Elections 2015

Les manifs concentrées à Ngagara, Mutakura, Cibitoke et Butere

Le pick-up de l’INSP calciné

Le pick-up de l’INSP calciné

Kinindo : un pick-up de l’INSP calciné

Ce véhicule portant une immatriculation gouvernementale a été pris à partie par un groupe de jeunes manifestants tout près des immeubles communément appelés ’’CIC’’, c’est à moins de 200m de la commune Kinindo. Ces jeunes gens se sont enfouis après leur forfait.

«Ils ont tout d’abord brisé les vitres de ce pick-up avant de l’incendier par des cocktails Molotov, en un rien du tout. C’était une opération éclair», affirme un témoin qui a assisté à cette scène. Un groupe de militaires et de policiers s’est mis à leur poursuite. Ces jeunes manifestants ont réussi à les semer.

Kibenga : un meeting du Cndd-Fdd sous haute protection policière

Les militants du parti de l’aigle venus des communes urbaines de Kinindo, Musaga et Kanyosha s’étaient donné rendez-vous à la permanence de ce parti à Kibenga ce mercredi dans l’après-midi. Mais après une marche vers le terrain du lycée communal de Kibenga sous haute protection policière, ils ont été accueillis par des jets de pierre. Un groupe de manifestants n’entendait pas les laisser faire.

Les policiers se sont mis à tirer pour disperser ces jeunes gens opposés à tenue de cette rencontre. Peu de temps après ce meeting s’est poursuivi mais des jets de pierre ont repris quand ces militants rentraient. Sur tout le trajet de retour dans leurs communes respectives, ces derniers étaient protégés par des policiers. Ils étaient à bord de leurs pick-up et tiraient en l’air pour décourager d’éventuels manifestants. Ces coups de feu ont semé la panique sur la route Rumonge.

Des tenues militaires et des uniformes du parti Cndd-Fdd retrouvés dans une maison située à la 12ème avenue, numéro 81

Des tenues militaires et des uniformes du parti Cndd-Fdd retrouvés dans une maison située à la 12ème avenue, numéro 81

Des tenues militaires dans une maison abandonnée par des imbonerakure

15h. A Cibitoke, dans une maison située à la 12ème avenue, numéro 81, des tenues militaires, des uniformes du parti Cndd-Fdd ainsi qu’une cartouche y ont été retrouvés. Cette maison était soupçonnée comme abritant une famille d’imbonerakure, dont trois jeunes garçons et leur soeur. Mais ceux-ci avaient fui bien avant, car ne se sentant plus en sécurité.
Après avoir été brûlée dans la soirée du 25 mai, des cartouches qui s’y trouvaient se sont mis à éclater. Des voisins sont ensuite accourus pour éteindre car, précisent-ils, cette maison était en location. C’est donc ce mercredi vers 15h, lorsque le propriétaire est venu s’enquérir de la situation , qu’il a trouvé ces objets.

Au moment où les manifestations des quartiers réputés être de véritables foyers de la contestation comme Musaga, Nyakabiga, Jabe et Bwiza semblent en perte de vitesse, ce n’est pas le cas pour les quartiers comme Butere, Mutakura Cibitoke et Ngagara.

Des femmes en deuil chez feu Zedi Feruzi aclament les manifestants qui entonnent l'hymne national

Des femmes en deuil chez feu Zedi Feruzi aclament les manifestants qui entonnent l’hymne national

Dans cette dernière commune de Ngagara, des manifestations étaient concentrées sur le Bld Buconyori et surtout devant le domicile du président de l’Upd-Zigamibanga assassiné samedi dernier avec son garde du corps. Mais les manifestants qui scandaient des slogans anti troisième mandat, se sont heurtés à un barrage des Forces de l’ordre.

Mais ils ont eu le temps d’entonner l’hymne national, qu’ils ont chanté à gorge déployé, les bras en l’air. Plusieurs femmes venues pour réconforter la famille de Zedi Feruzi sont sorties de la maison pour unir leurs voix à celles des manifestants. Après cette scène, ces derniers ont poursuivi leur mouvement à l’intérieur de ce quartier.

