http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/ICCO-15-O-22-TDRs-Evaluation-a-Mi-Parcours-MAVC-Final.pdf
Politique

La JRR fête son anniversaire, mais pas à Ku Mugumya

Le mouvement de la Jeunesse Révolutionnaire Rwagasore (JRR) affilié au parti Uprona a fêté hier, mardi le 4 mars, son 47ème anniversaire par une marche dans les rues de Bujumbura.

La marche était menée par le député Charles Nditije, le président de l’Uprona non reconnu par le pouvoir ©Iwacu

La marche était menée par le député Charles Nditije, le président de l’Uprona non reconnu par le pouvoir ©Iwacu

Les responsables de ce mouvement avaient annoncé que les festivités se dérouleront à Kumugumya, la permanence nationale de l’Uprona, et demandé à la police de ne pas leur en empêcher. Pourtant, les jeunes JRR se sont heurtés à un important effectif policier à cette permanence. Concilie Nibigira, considérée par le pouvoir comme la présidente de l’Uprona, avait annoncé que le mouvement JRR ne fait plus partie de l’Uprona, et n’a donc pas le droit d’aller à Kumugumya. Quant à son porte-parole, Francis Ngaruko, il avait proposé aux JRR d’aller fêter leur anniversaire dans la commune urbaine de Ngagara.

Les membres du JRR, après s’être heurtés au refus policier d’entrer à Kumugumya, ont entamé une marche pacifique qui les a menés jusqu’au jardin public. En passant par la chaussée Prince Louis Rwagasore, l’avenue de la JRR et l’avenue Pierre Ngendandumwe. Ils étaient plus de 200 militants, la plupart arborés des couleurs du parti, le rouge et blanc. Au jardin public, le député Charles Nditije, président de l’Uprona non reconnu par le pouvoir, et qui menait la marche, a salué le courage des JRR : « J’aimerais vous remercier pour votre courage à vouloir fêter l’anniversaire de votre mouvement JRR à notre permanence. Nous reviendrons et nous continuerons les marches jusqu’à ce qu’elle nous soit rendue » a-t-il indiqué. Il a ajouté que ce sont les Badasigana qui désignent le président de l’Uprona, et non la police ou les Imbonerakure, avant de demander aux upronistes d’aller continuer chez eux la fête.

  5   Vos commentaires
  1. Gahuzamiryango

    Muraberewe nimwirambire , ntakabi kanyu , ababanka bandureko .

  2. Giti

    Uyo Mugore Concilie Nibigira sindamuzi neza ariko, uravye ibintu akora / bamukoresha/ avuga, asa nu muhemu kandi umenga ari gito!

  3. Stan Siyomana

    @Mutu (« Et tes enfants auront honte de tes actes de 2014 » ).
    Je crois qu’il y a moyen de trouver assez d’arguments contre Madame Concilie Nibigira, toute fois sans que le nom de ses enfants y soit mele.
    Sinon on risque de revenir a la notion de « faute et chatiment collectifs » de la « crise de 1972 » quand d’innocents orphelins et veuves etaient demunis de leurs biens familiaux, apres avoir perdu le chef de famille (tue comme Umumenja/traitre a la nation).
    Il y a le principe de responsabilite individuelle et la devise-meme du Prince Louis Rwagasore, l’un des fondateurs de l’UPRONA, etait: « Vous nous jugerez SUR NOS ACTES… ». Donc, personnellement, je ne voudrais pas que les enfants de Madame Concilie Nibigira doivent (peut-etre dans l’avenir) « demander pardon » pour les fautes de leur parent » (comme ca s’est fait au nord de l’Akanyaru.
    ILS N’ONT RIEN A FAIRE AVEC CE QUI SE PASSE AU SEIN DE L’UPRONA (mais dans leur propre conseil de famille, ils peuvent etudier la situation comme une affaire interne).
    J’ai l’impression que le nom des enfants de Concilie Nibigira est invoque tout simplement parce que les gens ont besoin d’un argument et pas parce que reellement l’on se soucie d’eux.
    Merci.

  4. Mutu

    Cette dame Concilie Nibigira va un jour rendre la tablier, et s’enfuir en Europe pour finir ses jours, comme beaucoup de politiciens burundais aujourd’hui. Elle sait que sa carrière politique est finie, donc, ne comptez pas sur elle pour faire avancer la démocratie. Son objectif: faire le plein avant de s’envoler dans l’occident ! Non Concilie, tu ne seras pas oubliée. On retiendra ton nom, et tes enfants auront honte de tes actes de 2014, peu importe le cash que tu leur laisseras.

  5. Malhonnete

    Dame Concilie Nibigira devrait savoir qu’elle se ridiculise elle-même en voulant confisquer la présidence du parti contre la volonté de plus de 95% des badasigana. Elle a cru un moment jouer le jeu du Dr Minani Jean avec le Frodebu; alors que l’Hon. Minani a créé un nouveau parti affilié à Ndadaye, Concilie cherche elle à confisquer Kumugumya sous les ordres du pouvoir DD: En d’autres termes, c’est une voleuse.

Publicité