http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/US-ADVERT-26-SEPT-O-7-OCT.pdf
Médias

« Guillaume Harushimana a été tué par la Rpa »

« Je suis Guillaume Harushimana, victime de la Radio publique africaine (Rpa) », « Nous faisons un appel pressant aux médias, aux autorités, à la société civile et à la communauté internationale de faire une contre-enquête », « Guillaume réclame la réparation des dommages causés sur sa personne… », peut-on lire sur les pancartes brandies par la famille de Guillaume Harushimana, le matin de ce lundi 26 janvier, devant la Rpa.

Lundi, 26 janvier 2015 - Sit-in de Guillaume Harushimana et les siens à la RPA vers 9h00. Sous le soleil de plomb ces enfants et les autres brandissent des écrits ©O.N/Iwacu

Lundi, 26 janvier 2015 – Sit-in de Guillaume Harushimana et les siens à la RPA vers 9h00. Sous le soleil de plomb ces enfants et les autres brandissent des écrits ©O.N/Iwacu

Ces manifestants avaient un cercueil et une croix symbolisant la mort sociale de Guillaume Harushimana, l’une des personnes accusées par l’informateur mystérieux de la RPA sur l’affaire du triple assassinat des trois religieuses italiennes, vu les accusations portées contre lui. Ces manifestants demandent que M. Harushimana soit blanchi. « Guillaume n’existe plus, il a été tué par la Rpa », confie, non sans peine, Emery Habimana, son frère.

« Tout citoyen a le droit de manifester pourvu qu’il le fasse en paix sans causer du désordre », souligne Pierre-Claver Mbonimpa, président de l’Aprodh, qui était présent sur les lieux. Pour lui, tout citoyen a le plein droit de manifester. M. Mbonimpa salue la réaction de la police, cette dernière n’ayant pas empêché la manifestation.

Au contraire, Gabriel Rufyiri, président de l’Olucome, déplore l’inaction de la police face à cette manifestation. « C’est clair que le gouvernement est impliqué dans ces manifestations, sinon il est inconcevable que des gens puissent débarquer avec un cercueil devant une radio reconnue par la loi et que la police reste les bras croisés. »
Alain Ntamagendero, Directeur ad intérim de la Rpa, estime que Guillaume Harushimana s’est trompé de porte, la Rpa n’étant pas habilitée à lui rendre justice. « Nous ne savons pas l’objet de cette manifestation qui n’est pas autorisée », lance M.Ntamagendero. Ce dernier déplore lui aussi l’inaction de la police face à cette manifestation. « C’est une attitude très déplacée de la part de la police. »

Par rapport aux accusations portées contre M.Harushimana, le directeur a.i de la Rpa a mené des enquêtes crédibles avec des preuves à l’appui.

  22   Vos commentaires
  1. simon

    mbe ni kuki muriko muharira cane, ni nde amuzi Guillaume? vyose birashoboka ko yoba yarabikoze canke atabikoze. igikuru nuko abo batware bokworohereza abo ba journaliste bakabereka aho yanditse muri ordinateur, ivyo kuja kubaza mu Rwanda ntibirakenerwa tant que nivyo mu Burundi bigiteye ingorane. kuki banka ko baraba murizo mashini zabo? aho barindiriye umusi bazoba bamaze kubishiramwo hama bazoce babahamagara ngo nibaze kubera bazi ivyo bazoba bakoze, abarundi turazinanyi bikwiye. ariko mumenyeko impera n’imperuka bizoteba bikamenyekana, ikinyoma gikubitirwe ahashashe.

  2. J’ai comme l’impression qu’on a refusé d’accorder le droit de réponse à ce monsieur Guillaume et c’est son droit. RPA nimuhe ijambo nawe avuge ikiri ku mutima

  3. nyamyoma

    Pas besoins de faire recourt à Colombo dans cette affaire!!! Qu’attend la RPA pour démentir Guillaume avec des preuves tangibles?

  4. Ukuri gushirira mukuyaga

     » Par rapport aux accusations portées contre M.Harushimana, le directeur a.i de la Rpa a mené des enquêtes crédibles avec des preuves à l’appui » Qu’attend la RPA pour divulguer ces informations kugira tumenye ukuri aho kuri

  5. Gerard

    Jewe nobwira abagerageza gukorera mu kinyoma bose ko IMANA izi vyose.
    Dieu n’est jamais injuste, kandi ufise intention mbi wese naho yokwigira umunyakuri imbere y’abantu ku Mana ho siko bimeze. Uko niko Satani akora. Arabanza akakwereka ko ikinyoma cahiye kandi cafashe, mu nyuma intenderi igasesa umuti akakumaramaza. Ntaho tuzoshirana Barundi, kandi utema urwiwe atizwa umuhoro. Ababnsi b’Uburundi bazodutiza imbunda, amabombe, isumu,…batwereka urukundo rw’agahemo ariko bashaka ko tumarana.

    Message aux lecteurs:

    Un Cœur Méchant
    Ces Psaumes montrent comment une personne agit quand son cœur n’est pas
    droit envers Dieu.
    La plupart des pécheurs n’aimeraient pas être inclus dans la
    compagnie des méchants. Ils peuvent dire que leurs vies ne sont pas trop
    mauvaises. Mais si le cœur n’est pas changé et n’est pas rempli de l’amour de Page 2 of 5
    Dieu, il est méchant. Le Prophète Jérémie dit: “Le cœur est tortueux par-dessus
    tout, et il est méchant” (Jérémie 17:9).
    Il peut y avoir quelques pécheurs qui ne parlent pas trop mal, et qui contrôlent
    leurs actes, mais ils sont coupables et condamnés devant Dieu parce qu’il y a le
    péché dans leurs cœurs. Dieu regarde au cœur (1 Samuel 16:7). Il y a d’autres qui
    n’ont pas l’intention de médire ni de commettre de mauvais actes, et ils ne veulent
    pas agir de la sorte, mais ils ne peuvent pas s’en sortir parce qu’il y a le péché
    dans leur cœur. L’Apôtre Paul témoigna qu’avant qu’il ne soit sauvé, il était si
    mauvais qu’il ne pouvait pas faire le bien qu’il voulait faire, mais qu’il faisait le
    mal qu’il ne voulait pas faire (Romains 7:19). Quand Paul fut sauvé, il y eut un
    grand changement dans sa vie. Paul continua son témoignage en disant qu’il fut
    délivré par Jésus-Christ, qu’il y a le pouvoir pour celui qui sert Dieu; et il pourrait
    dire que rien ne le séparerait de l’amour de Christ (Romains 8:35-39). Paul dit:
    “Mais dans toute ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous
    a aimés”. Paul rendit grâce à Dieu “qui nous donne la victoire par notre Seigneur
    Jésus-Christ” (1 Corinthiens 15:57). Après que Paul fut sauvé, sa vie était
    différente. Il n’était plus vaincu par le péché; il avait la victoire sur le péché.

    L’orgueil:
    L’orgueil amène les méchants à faire toutes ces choses qui ne plaisent pas à
    Dieu. Les méchants pensent qu’ils sont auto-suffisants et bravent le
    malheur (Psaume 10:6). Ils sont sûrs d’eux-mêmes, et sont fiers de leurs propres
    voies. Ils se flattent à leurs propres yeux (Psaume 36:3). Ils ont une fausse
    espérance qu’ils “sont pour toujours à l’abri du malheur”. Les méchants n’ont pas
    d’affection pour Dieu, ni ne pensent pas à Lui (Psaume 10:4). Ils n’ont pas la
    crainte de Dieu (Psaume 36:2). Les méchants contredisent le jugement de Dieu et
    bénissent ceux que Dieu n’aime pas (Psaume 10:3). Ils forment le projet de faire
    du tort, et ils aiment le péché (Psaume 36:5). Les méchants banalisent le jugement Page 3 of 5
    et pensent que Dieu a oublié ou qu’Il ne voit pas leurs péchés (Psaume 10:11).
    L’orgueil est un péché parce qu’il est l’inverse de l’humilité, de la douceur et de
    la bonté que Jésus enseigna, et dont Il donna l’exemple durant sa vie, aux
    croyants. Jésus dit: “Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je
    suis doux et humble de cœur; et vous trouverez du repos pour vos âmes”
    (Matthieu 11:29).

    Je demanderais aux leaders burundais toute catégorie confondue, de craindre Dieu et obéir à Jésus Christ dans toutes leurs entreprises, c’est ainsi que la réussite leur sera rassurée.

    Je vous souhaite le salut en Jésus Christ et le Burundi sera en paix.

  6. Furaha Ursule

    Cette enquête n’est pas crédible ce que je ne comprends pas : pourquoi attendre que Buyengero meurt pour faire sortir cette histoire
    faire parler un criminel , n’importe qui peut donner un micro à un homme(moyennant un paiement ) dans un endroit secret et lui faire dire ce qu’on veut qu’il dise et le diffuser après et se cacher derrière la soi disant  »la protection des sources  »
    Rien ne dit que ce témoignage est crédible

  7. abdoul

    « Alain Ntamagendero, Directeur ad intérim de la Rpa, estime que Guillaume Harushimana s’est trompé de porte, la RPA n’étant pas habilitée à lui rendre justice »

    Çà c’est le comportement typique de Ponce Pilate : « Tu vois? Ce n’est pas moi qui te livre aux boureaux mais c’est la foule! C’est à elle qu’il faut s’en vouloir! »

    La RPA nous informe avec une voix suggéstive et insistante comme elle en a l’art que Guillaume est un criminel horrible qui s’en prend à de bonnes sœurs de 80 ans.

    Et quand on lui demande : « RPA, tu m’as sali en mentissant à mon endroit. Peut dit dire au public que ce que tu as dit n’est pas correct « ,
    Et la RPA de répondre avec un aplomb extraordinaire : »Mon cher , ce n’est pas à moi de faire cela. C’est à la justice de dire si j’ai menti ou non »

    En fait, la RPA aurait du se rappeler que c’est aussi à la justice de dire qui est coupable ou pas.

    Je suis sûr que la justice finira par triompher et que la RPA finira par payer tous ces crimes qu’il commet au grand jour!Oui, tous!

  8. Pambazuka

    Dans l’article il est écrit : « Par rapport aux accusations portées contre M.Harushimana, le directeur a.i de la Rpa a mené des enquêtes crédibles avec des preuves à l’appui.  » ….. crédible selon qui ? Les autres journalistes ou la justice ? Depuis quand une enquete de journaliste se substitue à une enquete judiciaire ?

  9. SEMIGABO J.CLAUDE

    Ce HARUSHIMANA veut manipuler l’opinion avec la complcité du pouvoir CNDD-FDD, un pouvoir sosu la botte de Généraux qui font la pluie et le bon temps dont le plsu concerné est presque un illetré…! Le ridicule ne tue pas..! Mais quel pays, mais quelle horreur, mais quel manque de leadership mes amis????? Rwagasore ati IGIHUGU KITAGIRA UBUKURU BWIZA NTIGITERA IMBERE…Le fils de MWAMBUTSA disait la vérité, une vérite qui résonne toujours dans nos oreilles 50 ans après sa mort..!
    NDIKEBANUYE

  10. Albert Tanganyika

    Guillaume- RPA : Vive l’hypocrisie politico-ethnique et religieuse !

    L’histoire RPA-Guillaume me fait penser à la fameuse chanson
    de notre mega star « STEVEN SOGO » :
    « ir est beau oh, mon pays Burundi, ir est beau oh oh » !

