Politique

«Les Burundais ont droit de connaître la vérité sur l’affaire Ndadaye»

04/12/2018 Egide Nikiza Commentaires fermés sur «Les Burundais ont droit de connaître la vérité sur l’affaire Ndadaye»
«Les Burundais ont droit de connaître la vérité sur l’affaire Ndadaye»
Président Ntibantunganya : «L’assassinat du président Ndadaye est la cause de tous les problèmes auxquels le Burundi a été confronté jusqu’à aujourd’hui».

Sylvestre Ntibantunganya, ancien chef d’Etat et compagnon de lutte du héros de la démocratie, estime que la recherche de la vérité sur l’assassinat du président Ndadaye ne devrait faire peur à personne.

La justice doit la vérité aux Burundais sur ce dossier : «A la suite du procès rendu dans les années 1998, 1999, le procureur général de la République et les avocats des familles des victimes ont interjeté appel».

Le dossier était depuis tombé aux oubliettes, à la Cour suprême. La réouverture devrait tenir en considération ce qui avait déjà été fait. «Les Burundais ont droit de connaître la vérité sur la préparation et l’exécution de l’assassinat du président Ndadaye».

Pour l’ancien président Ntibantunganya, l’aboutissement de cette affaire sera d’une grande importance. L’assassinat du président Ndadaye est la cause de toutes les difficultés auxquelles le Burundi a été confronté depuis lors jusqu’à aujourd’hui.

Celui qui dirigea aux destinées des Burundais pendant 2 ans recommande à «tous» de soutenir la procédure judiciaire sur ce dossier. «Il a toujours été dit que d’une part le dossier sera tiré des tiroirs en cas de besoin pour des intérêts politiques. Et que d’autres se serviront de la politique d’autre part pour étouffer l’instruction judiciaire du dossier». L’ancien chef d’Etat se garde tout de même à nommer qui que ce soit.

Pour rappel, Sylvestre Ntibantunganya occupait le poste du ministre des Relations extérieures sous Ndadaye. Après l’assassinat de celui-ci avec ses proches collaborateurs dont le président et le vice-président de l’Assemblée nationale, il est devenu le président de cette dernière.

M. Ntibantunganya occupera le fauteuil du président de la République à la suite de la mort du président Ntaryamira dans la nuit du 6 avril 1994. Il restera au pouvoir jusqu’au 25 juillet 1996. Il en sera écarté à la faveur d’un coup d’Etat militaire qui porta de nouveau Pierre Buyoya aux commandes.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

Le dossier Ndadaye, que vous en semble ?

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Le dossier Ndadaye, que vous en semble ?

Le dossier semble diviser l’opinion. Après l’arrestation de certains anciens officiers et le lancement des mandats d’arrêt contre d’autres anciens hauts dignitaires du pays par le procureur général de la République, des réactions opposées dominent les discussions. Ceux qui sont (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

584 utilisateurs en ligne