A ce moment à Cibitoke, les manifestations battaient le plein sur l’avenue des Forces armées communément appelée ’’Kurya Kanyoni’’. Les manifestants étaient très en colère et juraient de venger leur camarade tué ce mardi soir. Selon ces deniers, à côté des deux blessés, il y a un autre jeune homme qui a été enlevé par des inconnus.

Les manifestants de Cibitoke-Mutakura face aux militaires à la 8ème avenue

Les manifestants de Cibitoke-Mutakura face aux militaires à la 8ème avenue

Ces jeunes gens se sont par la suite dirigés vers Mutakura pour se joindre aux autres manifestants de ce quartier. La route principale vers Bubanza était jusqu’à midi jalonnée de barricades. A l’entrée de Ngagara, les militaires avaient barré route par des concertinas. Les manifestants se sont arrêtés sur ce barrage et ont entonné l’hymne national, il était rythmé par des coups de sifflet. Après cet ’’instant solennel’’, ces manifestants ont rebroussé chemin en scandant des slogans hostiles au président Nkurunziza.

Changement de décor

Le quartier de Buyenzi qui était ce mardi chaud avec des manifestations soutenues pendant tout l’avant midi était ce mercredi relativement calme. La route principale menant vers le marché de Ruvumera passait, elle était dégagée. Des traces de pneus brûlés sur le macadam étaient encore visibles, quelques objets et quelques pierres utilisées ce mardi comme barricades étaient mis à côté de la route.

Signalons qu’il se remarque quelques barricades dans certaines ruelles des quartiers comme Nyakabiga, Bwiza, Jabe, Musaga, Kibenga, Kinanira et Kinindo. Les axes principaux sont dégagés. Des engins routiers des Setemu (Services techniques municipaux) encadrés par des policiers s’activent depuis hier pour dégager ces routes. Mais il n’est par rare qu’une route dégagée soit de nouveau barricadée juste après le passage de ces engins et des policiers.

  27   Vos commentaires
  1. nzitonda

    Finalement CPI izofata benshi, abo baturira imiduga nabo nyene ivyemeza birabonetse,
    Duhe amazina y’imbonerakure bafatanye ibgwanisho hamwe nimbonerakure baturiye , CVR

  2. Gitega

    Ce que je viens de constater il se pourrait que les partisans de Nkurunziza s’activent dans leur Bureaux comfortablement assis pour ecrire des commentaraires hostiles aux manifestations tandisque d, autres n’ont plus le temps d’ecrire parce que preoccupes de sauver leur Peau. Donc une operation de communication que les proNkuru entrapment. Trop tard parce qu ils ont deja perdu sur ce terrain… Le monde est contre Nkuru sauf la Russie qui regarde tout simplement Les USA pour prendre position… La seule maniere de se faire voir apres 20ans D’ECHECS CUISSANTS DANS TOUS LES DOMAINES…

  3. Mutama

    Yemwe reka turindire turabe ingene Nininahazwe azokoresha ubutegetsi akuye kuri Facebook, Twitter, Whatsapp, etc!

    • Stan Siyomana

      @Mutama
      1. Vous oubliez que lors du dernier coup d’Etat au Burundi, les premieres reactions du chef de l’Etat sont passes par le reseau social Twitter.
      2. Ce n’est pas le president americain Barack Hussein Obama qui nierait que les reseaux sociaux ont contribue a sa victoire electorale a deux reprises (NO AU 3 EME MANDAT!!!).
      3. Je m’imagine que jusqu’a present, Pacifique Ninahazwe fait toujours partie de la societe civile du Burundi ET N’EST MEME PAS PARMI LES TROIS OU CINQ CITOYENS BURUNDAIS QUI SE SONT DEJA PORTES CANDIDATS AUX ELECTIONS PRESIDENTIELLES (DE DIEU SEUL SAIT QUAND!!!).
      Merci.

