de l’aide extérieure, c’est la cible idéale. J’aimerais beaucoup que les pays européens se préoccupent de la même manière des autres « oligarques à vie » de la région. Mais c’est la realpolitik qui gouverne, et ce depuis l’aube des temps …

  7. cassienndamanisha

    C’est un discours globalisant qui sent la haine injustifiée à l’égard de tout un peuple, le peuple belge. « Aimons-nous les uns les autres. Il n’y a pas d’autres lois », c’est le discours de tous les grands de ce monde qui ont conduit l’Homme à de glorieuses destinées. Aujourd’hui comme hier….
    « La parole et d’argent, le silence et d’or ». Surtout lorsqu’ils émanent d’une personnalité haut placée par les circonstances.
    Je confesse, les belges humiliés dans ce harangue ne sont pas les belges que nous connaissons. Les belges – et ils ne sont pas les seuls – nous sont désormais liés par des liens historiques indissolubles de fraternité et d’amour, pas seulement parce que le Burundi, mon pays, a été sous tutelle belge mais parce que la Belgique nous est très chère de par sa coopération et sa contribution très remarquée au progrès, au développement voire à l’élévation de la conscience des Burundais, dans plusieurs domaines.
    L’enfant né, il y a dix ans peut l’ignore. Il peut penser que le Burundi a été ce qu’il est actuellement. Le Burundi a été tiré de la primitivité grâce au concours de la « colonisation » allemande et la tutelle belge. « L’ingratitude ne paie pas ». Nous ne connaîtrions ni lumière des lampes, ni électrique, ni intellectuelle. La lumière divine nous serait restée inconnue jusqu’à présent. Nous vivrions encore dans les ténèbres les plus sombres.
    Si nous sommes incapables d’aimer les belges et les autres peuples et sincèrement, c’est que nous ne nous aimons pas. Si nous manquons la force d’âme de les respecter, c’est que nous ne nous respectons pas, nous-mêmes.
    Je ne doute pas que le discours de haine est irrecevable chez le peuple burundais du moment. Il est par conséquent inutile. Ce n’est pas le cas d’un discours bien préparé, apaisant, tolérant et aimant.

    • Bakari

      @cassienndamanisha
      « La lumière divine nous serait restée inconnue jusqu’à présent. Nous vivrions encore dans les ténèbres les plus sombres. »

      Tout en étant d’accord avec quelques points de votre commentaire, je suppose ceci est une grosse blague!

  8. Hermes Bokasa

    Kuri Iwacu.
    Mbega nikuki mutasohora ikitekerezo c’umuntu yandintse avuga ukuri?
    Mbega nikuki ko namwebwe mutiyumvira nkajewe?
    Narabandikiye mvuga nti:Indwano y’u Rwanda n’u Burundi =IRak na Iran.
    Kubera iki mutambajije impamvu nanditse gutyo mugahitamwo kunkura kurubuga rw’i Bitekerezo nanditse.Nimutureke tuvuge ivyo twabonye,twabayemwo kandi tuzi.

  9. KABAMBA Caritas

    Le « Général » NEVA ne connaît rien de l’histoire. La Belgique a eu le mandat de la SDN ( Société des Nations ) pour administrer le Burundi après la 1ère Guerre Mondiale. Ce sont d’ailleurs les Chefs Burundais qui ont choisi la tutelle Belge au lieu de l’Angleterre ( Ils auraient dit que : Abongereza bokongereza ikibi mu kindi). Déjà en 1914, Hans Meyer sortait son livre  » Die Burundi » dans lequel il parle des 3 éthnies: Hutu, Tutsi et Twa. Pour rappel à NEVA, les 1ers colons étaient les Allemands.

  10. roger crettol

    « Lorsque les colonisateurs belges sont arrivés, ils ont trouvé un peuple uni, une seule ethnie parlant la même langue. »

    Ah, vraiment ces Belges ! Même Hergé, qui a fait honte à la Belgique, sinon à toute l’Europe (coloniale), en peignant – dans Tintin au Congo – les Africains d’un crayon insultant.

    Les Belges, quand ils se sont installés au Burundi, ont pris la place de colonisateurs allemands, qui ont précipitamment quitté le pays par la faille du même nom. Suivirent quelques 45 ans de domination coloniale de la Belgique.

    EN 1962, le Burundi accéda à l’indépendance. Depuis plus de cinquante ans, les Burundais ont eu toute de latitude de faire revivre cet antique et révérée unité de toutes les classes et tribus de la nation.

    On ne peut pas dire que les Burundais aient réussi, ni même qu’ils aient sérieusement essayé. Le clivage entre Hutus et Tutsis, ou entre clans issus de ces « ethnies », a été une constante dans l’histoire du Brundi post-1962. Vouloir en rejeter l’entière responsabilité sur le colonisateur Belge, c’est beaucoup trop simpliste, à la Tintin.

    La réalité historique est probablement que le Royaume du Burundi a été une société structurée, avec ses lois et ses traditions propres, ses élites et ses conflits internes et externes, bien éloignée de l’unité mythique que la vision du général-secrétaire du CNDD-FDD cherche à établir. Les Belges ont exploité des divisions et des inégalités pré-existantes – parce que c’était commode et que tout le monde n’a pas le talent d’être un visionnaire, ni la base politique pour réaliser sa vision.

    Le CNDD-FDD a peut-être voulu être cette base, mais rien de très impressionnant ne s’est produit depuis 2005 – de vieux clivages persistent et les nouveaux qui apparaissent ne valent pas mieux.

    L’unité – mythique – a été brisée. Mais on pourrait envisager de construire une nouvelle unité, consensuelle, participative, hors de toute tentation d’embrigadement. Cela ne semble pas être la priorité des cercles du pouvoir, et c’est dommage.

    • Pourquoi la Belgique a toujours mesurer le nez des Hutus pour les discriminer. Moi, je trouve que ce pays doit etre ecarter pour preserver les vies des innocents et ainsi enclacher le developpement au Burundi. Le peuple Burundais reclame de ne plus voir la Belgique s’occuper des problemes Burundais.

      • Yves

        @HIMA : je ne sais pas si la Belgique a un jour eu recours à la mesure du « nez » des Burundais, mais je pense surtout que le gouvernement burundais devrait urgemment mesure la taille du cerveau de ses sympathisants car il me semble qu’elle est largement inférieure à la moyenne nationale…

        • dodo

          Yves tu devrais respecté les hutus qui t’ont donné gentiment asile au Burundi et qui t’ont offerte une langue comme le ikirundi. Nous sommes en mesure monsieur Yves de vous rapartier en Somalie chez tes frères, tu vas comprendre que le Burundi est un Paradi!!!

          • Yves

            @Dodo : vos menaces roulent sur la carapace de mon indifférence et sont à la mesure de votre personne : insignifiante…

            @ Iwacu : la politique de la modération a-t-elle changé ? Laissez-vous désormais certains intervenants en menacer d’autres de manière aussi explicites ?

            • dodo

              C’est la veritee Yves faut pas avoir mal!!! C’est la veritee que ton sang et celui des somaliens soient le meme. Voit les erythreens comment ils vivent, voient les somaliens, meme l’ethiopie vie toujours dans la famine!!! Mon ami Yves ca c;est la malediction qui vous accompagnent pour une raison que nous autres africains ont ignorent !!!

              Maintenant regarde comment vivent les gens au gabon, au botswana, en zambie, en guinee equatoriale, presque tout les pays d’afrique centrale, australe sont developpees et sont 90 % bantous, ils vivent en paix, ont un niveau de vie moyen pour la plupart, ils ont les grandes villes d’afrique, participent aux grandes competitions du continent, les gens sont eduquees et ouvert d’esprit. Tout le contraire des ethiopiens, somaliens, rwandais et j’en passe, tellement ils sont en decalage de la realitee de ce monde. Que Dieu vous viennent en aide et cesser de voir les ennemis chez les autres,assumee votre malediction, nous pouvons nous autres africains vous aidez si vous assumez

    • Umurundi

      @Crettol,

      « Le mensonge prend l’ascenseur et la vérité prend les escaliers et fin de fin, elle finit d’arriver »

      http://blog.lesoir.be/colette-braeckman/2013/01/11/tout-na-pas-ete-dit-a-propos-de-la-mort-de-louis-rwagasore-le-premier-ministre-du-burundi/

      Toujours diviser pour reigner et piller.

