Politique

Elections 2020 : Parcem dénonce «l’opacité persistante» dans la collecte des contributions

21/02/2018 Edouard Nkurunziza 1

«Le processus de mobilisation des fonds pour les élections doit être transparent. C’est seulement à ce prix qu’elles peuvent être crédibles», a fait savoir Faustin Ndikumana, président de l’ONG locale Parcem. C’était ce mardi 20 février lors d’un point de presse sur l’évaluation des contributions aux élections.

Faustin Ndikumana : «Une loi en bonne et due forme devrait règlementer cette collecte».

Il met l’accent sur la nécessité d’un cadre légal de perception, de gestion et de contrôle des contributions. «Il faut une loi en bonne et due forme pour règlementer cette collecte». En son absence, cet activiste de la société civile craint de possibles détournements.

Pour M. Ndikumana, le gouvernement devrait déterminer le coût estimatif des élections et en préciser la part de l’Etat. Ceci donnera la crédibilité à cette collecte. Ainsi, il indique qu’il y aura plus de contributions.

M. Ndikumana fustige qu’il n’y a pas eu du dialogue social avec les concernés. Pourtant, le gouvernement l’avait promis. «Il s’agit d’un manquement».

Forum des lecteurs d'Iwacu

1 réaction
  1. roger crettol

    Une société commerciale qui agirait de de la sorte dans un état le l’occident se verrait reprocher
    * de faire dans le plus complet amateurisme
    * ou de planifier un racket sophistiqué.

    Mais à Bujumbura, le gouvernement gouverne, le plus gouvernormalement du monde.

    JerryCan – qui siffle et persifle comme à son habitude.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

L’ONU, un Janus pour le Burundi?

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur L’ONU, un Janus pour le Burundi?

Ils proviennent d’une même organisation, s’adressent au même pays. Pourtant, ils portent un regard tellement différent sur la situation burundaise. Le 9 août, l’envoyé spécial du secrétaire général de l’ONU, Michel Kafando, a brossé un tableau très positif, presque immaculé, (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

699 utilisateurs en ligne