  4. KURI

    Barundi ni mureke twikubite agashi. Aho kugira amaraso aseseke, igihugu gitabagurike, twopfuma tureka NKURUNZIZA agatwara iyo myaka itanu. Yaravyivugiye yuko asigaje itanu itarenga. Hanyuma ndahanura kandi yuko opposition itoheba amatora kuko iyahevye ingaruka mbi ziba nyinshi gusumba.
    NDABAKUNDA MWESE.

  5. Inyankamugayo

    Les journalistes bamwe bamwe bakokeza indwano bokwibuka ukuntu Radjabu yabita ba Gahanga wishwe n’iki mu kubasuzugura.
    Mbega nta n’isoni bibatera kubona murekurira urwo rwaruka mw’ibarabara aho kuja kumashure kandi ata n’umwe yayabatesheje?!

    Umwana w’umuntu iyo agamije ikibi yibagira na ningoga.

  6. Wise

    chers compatrites continuer votre mouvement de manifestaion car la verite finira par vaincre le mensonge.

    Nagire mbwire iwacu ishire ahabona le commentaire ya prof Stefane aho yerekana ko la court constitutionnel ata argument tangible yerekana ko son Excellence arekuriwe 3rd mandat. c’est un document du mois de mais igira analyse ivyo la court iheruka gushikiriza. Naho peter yotorwa azoguma ari inconstitutionnel.

    Courage muzotsinda

  7. Iuvenis Mujeune

    Imyiyerekano ituma ubuzima buhagarara: ibintu birazimba, amabarabara agasiba, abantu n’ibintu bigapfa, abantu bagasahurwa utwabo n’ibindi. Nk’uko atawamura amatunda kumatovu, niko atawokura amahoro mu myiyerekano nk’uko tuyibona. N’aho leta yohava kubera imyiyerekano, haca haba iyindi yo kwiyamiriza ko leta ihavuye. Igihambaye n’ukuganira abantu bakumvikana.

  8. MINANI

    Faisons l’amour et non la guerre les amis! Tout peut se résoudre par le dialogue. Pourquoi gaspiller tant d’énergies?

  9. bk

    none inzu z’
    imbonerakure bazozimara?
    naho bosangayo ibiki ntibari bakwiy no kuvuga kk ivyo bari bagize nabo ntivyari légale

  10. Rwungere

    Noneho birabuze ko mutanguye kwiyorerako amazirantoke muzi n’akarambaraye ashobora gukwegera imiryango yanyu. Umunuko n’imicrobe asendesha abisendeshereza aho iwanyu nyene , NKURUNZIZA nawe yibereye ku kirimba aho n’isazi itegera. Quelle stupide stratégie ?

    • Amédé

      Nibande batanguye kuyora amazirantoki kayakwiragiza ku ngoro ya msd? Si mbonerakure? Ba ubanza wirabe imbere yukuvuga.

  11. ntawumenya

    Nimuje narwo ngo barushe, bariko bategura round yanyuma. Ja kuri you tube wumvirize Radjabu ingene yita. Nimba ari ugutwagwa na Radjabu, ntaho tuvuye ntaho tugiye . Ngo umuntu amenya ico ahomvye ntamenya ico azokwunguka,
    Bagiye gusaba aide , rindira ivyabo muzobibona. Ntimuryame umukondora zosi,

  12. Simpliste

    Le CPI n`aura plus à chercher des preuves, car elles sont là.

    • Ukuri

      La CPI n’ est plus qu’ un chien qui ne mord plus !!!! Elle n’ est plus qu’ un fusil d’ intimidation pour les faibles !!!! Et sur ce , je ne me trompe pas du tout : El Bachir est toujours President du Soudan , Robert Mugabe est toujours President du Zimbabwe, El Assad est toujours President de la Syrie, Uhuru Kenyatta est toujours President du KENYA, Joseph KABILA a recemment tue plus d’ une trentaine et d’ autres ensevelis vivants et il est toujours President de La RDC, Paul KAGAME est toujours President du Rwanda malgre le Mapping Report , Kaguta MUSEVENI s’ est aotoproclame President a vie de l’ UGANDA, Faure GNASSIMBE vient de gagner un troisieme mandat anticonstitutionnel et supprime le nombre de mandats dans la constitution Togolaise..!!!! De meme, la CPI ne fera rien a Pierre NKURUNZIZA non plus si celui-ci dispose encore de la force et les moyens de s’ y maintenir !!! En Afrique SubSaharienne, c’ est la loi du plus fort qui regne mes chers amis, n’ en deplaise a ceux qui manifestent !!! BATASEME BATACOKA !!!!!! LA CPI n’ a plus de dents pour mordre, elle ne mord qu’ a ceux qui n’ ont plus les armes en mains !!!!!!

      • Stan Siyomana

        @Ukuri
        1. La Cour Penale Internationale (CPI) de la Haye (Hollande) doit avoir appris quelque chose de son impuissance/echecs du passe.
        2. Au 21 eme siècle, il ne faudrait pas trop compter sur l’impunite qui est d’ailleurs source de tant de malheurs du peuple burundais (depuis son independance en 1962). Une personne peut etre poursuivie pour certains crime TANT QU’IL EST ENCORE VIVANT N’IMPORTE OU SUR CETTE TERRE (elle-meme vieille de quelques milliards d’annees).
        3. Esperons que quelque chose DE BON POUR LE BURUNDI sortira de la prochaine reunion des chefs d’Etat de l’East African Community (ce dimanche a Dar es salaam).
        4. Il ne faudrait pas non plus negliger la grogne (eventuelle?) du citoyen lambda/UMUNYAGIHUGU NYARUCARI de Cendajuru (ou autre coin du Burundi) qui surement sera parmi les premiers a subir les consequences de cette reduction des budgets de la SANTE, EDUCATION (et autres services sociaux), ou du soldat burundais qui ne pourrait plus PARTICIPER AUX OPERATIONS DE MAINTIEN DE LA PAIX A TRAVERS LE MONDE.
        DONC, IL Y A ENCORE DU MYSTERE POUR CE QUI EST DU 3 EMME MANDAT PRESIDENTIEL ET DE L’AVENIR DU BEAU PAYS DE MWEZI GISABO.
        Merci.

  13. kuri

    nyabuna nidukubure twicare hamwe tuganire!! jewe haha ku musaga ndabona ko hatanguye kubaba!! banki zarahiye ko tutazozibarira ngo ntituzoriha akadeni twafashe ngo nikubera imigumuko !! bibondo vyacu mwiyumvire kazoza kanyu, twho turaciye turagiye.
    Twikebuke amazi atarerenga inkombe
    Ni jewe Umu maman yishwe n akabonge kubera ubumuga bw’ abana biwe bwavuye ku migumuko,
    —–inzira y’ ibitaro, uburyo bw’ ibitaro, ideni rya banki——- TURARUSHE!!!

  14. M.J

    Aujourd’hui, ce site est laisse aux imbonerakure. Ils pensent qu’ils sont malins. Ecrivez toux ceux que vous voulez, mais notre mouvement
    continuent jusqu’a l’obtention de nos revandication. La victoire est proche.

  15. Nkoma Ier

    Chers compatriotes manifestants, une petite question: ceux qui vous demandent de descendre dans la rue où Est-ce qu’ils se trouvent? Ils sont protégés à la maison et d’autres se la coulent belle à l’étranger. Pourriez-vous me dire si leurs enfants sont avec vous? Qui tombent sous les balles des policiers? De toutes les façons ce ne sont pas les Sinduhije, Ntangoma… Ouvrez les yeux.

    • Mary.N

      Faits attention aux messages comme celui de Nkoma 1er , le but est de diviser et faire echouer notre mouveent comme il est dans leur habitude. Beaucoup de citoyens qui soutiennent le respect de la constitution et les accords d’Arusha, que ce soit au Burundi ou a
      l’exterieur du pays travaillent fort, chacun de sa facon pour cette cause. Le cercle s’agrandit au fil des jours. Ne soyez donc pas dupes. Ignorez ces messages des abangushi batari muri twebwe. Unis, nous vaincrons.

      • Viator

        Mr je viens d’ echanger i dollars au prix de 2100FBU pour 1 dollars US .Peux tu kunyereka ivyo mukora iyo mubishira kuko jw maze 30 jours munzu ataco nshobora gukora. Je regrette de voir que notre societe civile n’ait pas penser a un meilleur moyen de revendiquer, qui ne va pas toucher une grande franche de la population BURUNDAISE.c est desolant.
        je pose ici une question dans l’espoir qu’ un membre du collectif contre le fameux mandant puisse me repondre;
         »Si peter ne cede pas ,on reste dans la rue jusque quand »
        Merci

  16. Raba batanguye kuja kwiba mu mazu y’abantu ngo ni imbonerakure,mwebwe nimurindire izo manifestations mutaziyamye mu ma quartiers yanyu nta kindi zizobazanira atari ukubiba,buyenzi babibonye batevye!

  17. Jambo

    Je ne comprends pas la stratégie des organisateurs de cette manifestation retranchée en quartiers qui s’estompe progressivement.Ils ont échoué .30 jours de manifestation c’est trop vu que les gens manifestants ou pas sont fatigués.Et pourtant ,il peut suffire d’un déclic et en moins de 2 heures,tout le monde se retrouve en ville quelque soit les aléas,les imprévus…

  18. Inyankamugayo

    Sinduhije ari mubakokeza imigumuko, im se pourrait ko ari umuhutu extremiste ashaka gushora kw’ishoka urwaruka rw’abatutsi mugihe abandi basaba ko abarundi banywana.

    Muragaba

  19. MINANI

    Ceux qui sont au pouvoir, que les manifestants veulent chasser, ont passé 10 ans dans la brousse. Il faut que les manifestants se préparent à passer à leur tour 20 ans dans la rue pour les chasser. Il faut de l’endurance, sinon, ils auront perdu leur temps pour rien.
    Cependant, il n’est pas évident que le mouvement tienne car on sait que beaucoup descendent dans la rue non pas qu’ils tiennent à coeur les revendications, mais plutôt pour le per diem étant donné que les DD ont tué l’économie du pays. A voir ce qui se passe, autant les DD sont coupables, autant le sont ces apprentis organisateurs des manifestations qui ne rien de patriotisme. Ils veulent chasser les dictateurs pour prendre leur chaise et non pour le bien des Burundais. Connaissant leur passé, certains de ces agitateurs seraient plus pires que les DD une fois que le hasard les hisserait au pouvoir!

  20. nivyo

    Je vis dans Musaga et aujourd’hui j’ai pu negocier mon laisser passer pour aller au travail voir si on nous a paye.

    Je suis actuellement en ville, et je peux vous affirmer qu’il y a beaucoup de monde en ville. On dirait les jours de treve.

    Les gens sont fatigues. A Musaga, Kanyosha , nous sommes vraimment fatigues.

    Hier, meme si vous n’avez pas dit, des amis m’ont dit qu’il y a eu des pillages dans Bwiza. Aujourd’hui, les gens de Buyenzi ont peur que les gens n’utilisent les manifestations pour piller Buyenzi, surtout le marche de Buyenzi. Beaucoup de commercants ont suplie Cammandant Museremu de proteger le marche de Buyenzi.

    J’espere que les pourpalers du Menub vont aboutir rapidement et que ce desordre s’arrette.

    • M.i

      Nivyo, imbonerakure n’a rien n’a suggerer a notre mouvement. Nos membres qui deviennent fatigues se mettent a cote et le reste
      suffit pour continuer le combat. Nous sommes nombreux a continuer notre mouvement. Auourd’hui, nos quartiers sont assieges par la police qui a eu l’ordre de nous tuer, ils ne resteront pas la pour toujours.

Publicité