      • Yves

        @Umurundi : piller quoi, au juste ? Les mines de nickel dont le cours s’est effondré de moitié ? Où sont donc cachées ces richesses qui susciteraient tellement les convoitises de la Belgique ? Et d’ailleurs pourquoi seulement la Belgique serait l’unique pays intéressé, et pas d’autres pays ? Qu’est-ce qui fait que son économie a un tel besoin de nickel ? Et pourquoi seulement maintenant, alors que la Belgique grandement contribué au développement du Burundi en lui accordant des millions de dollars lors des deux premiers mandats ? Vous êtes certes un champion du copier-coller des liens internets mais vos explications manquent cruellement de pertinence et d’à-propos… mais qui sait peut-être nous surprendrez-vous en nous proposant une réponse pertinente à chacune des questions que je viens de poser ? On peut rêver, apres tout… ^^

        • Yves

          @Dodo : votre ‘théorie’ est consternante. L’Ethiopie ou encore le Rwanda ont un niveau de développement bien plus élevé que celui du Burundi, tous les indicateurs économiques le démontrent. Mais le plus amusant, c’est que vous n’avez pas été capable d’imaginer un seul instant que, peut-être, je ne serais pas Burundais… C’est amusant, n’est-ce pas ?

  11. Stan Siyomana

     » AU BURUNDI,LA BELGIQUE EST LE PRINCIPAL BAILLEUR DE FONDS INTERNATIONAL…
    Dans la ville burundaise de Kirundo, les ministers (= Didier Reynders, ministre belge des Affaires etrangeres; et Alexander De Croo, vice-Premier ministre belge et ministre de la Cooperation au developpement) ONT INAUGURE AVEC LE PRESIDENT BURUNDAIS UNE ROUTE, FINANCEE PAR LA COOPERATION TECHNIQUE BELGE (CTB) et pavee avec la population locale… ».
    (Voir Communique de presse: Droits humains et croissance economique au Coeur de la visite au Rwanda et au Burundi. http://www.decroo.belgium.be/fr).

  12. Stan Siyomana

    Apres la victoire du parti UPRONA (aux elections legislatives du 18 septembre 1961), le prince Ludoviko Rwagasore (= HERO DE L’INDEPENDANCE DU BURUNDI) avait declare dans son discours:
     » AU PEUPLE BELGE, J’AI L’HONNEUR D’ADRESSER UN MESSAGE DE GRATITUDE. La responsabilite que, vous Belges, vous portiez, vous allez bientot la transferer sur nos epaules et nous sommes conscients de nos devoirs.
    Nous vous demandons de nous aider a entreprendre l’avenir avec confiance, DE CONTINUER A NOUS AIDER AVEC GENEROSITE, A NOUS GUIDER DANS LE RESPECT DE NOTRE DIGNITE, de nos interets et de notre propre conception de l’interet national.
    Nous sommes devenus des enfants libres et adultes MAIS NOUS SUIVRONS LA TRADITION DE NOTRE PEUPLE QUI VEUT QUE LES ENFANTS RESTENT RESPECTUEUX ET TEMOIGNENT LEUR AFFECTION… »
    (Voir Rwagasore: Discours du 18 septembre 1961, http://www.arib.info).

  13. Mahuragiza Léonard

    Le général resté militant du parti au mépris de la loi ose dire que ce les belges qui ont créé les ethnies au Bdais! Manque de connaissance omission volontaire sur l’histoire multiséculaire de Bdi

  14. Salmia Irikungoma

    Pardonnez-les, ils ne savent pas ce qu’ils propagent. Et devant le Dieu Fidele ? !!!!!! Mr les CNDD le chemin est encore tres long, continuez. « Epidemie de depression ». Ou sont les psychologues burundais ?

    • nunu

      Tous mes problemes c’est a cause des autres!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!Mon enfer c’est a cause de l’autre; mais mon paradis c’est mon oeuvre personnel. Amen

      • Komezamahoro

        Merci nunu! Eh oui c’est la phote des autres! tu me rappelle de ce court sckecth qui passsait à la radio national dans les année 80 je pense , une dame se lamentait que tout ses malheurs étaient la volonté de Dieu! « Umugabo wanje nimboregwa, Imana niyo yabishatse »; Abana banje bagwaye bose , Imana niyo yabishatse »!
        au moins elle, elle a eu le courage de se résigner et de se dire que sa situation était la volonté de Dieu. Mais nos frères DD, tout c’est la faute des Belges, le gouvernement DD tue, vole,emprisonne, …etc! tout cela c’est la faute des Belges!!! Que C’est rigolo!
        Nous sommes fatigués par ces accusations des autres pays, Belgique,Rwanda,..etc mai en même temps c’est une bonne chose car les DD sont en train de montrer leur vrais face, bantamugayo bima uwo basavye! Jene veux pas aller loin, que celui qui a des oreilles entendent.

    • Meurlsaut

      Discours? Non! Plutôt un fatras des affirmations et souvent sans fondement logique pour endormir le peuple et masquer la part dd dans la ruine du pays! Je suis sidéré c’est du n’importe quoi!!

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.
Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité