http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/US-ADVERT-26-SEPT-O-7-OCT.pdf
Politique

La diaspora FNL réitère son soutien à Agathon Rwasa

Dans un message lui adressé, ce 16 novembre, à Agathon Rwasa, la diaspora FNL lui témoigne toute sa confiance pour stabiliser le parti.

Aimé Magera, porte-parole d’Agathon Rwasa au nom de la diaspora FNL ©Iwacu

Aimé Magera, porte-parole d’Agathon Rwasa au nom de la diaspora FNL ©Iwacu

«  Notre soutien est indéfectible, notre reconnaissance est profonde à votre combat historique et héroïque commencé dès votre jeune âge, contre les régimes dictatoriaux au Burundi », déclare la diaspora FNL.
Elle rappelle que malgré plusieurs tentatives de déstabilisation de ce parti, il a toujours bien tenu et reste debout : « Le Parti des FNL n’en est pas à sa première épreuve de sabotage, après plus de trente trois ans de lutte démocratique. » A tous les coups, constate la diaspora FNL, le parti a pu retomber sur ses pieds, et tel un sphinx, il est toujours debout. D’après elle, c’est un signe éloquent de maturité politique des militants, n’en déplaise à leurs détracteurs.

La diaspora FNL ne doute pas que M. Rwasa a toujours été le fer de lance dans ce combat sans relâche contre des systèmes bâtis sur des anti-valeurs telles que le mensonge, le double langage, le crime organisé et le vol massif des richesses du pays, etc. Le présent message, poursuit-elle, vient s’ajouter aux milliers d’autres de compatriotes vivant au Burundi, épris de valeurs de démocratie, d’égalité et de justice. Elle estime qu’aujourd’hui plus que jamais, le parti FNL, avec ses organes dirigeants librement élus au congrès de novembre 2009, renforce son assise populaire. La diaspora FNL se dit prête à défendre le respect des textes réglementaires et légaux de son parti jusqu’à la dernière goutte de sueur.

Contre les exécutions extrajudiciaires

Elle condamne avec la dernière énergie les innombrables exécutions extrajudiciaires et les emprisonnements de ceux qui échappent au broyage de la machine à tuer du système, érigé en mode de gouvernement. Et de demander au président Nkurunziza de ne plus continuer à être sourd aux cris de détresse des Burundais : « Qu’il montre à la face du monde qu’il est réellement le père de la nation et non le chef d’un petit clan d’intouchables. » Pour son honneur, la diaspora FNL lui recommande d’ordonner la libération inconditionnelle des militants emprisonnés pour l’unique péché de rester fidèles à Agathon Rwasa. « Nous nous sommes résolus à combattre ce système afin de rétablir un cadre démocratique à la satisfaction des Burundais et de toute la communauté internationale », souligne-t-elle.

Et de saisir cette occasion pour remercier les efforts inouïs de la communauté internationale pour établir une vraie démocratie au Burundi.
Ainsi, la diaspora FNL indique qu’elle s’inscrit en faux contre l’agenda caché du régime Cndd-Fdd visant à mettre fin au mandat du BNUB. D’autant plus que la mise en place des mécanismes de la justice transitionnelle, visiblement redoutée par le gouvernement, tarde à se concrétiser.

  9   Vos commentaires
  1. bakunda

    Nagomba menyeshe ko haba ejo canke ejo bundi ukuri amahoro kuribose ivyo twita democratie nkeza buntu muri fnl nyakuri iragi rya gahutu remy,irongowe n’umunamarimwe Agatho,imana igiye kubishikana muburundi kuko ntishobora kwemera ko ubwoko bwayo ikunda nk’Abarundi baguma batwagwa n’abatabakunda ahubwo babatoteza bakabangaza.uburero imana iriko yumva amarira y’Abarundi baterwa n’ababatwara babacuritse.nayo abibesha ngo hanze y’igihugu nta Banamarimwe bariyo ateshwe ate 90 kw’I 100 turi bo kandi imana yakuye Ahabu kungoma harico yiteguye gukorera Abariko bacinyiza ubwoko bwayo bw’abarundi.

  2. Mwaro

    vive fnl, et son leader Rwasa.
    Ntamvura idahita

  3. Imvuga kuri we!!Kora mukovye turabe ko CNDD-FDD amanyembwa yayo yohagarara or ushirweko akaburungu.

  4. Nathan

    Mwese muribesha. Abarundi benshi bariko barasenga ngo Imana ibogore Uburundi. Kandi nta butegetsi butava ku Mana. Mbega Peter yashizweho na Shetani????!!! Imana niyabona ko atwara nabi hamwe n’umugambwe avamwo izomukuraho vyanse bikunze.
    Rwasa mureke kumuvugira afise isezerano ryo ku Mana. Isezerano umuntu araririndira atabanje kumena ibanga ngo atukane.

    Kimwe gusa mumenye ko twese turi abarundi ataho tuzoshirana.
    Ntihazogire uwibaza ko azotekanirwa mwene gihugu mugenziwe atamahoro afise.

  5. rumuri

    FNL irafise abanywanyi mumakungu nkuko na DCC Fdd ibafise burya rero baraba abari beshi igihe rwasa avuye mumatora kiriyagikomere azokigwara kugeza kimugejeje kure gusa azokira mugabo ntiyibaze ko ashobora kurongora igihugu muri 2015 gusa natasubira gukora amakosa nkayo yakoze 2010 ashobora kuzoteba atware igihugu ..ariko akwiye kwicishabugufi agakora poritike yo mubwoko bwohejuru gake gake naho agiye kuza atukana nka magera hoho bizomugeza kure

  6. ali

    Ewe magera urumuntu wumugabo bwira abo ba dd ngira bazoheba bumve kumugabwe aruwarwasa agaton hanyuma iyo mbonerakure jaque isubire kuba chef de zone Canke gukora Ubu promberie kuko nivyo ashoboye

  7. kahise

    Naho yoba umwe afise ivyiyumviro bikomeye nkivyo aba aruta benshi.
    Noneho , kabadugaritse arimaramaje .Personnellement ndi muri diaspora kandi ndi mubateguye bagasinya kuri rurya rwandiko urumva , we sha kabadugaritse uri un négativiste. Ushaka kwumvisha abantu ko FNL idafise abanamarimwe mu makungu ? Urahumba , turi maso.

  8. KABADUGARITSE

    Eeeh! Burya la diaspora FNL se limiterait à Magera?

    • Didier

      Ntibikuraba, yaco ukekeza umuntu.

Publicité