Sécurité

Encore un mort à Musaga…

Anitha Nizigama a été assassinée, hier soir vers 21h, par des personnes inconnues, qui lui ont tiré dans la tête à bout portant. Antoine Rumenyetso, chef de la zone Musaga, condamne fermement cet acte ignoble dont il ne comprend pas les motifs. Selon lui, le mari de la défunte est emprisonné à Mpimba, depuis quelques mois. « Elle s’arrangeait pour faire passer de la bière a l’intérieur de la prison, et son mari la vendait.

C’est pourquoi elle était souvent avec des policiers », indique le chef de zone Musaga. Ce matin, les policiers grouillaient sur la première avenue où habitait la victime pour faire des enquêtes.

  4   Vos commentaires
  1. Salmia Irikungoma

    Ubwo bwicanyi ni buhagarare ntawe buzoha icubahiro n’umwe. Nta n’inyungu n’imwe bazobironkamwo. Amaraso ntarekura uwayakoze. Ni musigeho. Abishwe barakwiye, Bivemwo Barundi. Urica, ariko urusanga imbere.

  2. Ntahitangiye

    Que gagnes-tu oh homme quand tu tues ton semblable ?!?!?!?!?!?!?!
    Ce dont je suis sûr tu remplis ton coeur d’une terrible culpabilité et tu ne seras plus en paix réelle. Tu feras semblant d’être en paix.
    Comme le sang d’Abel criait contre Caïn, le sang de chaque burundais crie contre son assassin.
    Et personne ne peut être en paix avec son bruit.

  3. kissinger

     » Elle s´arrangait pour faire passer de la bière à l´intérieure de la prison et son mari la vendait, c´est pourquoi elle était souvent avec des policiers » indique le chef de zone Musaga!
    Cela est finalement permi à Mpimba ! Je numva ari amakosa !

    • Amurani

      Amakosa mais qui ne mérite pas la mort.

Publicité