Culture

Les journalistes appelés à être des promoteurs de la réconciliation

08/03/2016 Rénovat Ndabashinze 8
Pour Patrick Hajayandi, le rôle des journalistes est crucial pour la réussite du travail de la CVR.
Pour Patrick Hajayandi, le rôle des journalistes est crucial pour la réussite du travail de la CVR.

« L’objectivité, être responsable et donner une information équilibrée… sont des principes devant guider les journalistes dans la couverture du travail de la CVR », dixit Patrick Hajayandi, de l’Institut pour la justice et la réconciliation (IJR). C’était à l’occasion du lancement, ce lundi 7 mars, d’une formation des professionnels des médias en la matière. Pour lui, avant de diffuser une information, le journaliste doit se poser certaines questions : « Comment est-ce que cette information va être reçue ? Quels seront ses impacts sur la psychologie du public destinataire ? »

Merius Rusumo, le conférencier, conseille aux journalistes de se « déshabiller de cette identité de victime ou de présumé bourreau pour couvrir professionnellement le travail de la CVR ».

Pour lui, le rôle des journalistes est crucial pour la réussite du travail de la CVR.

Signalons que cette formation durera trois jours. Elle est organisée par l’Amepci Gira Ubuntu, en partenariat avec IJR. Pour rappel, la phase opérationnelle de la CVR a été lancée, vendredi 4 mars, à Kayanza, par le président Nkurunziza.

CVR

Forum des lecteurs d'Iwacu

8 réactions
  1. IMPUNEMENT

    Batangure bahagarike ubwicanyi n’ugutotaguzwa,niho CVR BAZOKORA umutima uri mu nda

  2. Peter James

    @ Pepe
    Uvugishije ukuri
    Harabiyumvira ko ubwicanyi butanguye
    Kuco bita ikiringo kigira gatatu.
    Murihenda henda cane.
    Ubu twese turashika muri ONU si nka hamwe mwahenda amakungu.

  3. Peter James

    Iyuvuga le tribunal special pour le Burundi
    Uzoze wibuka abakoze amabi en 1972,1988,1993 inclu Buyoya et toute sa clique, ils sont encore vivants.
    Mbega Ndadaye yishwe na nde?
    Be careful kuko ubwicanyi busa nubundi.

  4. Well well, Oui la CVR est en place et sera fonctionnel qu’on le veille ou non. Les assissins depuis l’independance seront demasqués. Les fosses communes seront reperetories et connus. Les acteurs seront demasques a nus. La honte et la peur commencent a se dessiner sur certaines personnes qui savent qu’elles etaient impliquees de pres ou de loin dans des salles besognes. VIVE la CVR .

  5. GIHUGU

    La CVR n’aboutira à rien car on l’a retiré de sa substance première qu’est la JUSTICE. elle devrait travailler en collaboration avec le Tribunal spécial pour le Burundi. Or, Certains des bourreaux ont détourné l’affaire!

  6. Kimaranyi

    Le moment n’est pas opportun pour la CVR car tant que la population voit que même actuellement on peut tuer sans être inquiété qui osera dénoncer quelqu’un ? Combien de fois on crie que col Darius, Uwamahoro, Kazungu, Bunyoni ect…. sont en train d’enlever , torturer et tuer des gens? Sont ils jamais inquiété ? Au contraire le chef pour qui ils tuent leurs avancent de grade ou sont envoyés dans des missions de maintien de la paix pour gagner un million x13 . Mais ne désespérons pas l’heure de Dieu reste bien réglée .

  7. MARIA NTAKIRUTIMANA

    Monsieur Datus, qui vous dit que personne ne diras rien? Vous avez peur de quoi?

  8. Datus!

    Je vois mal comment la CVR pourra bien faire ce travail dans un tel climat!!!
    Personne ne dira rien, car le climat actuel n’est pas propice!!!
    Dommage qu’on bâcle une mission qui pourrait aider les burundais à se réconcilier!!! Allez-y, perdez votre temps, votre crédibilité et l’argent du contribuable!!!

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

COMESA, l’imbroglio

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur COMESA, l’imbroglio

Difficile de comprendre la communication qui se fait entre Bujumbura et le secrétariat général du Comesa, Marché commun de l’Afrique orientale et australe. Pendant plus d’une année, Bujumbura se prépare à accueillir le Sommet des Chefs d’Etat de la Communauté. (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

414 utilisateurs en ligne