    Le problème est que ce pays de lait et du miel est devenu
    un pays des mensonges et assassinats gratuits des innocents.

    Peut être que je me trompe. Mais, en analysant les différentes
    interventions des Burundais sur cette affaire, j’ai constaté que
    Celle-ci commence à sentir une course au pouvoir à connotation
    ethnico-économico-religieuse. Et comme toujours, quelques
    petites exceptions ici et là selon les intérêts de quelques 3 ou
    4 personnes, sans oublier que chez nous, l’Eglise catholique
    a toujours de grandes influences sur la vie de tous les jours.
    Les Grandes puissances, après avoir écouté le pouvoir et
    l’opposition, elles écoutent aussi la société civile et surtout
    L’Eglise Catholique.

    D’une part, l’histoire est en train de se répéter. Alexis SINDUHIJE
    Vient d’être élu par son parti comme le candidat de l’opposition.
    Certains partis politiques d’ADC-IKIBIRI boudent en accusant
    SINDUHIJE de les utiliser pour lui apporter une partie de l’électorat Hutu.

    De l’autre, nous allons assister à une véritable bataille entre
    la Radio RPA(Bob) et son patron Alexis SINDUHIJE d’un côté, et
    le CENTRE JEUNE KAMENGE(Guillaume) et son patron CLAUDIO MARANO
    de l’autre côté. Chaque patron devant soutenir son employé.
    La question que je me pose maintenant est :
    « entre SINDUHIJE et le père MARANO » qui gagnera cette guerre ?
    Tous les deux sont puissants avec des antennes paraboliques
    en Europe comme aux USA. Ce qui est sûr est que l’un d’eux tombera,
    où alors la RPA sera obligée de se courber et demander pardon.

    En accusant Guillaume et le général Adolphe, certains pensent que
    la RPA voudrait noyer le CNDD-FDD au profit de son patron SINDUHIJE
    pour les élections à venir ignorant que le Centre Jeune Kamenge
    défendrait son employé bec et ongles.

    D’autres aussi pensent que la RPA aurait mal présenté l’affaire car celle-ci
    Pourrait aussi être interne, au sein même de l’Eglise, selon les intérêts des
    uns et des autres…

    Voilà pourquoi la RPA, avant la diffusion de l’interview de l’homme invisible,
    aurait dû chercher encore plus au niveau du Centre Jeunes Kamenge,
    au Rwanda, … et pourquoi pas sur ce même informateur car celui-ci semble
    être un habitué des assassinats commandités pour quelques milliers de dollars.

    Conclusion :
    – Un jeune du CJK , ancien coordonateur et son épouse enceinte ont déjà été assassinés par un autre jeune du même centre(l’épouse enceinte a aussi été égorgée). L’assassin a été libéré après 2 ou 3 petites années de prison.
    – Guillaume, le général Adolphe et Sinduhije le patron de la RPA sont tous trois: » voisins et enfants de Kamenge »(avant la guerre).
    – Le général Adolphe et Sinduhije le patron de la RPA sont rivaux politiquement.

    Je pense que les enquêteurs devraient chercher sur ces trois points et ne tarderont pas à trouver les assassins des 3 nonnes de Kamenge.

    • NIyonkuru Marc

      Ce que tu écris s’ appelle: désinformation, intoxication. Tu me rappelles un certain Roland Rugero du journal IWACU . Tu essaies de créer une opinion qui vole au secours du service national de renseignement et de la police en général.

  11. rahan

    « Par rapport aux accusations portées contre M.Harushimana, le directeur a.i de la Rpa a mené des enquêtes crédibles avec des preuves à l’appui. »

    Résultats?

