http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2017/03/US-22MARS-Vacancy-Announcement-2017-06-Information-Assistant-Newspaper-2.pdf
Santé

Campagne contre le diabète à Gitega

27-07-2014

Durant cinq jours de la campagne, 2417 personnes se sont faits dépister, dont 144 résultats positifs. L’Association pour la prévention et la prise en charge du diabète (Aprepridia) va les prendre en charge.

Les enfants en train de se faire dépister ©Iwacu

Les enfants en train de se faire dépister ©Iwacu

Le bureau transformé en salle d’attente, des tables dans les couloirs et à l’extérieur du bureau. Deux personnes sur chaque table : l’une pour enregistrer les patients, l’autre pour prélever une goutte de sang et mesurer le taux de sucre.
D’après Spés Caritas Nsavyimana, présidente de l’association, il n’y a pas de petit diabète ou de diabète plus grave que d’autre :« Il se soigne très bien mais ne se guérit pas. Il faut donc toute sa vie, se surveiller, garder de bonnes habitudes alimentaires, d’activités physiques et prendre régulièrement ses médicaments. Un diabétique peut donc être un malade en bonne santé.»
Elle fait savoir que ceux qui seront contrôlés positifs seront automatiquement inscrits dans l’association pour recevoir gratuitement les médicaments.

Beaucoup n’ont pas été dépistés

Un problème de taille a empêché tous ceux qui le souhaitaient d’être dépisté : le temps imparti à l’opération a été court, selon les uns. Ce que les organisateurs ne nient pas  car le travail commençait à 8heures du matin pour se terminer à 11h.
« Difficile de prolonger car le dépistage doit se faire à jeûn », a expliqué l’un des responsables de l’association. Les organisateurs indiquent par ailleurs que prochainement cette association va organiser des descentes dans plusieurs coins du pays surtout à Mwaro et Mutoyi .

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.
Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité