http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2018/02/US-13FEV.pdf
Économie

Des licenciements polémiques à la Lumitel

02-02-2018

5 plantons de la société de télécommunication Lumitel se disent injustement licenciés. Ils l’ont dénoncé ce jeudi 1er février au moment où ils venaient d’être remplacés sans que leur société ne leur ait remis des lettres de licenciement.

D’après Dismas Ntabangana, l’un d’eux, tous les 5 venaient d’y prester pendant plus de trois ans. Pour lui, il est incompréhensible que des employeurs avec une telle expérience soient ainsi révoqués.

Ce renvoi était manœuvré depuis longtemps. Il fait savoir qu’ils avaient demandé des contrats, en vain. «La réceptionniste au siège s’est présenté avec un homme et elle nous expliquait qu’il nous convient de quitter la Lumitel pour une autre société ».

Cet autre homme, poursuit-il, était à en croire leurs propos, le patron de ladite société. Ils expliquaient que cette dernière était plus rassurante que la Lumitel. Elle assurerait les soins médicaux et la sécurité sociale. « Nous avons vite compris qu’il s’agissait d’une piège pour nous chasser de Lumitel », lâche, très triste, M. Ntabangana. Et d’indiquer qu’ils ont refusé cette « offre ».

Ce planton demande que la société qui les a employés leur donne une attestation de services rendus et une lettre de licenciement. A base de ces documents, explique-t-il, celui qui se sentira lésé pourra saisir le tribunal du travail et postuler dans d’autres sociétés.

Contacté, le chef du personnel de Lumitel n’a pas voulu s’exprimer.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.
Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
error: Ce contenu est protégé par le droit d\'auteur