http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/ICCO-15-O-22-TDRs-Evaluation-a-Mi-Parcours-MAVC-Final.pdf
Sécurité

Le tandem militaires-policiers s’attaque aux barricades

Tôt ce matin, les forces de l’ordre ont travaillé de concert pour procéder au démantèlement des barricades jonchant principalement l’avenue de la République à Nyakabiga et la RN7 à Musaga.

Militaires postés à chaque coin de rue à Nyakabiga

Militaires postés à chaque coin de rue à Nyakabiga

Les habitants de ces quartiers ont tenté de s’y opposer, mais la résistance n’a pas fait long feu. La riposte musclée des policiers a même occasionné un mort et un blessé à Musaga.

Tout de même, les avenues intérieures restent presque toutes bloquées.

Détail nouveau dans le paysage de ces quartiers : les militaires postés à chaque coin de rue en groupe de trois ou quatre.

A 13h, la circulation est timide dans ces deux grands axes. Les manifestations se font à l’intérieur des quartiers, mais les policiers, sur pied de guerre, sont massés aux grandes entrées, prêts à intervenir.

Signalons que Nyakabiga, et Musaga venaient de passer plus d’une semaine retranchés derrière des barricades.

  8   Vos commentaires
  1. sumugenda

    Sinduhije ati  » mpereza icupa ngaho, ndahejeje kurarika!! » urumva ako!!! twebwe tubana turazi ikimuryohera!! Subiza inkota mu rwubati mwime amatwi ababahurira mu mabarabara ngo muje guhangana n abapolisi.Mwitegereze neza!!.Ni bangahe muri abo murahurira kwirongo/gukizura!! Canke muzosanga muriko mukurikira ubwira, mukomereka canke mupfa nabo batera imbere.Ubu biragoye kubona rindira mu minsi iza.Mbabajwe n abana n urwaruka murohera mu mabarabara!!

  2. BUSORONGO

    Disons que ces soit-disant leader ont raison
    Disons meme qu’ils sont super intelligents’
    Notons que je n’ai pas eu a manifester aussi
    Mais…..
    Pacifique, Minani, Domitien, Ntiba, ….n’habitent pas les quartiers en ebullition
    Vital habitait un des quartiers avant de disparaitre
    Sacehez aussi que des gens sont obliges de suivre par la force. Ils sont menaces. Ca suffit…
    Deux semaines de manifs suffisent pour faire prier quelqu’un. S’il refuse on a encore d’autres moyens: les urnes dans moins de deux ans. Venez allons l’humilier. Organisons nous pour surveiller ces elections et les gagner dignement. Apres une nuit blanche et une bonne dose de fumee rien ne sortira.
    J’ai entendu Sinduhije appeler a la poursuite des manifs; c’est vraiment bizare. Lui il a prefere fuir alors ques les manifestants a Musaga, Nyakabiga, Cibitoki,…. n’ont jamais ete a l’etranger.
    Resssaisissons nous et soyons intelligents, malins et responsables

    • jupi

      Quels urnes? Ou bien tu parle des urnes que vous avez déterré en 2010.

    • Thefox

      Bien sur, après avoir viole la constitution et tout son peuple, notre professeur de sport s’avouerait vaincu aux elections?
      Permettez moi de rigoler….
      Tel un adulte amadouant un enfant a l’aide de bonbons, vous sous-estimez ce peuple !!

    • Toi dishonest

      It is your opinion , but It is not going to work this way Busorongo.

  3. Ntahoturi

    Mumenye mwese ko igipolisi n’igisirikare ari bamwe, kubera abarongoye izo nzego bahawe amafranga menshi, nk’uko na sentare yubahiriza ibwirizwa shingiro yafumbatishijwe amamiliyoni atagira igitigiri.
    Hageze ko twibuka icari caratumye Pita arondera guhindura ibwirizwa shingiro. Ni kubera yari azi ko amategeko yaryo, hamwe n’amasezerano y’i Arusha atabimurekurira. Ayo manyanga yaramunaniye, yabuze ijwi rimwe gusa, kandi amafranga menshi yari yaratanzwe kugira asubire kwitoza atacamira. Ubu rero ntakindi cari gisigaye atari gukoresha ayandi mafranga akavanganya n’iterabwoba, nk’uko yamye abigira kuva agiye ku butegetsi. Ubu CNDD-FDD niyitwe Conseil National de Déstabilisation de la Démocratie-Forces de Déstabilisation de de la Démocratie.
    Tous debout contre ce coup d’état !

  4. Maso

    Voila ce qu’on aurait du faire depuis longtemps .Manifestation oui mais pas ce blocage ,ce confinement qui empeche les gens de circuler librement.ca ressemble plus a une prise en otage de la population civile qu’a une manifestation libre et pacifique .Theoriquement chaque burundais a le droit de se mouvoir librement partout sur le territoire national mais ce n’est plus le cas actuellement . Un nombre assez consequent d’habitants de la capitale vivent de l’economie informelle et ont besoin se rendre au boulot tous les jours pour essayer de survivre car il n’y a pas de police d’assurance chez nous et le banquier ne se privera pas de se saisir de ton bien et de t’appliquer une prime de penalite de retard en cas de defaut de payement pour cause de manifestation .OUI a la minifestation et Halte au suicide collectif.

  5. PCE

    L’expérience montre que , sans le soutien de la population la police et l’armée ne peuvent aboutir à quoi que ce soit . Il faut une stratégie de l’usure vous verrez que la police et l’armée se retireront des quartiers.

Publicité