Sécurité

Escroquerie en bande organisée

05-03-2017

Le ministère de la Sécurité publique a organisé, ce samedi 4 mars, un point de presse pour mettre en garde de nouveau contre une forme d’escroquerie récurrente.

Moise Nkurunziza : « La population doit être vigilante.»

Moise Nkurunziza : « La population doit être vigilante.»

D’entrée de jeu, Moïse Nkurunziza, porte-parole adjoint de la police, a indiqué que cinq escrocs ont été appréhendés, jeudi dernier, dans un bistrot du quartier Inss en zone Rohero, vers 9 h du matin en pleine action.

Selon lui, ces malfaiteurs avaient déjà dépouillé leurs victimes d’une somme de 15.800.000 Fbu en leur vendant de fausses pierres précieuses. Et d’expliquer comment la bande fonctionne : « Ce réseau est constitué d’au moins 5 personnes. La 1ère étape est l’identification de la victime (nom et prénom, parents, frères et sœurs, tantes et oncles, résidence…) ».
Ces escrocs, fait savoir Moïse Nkurunziza, n’oublient pas de se renseigner sur le niveau d’études de leur victime, mais également sur le patrimoine de la personne à escroquer.

La 2ème étape, indique-t-il, est la répartition des tâches au sein du groupe. La première personne se fait passer pour un entrepreneur vivant à l’étranger qui voudrait investir dans le commerce des pierres précieuses. « Il appelle la victime, se présente et dit chercher une personne de confiance qui parle bien le français et qui pourrait l’aider dans son business sur place. »

Des opérations bien préparées

La deuxième personne du groupe se fait passer pour un vendeur de pierres précieuses. « Pour le cas qui nous concerne, celle-ci a prétendu être de nationalité congolaise de la famille des Banyamulenge. »

La 3ème personne est l’acheteur de ces pierres précieuses. Celle-ci ne s’exprime qu’en français « pour que la victime tombe complétement dans le piège. » La 4ème personne sera le commissionnaire et la 5ème, l’expert chargé de jauger la qualité de ces pierres précieuses.

Moïse Nkurunziza a conclu ce point de presse en appelant la population à plus de vigilance et surtout à se méfier des inconnus qui leur promettent par téléphone de monter un projet de vente ou d’achat de pierres précieuses, de leur donner un emploi, de laver des clichés noirs pour avoir des dollars, de leur vendre des permis de conduire ou tout autre document tenant lieu de diplôme.

Et d’inviter toute victime d’une escroquerie de ce genre à se rendre à la police judiciaire afin de vérifier si les auteurs déjà arrêtés ne seraient pas ceux qui l’ont dépouillé.

  8   Vos commentaires
  1. Corneille

    Oui, j’étais sur un chantier en 2005, et j’ai été approché par quelqu’un, et il m’a dit qu’il voulait quelqu’un qui sait bien parler en anglais, pour servir d’interprète dans une vente de diamants. Je lui ai demandé comment il a su que je parlais anglais, il a dit que ce sont les maçons qui l’ont informé. J’ai donc négocié ma commission, et on s’est arrêté à 3,000$, pour une pierre qu’il disait valoir 50,000$. Rendez-vous fixé le lendemain, à l’Hôtel Méridien. Le lendemain, j’appelle le gars pour lui dire que finalement ça ne m’intéresse pas. Il a coupé le téléphone sans dire au revoir, et n,a pas décroché à mes deux prochains appels. Pourquoi je me suis désisté:
    1) J’ai prié et je n’ai pas eu de paix.
    2) Quand c’est de l’argent facile à gagner, méfiez-vous toujours.
    3) J’ai longtemps réfléchi à leur «deal», et je me suis imaginé le scénario que ce policier vient de dire. Une équipe qui conclut un simulacre de vente, d’un vendeur congolais de passage pour quelques jours, et dont on découvre plus tard que les pierres étaient fausses deux ou trois jours plus tard. On viendra chercher «l’interprète» nanti, connu, qui a touché 3,000$, en le menaçant de poursuite, avec la complicité de faux «policiers».

    Mais j’aurais aimé que le journaliste termine son reportage. Qu’est-ce que Moise Nkurunziza a dit ? Ces 5 malfaiteurs «thugs», que font-ils exactement pour rouler la personne vu que ce n,est pas lui qui achète, et ce n’est pas lui qui controle la qualité de la pierre ? PLEASE, do your job M. journalist ! Fais tes enquêtes aussi, tu verras qu’il y a sûrement des policiers et banquiers impliqués.

  2. Gilberto

    Il ya une autre sorte d’escroquerie où un mari avec sa femme seduit un autre homme pour qu’il s’engage dans des affairs sexuels avec la femme et pour qu’ils soient attrapés en pleine action par ce mari. cette famille doit etre severement puni car cela est une escroquerie avancee

  3. kibwa

    Exactement, le même modus operandi dans la haute sphère de l’Etat.
    Si c’est pas le cas aller m’expliquer comment un fonctionaire payé 400.000fbu/mois parvient à se construire une grande villa d’une valeur d’ 1 millillard de fbu?
    Voulez vous des exemples? Parecque vous ne les avez pas ou tout simplement vous voulez me pieger et programmer ma mort?
    A 95 ans, il est possible que cette dernière ne veut plus de moi. Donc je vous donne quelques exemples demain
    KIBWA

    • Bakari!

      @kibwa
      J’attends impatiemment votre exemple qui pourrait peut-être me donner quelques tuyaux.
      En effet, à presque votre âge, je ne suis pas encore parvenu à me construire ne fût-ce qu’un chalet en bois d’eucalyptus ou de sapins. Pauvre de moi!

  4. KABADUGARITSE

    Il faudrait également nous parler de l’autre multitude de formes d’escroquerie qui sévissent dans la Capitale et l’arrière-pays.-

  5. Nkunzumwami

    Ces individus ont un vendeur, un acheteur,un commissionnaire et un expert en pierres précieuses. Comment est-ce qu’ils escroquent quelqu’un qui n’est contacté que pour favoriser le business? Les explications sont incomplètes

    • Casimir

      Je me pose la meme question, mon cher ami!!!!

    • Corneille

      Exactement, c’est quoi leur modus operandi ? Ils opèrent comment ?

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.
Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité