http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/US-ADVERT-26-SEPT-O-7-OCT.pdf
Politique

Congrès de Ngozi : le suspens

Les tenors du parti

Les tenors du parti

A Ngozi, tout le monde se pose des questions sur le successeur de Pascal Nyabenda à la tête du parti Cndd-Fdd. D’après une rumeur persistante, il n’y aurait pas d’élection d’un nouveau président du parti. «C’est le président Nkurunziza qui est pressenti à diriger le parti en tant que président du Conseil des sages. Le Congrès pourrait élire seulement un secrétaire exécutif du parti.», confie une source à Ngozi.

Dans son discours, Pascal Nyabenda a donné des conseils à l’ancien président tanzanien, Benjamin Mkapa, facilitateur dans la crise burundaise. «Il ne faut pas attacher beaucoup d’importance à ces ‘’moins que rien’’(Imburakimazi), mais plutôt privilégier le dialogue interne et rapatrier les pourparlers d’Arusha à Bujumbura.»

Le Congrès du parti de l’aigle vise à dresser le bilan de Pascal Nyabenda, depuis mars 2012, et de définir le programme du parti pour l’ajuster aux circonstances du moment. Lequel bilan se résume entre autres à 100.000 nouveaux membres, 30 exclus, 41 suspensions pour une année et plusieurs autres sanctions pour 6 mois. Pascal Nyabenda se félicite par ailleurs que sous sa présidence, toutes les communes que compte le Burundi sont dirigées par des Bagumyabanga (militants du Cndd-Fdd).

Signalons qu’au Stade Rukundo de Buye, où se déroule le congrès, cinq tentes ont été érigées pour accueillir les Bagumyabanga. Au parking du diocèse de Buye, on remarque des centaines de véhicules mais aussi un important dispositif de policiers et de militaires. Personne n’est autorisée à entrer avec un téléphone. «Même les invités ont été contraints de se délaisser de leurs téléphones.», confie quelqu’un sur place.

La sécurité a été renforcée à Ngozi. «Nous voyons beaucoup de policiers et de militaires depuis hier», raconte un habitant de la ville de Ngozi. Des drapeaux du parti Cndd-Fdd flottent sur toutes les routes qui mènent vers Buye, la colline natale du numéro Un burundais Pierre Nkurunziza.

Parmi les invités, on compte les ambassadeurs de Chine, Afrique du Sud, Nigéria, Ouganda, RDC, Tanzanie … ainsi que les présidents des partis politiques de la mouvance présidentielle.

  18   Vos commentaires
  1. Ndagano

    Suspens….je ne suis pas sur, tout est entraim d’etre prepare ou l’est deja….Allons- nous allons droit vers une dictature totale??? Ikibazo kiriho pe! Mu ba DD bapfunze/bomoye benewabo, ntihabuze abazobasangayo!

  2. Jereve

    Je ne comprends pas: un président de l’Assemblée nationale et du parti qui ose traiter ses confrères opposants de vauriens! C’est un abus de langage qui ne sied pas à son rang. Je suspecte qu’il a lancé ces mots sous l’emprise de l’alcool. Mais non, il a dit qu’il ne boit pas d’alcool. L’illusion du pouvoir est une drogue, plus dure que l’alcool.

  3. Birimbo

    Pascal Nyabenda est un exemple de Thomas Ndabemeye, originaire de Bubanza. Quand le Genocide de 1972 arriva, il commence a eliminer les Hutus de sa province de Bubanza sous les commandes de Micombero. L’histoire se repete pour Bubanza, ce Nyabenda donne le bilan zero pour Bubabnza ou il est originaire car pour garde son leardership regional ne promote personne de sa region. Il se fait passer originaire de Mpanda, mais honnetement il est de Bubanza, doonc il n’est pas honnete. Son bilan a Bubanza est 0, si malheur tu es de Bubanza et tu donnes pas d’argent pour le corompre tu n’auras rien.

  4. nziguheba leonidas

    Le congrès de NGOZI, le suspens….. levé!

    C’est avec amertume que je viens de lire, via le site bujumbura news, que je ne consulte pas souvent et dont l’honnêteté et le professionnalisme médiatiques restent à désirer que le congrès a accouché d’une souris. Diplomates ou manipulateurs qu’ils sont, les tenors du cndd-fdd ont sorti un communiqué qui nous apprend que les élections de nouveaux organes auront lieu endéans deux mois après que le ministère de l’intérieur ait validé les nouveaux statuts du parti.
    Quelle leçon faut-il en tirer?
    D’une manière générale, les BAGUMYA cachent un problème sérieux qui ronge le parti de l’aigle. En effet, d’aucuns n’ignorent comment s’est déroulé le congrès de l’an dernier, même si les frondeurs ou certains d’entre eux étaient toujours là. Par contre, en analysant le discours de NYABENDA ou plutôt une partie de celui-ci car n’étant pas très agréable à écouter, l’on trouve que ce dernier demande aux autres de suivre son exemple et de partir la tête haute. Mais même les aveugles politiques comprennent que le premier visé est …. le président de la République ( je m’excuse de l’appeler ainsi) car NYABENDA commence à comprendre que Peter occupe un mandat non mérité, mais qu’il n’a pas l’intention de céder son fauteuil en 2020. Nénmoins, ce clin d’oeil n’est pas vu de la même manière au cndd-fdd. Pour les uns, proches de NYABENDA, Peter devrait dégager et laisser la place à un futur président… de l’axe ouest! Tandis que les proches de Peter veulent se maintenir éternellement au pouvoir comme l’a dévoilé le gouverneur de MURAMVYA. Ainsi, un bras de fer entre les deux camps a fait que les élections soient reportées.
    Deuxièmement c’est une absence de vérité et de intelligentsia au sein de ce parti, car ils auraient pu anticiper la crise et ne pas préparer un discours de fin de mandat à NYABENDA; En prononçant le discours inaugural, NYABENDA était sûr, et au même titre que les autres, qu’il quittera NGOZI comme ancien président du cndd-fdd, la période de intérimaire n’était pas du tout prévue. Dans ce même ordre d’idée, ils (les congressistes) auraient pu trouver d’autres arguments que ceux avancés dans le communiqué final…..
    …… Et de toutes les façons, rien n’est surprenant au sein de cette famille politique, car en effet, la gestion catastrophique du pays, par un petit groupe oscillant autour de Nkurunziza, qui oblige la majorité des burundais à vivre « les bras derrière les dos » ne fait que créer des frustrations au sein même du parti. Une fois passe,… et trois fois casse. Le cndd-fdd devrait s’attendre à une fin ou plutôt à une rupture d’idées. Et les nouveaux tenants, qui ont compris que gouverner n’est pas synonyme de tuer, de torturer, de piller et d’imposer un silence pourra peut être avoir sa place au détriment de cet ancien cercle de généraux politiciens, détenteurs du bâton de commandement.
    Wait and see

    • Bakari

      @nziguheba leonidas
      « C’est avec amertume que je viens de lire, via le site bujumbura news »

      Publicité gratuité! Moi j’ignorais leur existence!

  5. Salmia Irikungoma

    Banegura batikwije yavyaye ndabakwaje. Abo ba DD bariko batuka opposition ko ari imburakimazi !!! Ko kuva 2005-2016, vyose bigenda nabi. None iyo opposition yobafasha gute, ko uwuvuze ibitagenda neza wese acika umwansi w’abo ba DD. Erega kare na kare, uwukubwiye ibidakoze neza yaba agukebuye, waca ugorora kugirango ntihagire uwugucishamwo ijisho. Democratie nico ivuga, muhuza ivyiyumviro n’abo mutiyumvira kumwe. Babiri bavurana ubupfu. Uwo mutiyumvira kumwe ntiyobaye umwansi, kuko ntawuzi canke ngwashobore vyose, atari Imana yo mw’ijuru. Ba DD, emera ko igihugu ari ic’abarundi bose, reka bose baserure ivyo bazi, n’ivyo bashobora, tangurira ku ncabwenge ziri mu ba DD, no mu yindi migambwe yose, ariko umugambwe wose witorere abawuserukira, reka kubigiza inyuma, gutryo ubwenge bw’abarundi bose buje hamwe, abarundi bave mu mahano barimwo, iterambere rishirwe mu migambi mikuru mikuru mu Burundi, nko mu bindi bihugu vyose. Igihugu kireke kuba ica nyuma muri vyose. Reka gucakira igihugu ngo mucibohereko mwenyene, siko bikorwa, gica gitabagurika. Tuza, mushirehamwe n’abarundi bose, ishire mu kibanza c’abandi barundi, mwibaze uwo bibagira namwe, nimba NAHO BARABIBAGIZE, naho nyene, mwokwerekana yuko mutariko mugira uko mwoba mwarabigiriwe, ntaco mwoba mwabarushije. Hindura.

  6. kissinger

    ivyo bigabo bizotuvako turushe

  7. Ewe Iwacu watanguye ingendo mbi. Usigaye ugira censure canke ni ukubera ari Pascal Nyabenda? Gerageza yamara ntazovyibuka.

  8. Tomas

    Oooh, suspens…dans l’Akazu!!! Bazokwitobora umukondo a force de le gratter.

  9. Burundi

    As victims of Nkurunziza’s brutality, we don’t care about who replace who. What we know is that they made much efforts to find someone who would be more mean, rude and can better offend les anti-3eme mandat, reinforce Nkurunziza and his imbonerakure in their wrongdoing much more than Nyabenda. Instead of thinking of who is going to replace who, we have to figure out how to double our vigilance and effort to face what is going to come out from DD’s meeting and from which we expect nothing good. Nyabenda’s replacement will change nothing about his vindictive spirit and his hatred. He is known as one who contributed much to burundians ‘suffering. I do not know if they can even find better than him.

  10. Micombero

    Oui on prepare des elections 2020. Les autres Imburakizi (CNARED) sont entrés de perdre leur temps chez le colonisateur en quête des minerais Burundais

  11. nziguheba leonidas

    Si l’on demandait à NYABENDA qui sont les bon en rien il pourra peut-être, si il est à mesure; car je doute aussi de lui de nous donner des éclaircissements. En effet, pour une personnalité comme lui (je dis bien président du parti CNDD-FDD), il serait judicieux de déterminer les bon en rien en donnant un bilan de réalisation. Tenez, je voudrais lui donner un bilan des deux côtés et il pourra peut-être, si il est à mesure, je me répète, de nous dire qui est bon en rien.
    En commençant par le parti de l’aigle, qui est en ce moment au pouvoir depuis 2005, je rappelerais à NYABENDA que le bilan dans tous les secteurs est plus que mitigé. Tenez au niveau économique toutes les entreprises publiques, sauf la BRARUDI et à moindre coût l’OTB tournent au ralenti si elles n’ont pas fermé. Un autre indicateur que peut-être NYABENDA ne voit pas ce sont les chômeurs qui sont au Burundi. je n’oublierait pas de signaler que le Burundi se démarque par rapport aux autres comme pays le plus pauvre du monde, une performance qu’il n’avait jamais eu avant l’arrivée du CNDD-FDD. Dans le domaine social et sanitaire,j’envoie NYABENDA et les siens à consulter les rapports des institutions spécialisées. Dans le domaine sécuritaire, son parti arrive à dire que la sécurité est à 99% alors qu’il y a au moins 5 personnes assassinées par semaine au Burundi. Bref le Burundi a reculé dans tous les domaines sauf bien sûr sa place de roi qu’il s’est taillé comme premier pays le plus pauvre du monde. Une performance qui n’inquiète bien sûr NYABENDA et ses alentours car il suffit de consulter les documents du scandale de PANAMA.
    Quant à l’opposition radicale je lui rapprocherait de ne pas être à la hauteur de sa mission principale car elle continue à se diviser au lieu de s’occuper du peuple malheureux.
    En concluant, je demanderais à NYABENDA qui est le bon en rien!

    • Peter James

      @nziguheba leonidas
      Panama et Burundi c’est different mon Cher ami.Reka kugereranya ibidashoboka svp.
      Wibuke ko ingorane zuburundi zihagaze kukarwi kadashaka gutwarwa kakaba
      kipfuza kubandanya ivyo kamenyereye kuva kera.

      • nziguheba leonidas

        Peter si tu ne comprends pas demande d’abord! Quand on parle de PANAMA PAPERS ou affaire de Panama ça n’a rien à voir. De plus, tu ne fais que donner juste une affirmation gratuite dépourvue de toute analyse. Aho ugomba umbwire ko ako kagwi ariko kariko kagurisha abigeme baja kuba abaja mu bihugu vy’abarabu? Ako kagwi uriko uvuga niko kagurishije falcon 50? Ako kagwi mwamiza ku munwa juste pour justifier la mauvaise gouvernance niko kashizeho une milice yirirwa irica abantu dans tout le pays? Aho nari nagerageje juste kuraba ko novuga dans un langage que tu comprends ibindi vyo nabonye biri kure.
        Bref reka kuba mwitwaza ako kagwi katabaho , kuko le temps évolue, le monde change, ne pense pas comme cette figure de l’élite burundaise yibaza ko tuzosubira ku ntwaro ya cami itagira opposition aho umwami yanyaga uwuhejeje kunyagwa agaca avuga ngo ganza sabwa. Le temps a révolu cher ami, ouvre tes yeux et regarde

      • kado

        Peter James: Uti ingorane z’uburundi zihagaze kubadashaka gutwarwa? Nibaza ko atari iyo gusa. Ariko umusi abarundi batahuye ko abo baha ubutegetsi atari abo kwamikara canke gukorera umugambwe, ahubwo riho ko bashinzwe gutora inyishu y’ibibazo vyabo, Uburundi buzokwogorora.

      • NDAVUZE NDAGIYE

        Peter James uti :<>
        Nokwibutsa ko ako karwi uvuga atariko gatwara kuva 2005 en plus siko gashira mungiro les programmes zikaba zihari zaba DD,ikindi iyaba DD yemera les critiques zako karwi umuti w’ingwara wobonetse mais icibonezeka n’ugukkoresha igikenye arinaco bazi neza ariko nukwo bibagira ko atakigira amaherezo,n’ako karwi uvuga karahavuye hari uwavyibaza??
        Les temps ont changé et le peuple aussi,les barundi n’acceptent plus d’etre dirigé comme des moutons niyo ngorange DD ifise.

    • Euphrasie Ngoyi Gaugbe

      J’apprecie ton analyse

  12. Achatine

    Quelle suspens? Nous n’attendons rien de cet attelage de brut… abrut…

Publicité