  12. Bizobakora

    Giyo, ntawibika sha, niwigendere!
    Raba iri bara ry’amakosa y’imiziro ikurikirana yakozwe:
    1. Kwica kuraho abapfasoni,
    2. B’Abatamakazi bimyaka mirongumunani,
    3. Bahereje Imana ubuzima bwabo bwose,
    4. Bari baje gufasha abatishoboye, kandi murabo bafashwa ntankenka ko harimwo abanyu!

    Ko uri umugabo sha, ntiwogenda no kuri television y’urwanda naho ukabeshuza mukwerekana ko irya cachet nayo ariyo!
    Niwaba ataco wiyagiriza, nikuki utaguma hamwe? Ko ubutungane bwo mu Burundi budatwagwa na RPA?
    Hageze gukina ibikino, nukubikina neza!
    irya sandugu nayo, iyo basi uyijamwo, hama abarorezi nabo ukabarihisha!
    Mumbabarire kuko ukuntu iyi dossier ibabaje, ntiyarikwiye kujamwo ama blagues ariko vyabaye ngombwa ko insiguro nkizo zitangwa!

  13. Ndayambaje PC

    La lumiere sera donnee par les services de l’autre cote de l’Akanyaru. Une bombe peut tomber d’un moment a l’autre. Aux uns et aux autres: Prudence!

  14. Bizotindabiba Eric

    Il s’est tué de lui-même, rindira gato abamutumye bazomwereka kuko urabona ko ataho agihungira, ariko arasha ubwepfo na ruguru, ntaco acokora!!!!!!!!! Amaraso, arahuma!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Mbega yibaza ko cercueil ariyo imu proteja?

    • Abi

      Il faut encourager la RPA a continuer ses investigations. Il est temps que cette radio envoie quelqu’un au Rwanda, a la frontiere et dans les hotels cites par Guillaume pour confirmer ou infirmer ses dires et pour enrichir son enquete. N’est ce pas logique?

      • Baobab

        @Abi
        « Il est temps que cette radio envoie quelqu’un au Rwanda, »
        Cela aurait dû être fait avant de balancer son nom à la radio! Ainsi toutes les issues pouvaient lui être fermées à l’avance!!! Et c’est de cela qu’on attend d’un journal professionnel et non amateur!

        • Kabaza

          @Baobab
          RPA yari kurungika abantu mu rwanda itazi ko yagiyeyo. RPA ntiyari yamu contaxte avant akanka kubishura? None bari kumenya alibi yiwe gute? Nawe ntu Rpa ni radio si magicien…

          • Terimbere

            @ Kabaza
            Abo ba Baobab ni ba bahanuzi b’ubutegetsi!
            Nizo mpanuro zitagira epfo na ruguru batanga hama bigaca bibatekurukana!
            Urabona, ngo RPA yarikuba yaragiye mu Rwanda imbere yuko Guillaume afabrika cette histoire de Rwanda!
            Kandi noneho, birazwi neza, ubushuti bwabamwe mu bihangange bivugwa muri iyo dossier hamwe n’ubutegetsi bw’urwanda!
            Niyo baba ari hariya bashaka gukwegera, ngo bacredibilise l’incredible, uyo mutego ndazi ko abahinga utaco uzobagira!

        • Wankawemera

          Ces 18 votes correspondent au nombre de machines qui se trouvent dans un des niveaux de ce grand building appartenant a la mutuelle qui est a la croisee
          du boulevard de l’Uprona et l’autoroute!

        • Kubwayo

          Vous vous ne conaissez donc pas la RPA? Je suis à 90% sur qu’ils ont deja envoyé quelqu’un là bas outre Kanyaru. Ils n’osent pas dire ce qu’ils ont trouvé. Ce serait trop honteux en effet

      • Furaha Ursule

        tout à fait d’accord avec Ibi ils viennent de dire que le commissaire de la PAFE leur a refusé l’accès aux registres à la frontière mais pourquoi ils n’ont pas poussé plus loin pour demander aux autorités rwandaises se leur montrer la carte d’entrée dument signée la ce présumé criminel

Publicité