Économie

Bientôt, du tourisme et des malades transportés par hélicoptère

Dès le 13 décembre prochain, une compagnie d’hélicoptères privée va opérer au Burundi, notamment dans les domaines touristique et médical. Une première dans notre pays.

Deux des hélicoptères de l’Akagera Aviation  ©Iwacu

Deux des hélicoptères de l’Akagera Aviation ©Iwacu

« Nous avons trouvé un énorme potentiel touristique dans ce pays et c’est la raison pour laquelle nous sommes venus au Burundi : construire un partenariat », indique d’emblée Bonita Mutoni, directrice commerciale d’Akagera Aviation.
La société privée qui opère au Rwanda depuis 2004 intervient dans plusieurs domaines : visite aéroportée des sites touristiques, évacuation héliportée lors d’urgences médicales, prospection minière, pulvérisation de cultures agricoles : « C’est une compagnie d’hélicoptères basée à Kigali mais nous souhaitons élargir nos frontières dans la sous-région. L’un des objectifs les plus importants, pour nous, c’est de développer le tourisme local entre le Burundi et le Rwanda », poursuit Bonita Mutoni. Car, précise-t-elle, effectuer un aller-retour en hélicoptère de Bujumbura à Kigali prend 45 minutes et, à des endroits plus proches comme Cyangugu, le trajet est beaucoup plus court.

Pour ce qui est d’évacuations médicales d’urgence en hélicoptère, en plus d’une équipe paramédicale formée, la directrice commerciale de l’Akagera Aviation rappelle que la société dispose notamment trois types d’hélicoptères, dont un avec 6 places et équipé d’un lit pour aliter le patient.

Des hélicoptères pour développer le tourisme burundais

1. Bonita Mutoni, directrice commerciale d’Akagera Aviation : « Nous pensons que le Burundi est un lieu vraiment unique, et c’est pour cela que ce partenariat Rwanda-Burundi nous intéresse beaucoup. » ©Iwacu

Bonita Mutoni : « Le Burundi offre bien d’attractivités. Cest pour cela que ce partenariat Rwanda-Burundi nous intéresse beaucoup. » ©Iwacu

Certes, le tourisme a déjà beaucoup évolué au Rwanda « avec les gorilles, la forêt de Nyungwe, etc. Mais ce n’est pas suffisant. Nous n’avons pas le Lac Tanganyika par exemple », rappelle Mlle Mutoni. Elle note que la majorité des touristes va au Kenya, en Tanzanie et en Ouganda. « Ce serait bien de propulser notre tourisme car, au sein de l’EAC, chaque pays a un aspect unique que les autres n’ont pas. La question, pour nous, c’est comment peut-on améliorer le tourisme domestique entre les Burundais et les Rwandais, car il y a un potentiel énorme au Burundi ! »

Au sein de l’EAC, Akagera Aviation établit aussi d’autres partenariats, comme avec l’Ouganda. Bonita Mutoni fait remarquer que, l’année prochaine, le visa unique de l’EAC sera mis en vigueur, ce qui signifie que les touristes seront plus mobiles, « la raison pour laquelle nous voulons établir un partenariat avec le Burundi.»
La société lancera officiellement ses activités au Burundi, le 13 décembre prochain, lors d’une cérémonie officielle au Palm Beach Resort.

  36   Vos commentaires
  1. Magnificent goods from you, man. 301 Moved Permanently I’ve understand your stuff previous to and you’re just extremely great. I really like what you’ve acquired here, certainly like what you’re saying and the way in which you say it. You make it enjoyable and you still care for to keep it smart. I can not wait to read much more from you. This is actually a wonderful 301 Moved Permanently informations.

  2. NDABARUSHINGINGO Raphael

    Au moins ça!!! au moment où on attend des choses de la mauvaise gouvernance, un élément appréciable naît pour faire rayonner dans le monde les potentialités de la région.
    Félicitation à l’initiateur du projet et au journal  » Iwacu » pour la diffusion. Faites des tarifs l’estimation des tarifs

    • Bibi1er

      voilà déjà un aperçu des prix chez le voisin du nord :
      http://www.akageraaviation.com/index.php?option=com_content&view=frontpage&Itemid=194

      pour info et pour comparaison sur un trajet Bujumbura – Kigali :

      Yahoo Bus ( 7 heures) : USD 15
      RwandAir (35 minutes) : USD 165
      Air burundi (mais ne vole pas encore): USD 214
      Taxi-voiture ( 5 heures): USD 400
      Akagera Aviation(50 minutes) : USD 560, si il y a 3 passagers sinon c’est USD 1680

  3. ngo baje guperereza.ewe turahenye ntaco twambabariye boza guperereza.Karabaye.danger zo,ni zo gusa.Nta kindi kibagenza.Mbe ko batahereye muri RDC?.n’uko bahejeje.Ko batahereye i Buganda na Kenya ,nti hari Lac Victoria?Mbe burya Urwanda nta rubibe bahana na Tanzania?None uburundi bufise plus de potentiel touristique kurusha Tanzania?inyishu ni oya bene Burundi!. N’ay’ubundi ho murazi mwese ko atakindi kibaraza ishinga. None ko twabugururiye,nta kundi turatikira.Uwibaza ngo ni business nawe,arafise ubwo burenganzira bwo kwiyumvira.

    • Juvent Goss

      hahahahahahahahhhhh Kigazi ndagisavye uzoje kwa Legentil utaratangura kwiruka!!! kumva ntangura gusoma Commntaire yawe imbavu ziratnekara kubera gutwenga. Ihahamuka wifitiye rirakomeye. ibintu vyose ubibona mwo danger gusa??

  4. hindura ivyiyumviro

    birababaje ukuntu abarundi du critiqua ikintu cose kiza ari gishasha, hari uwavuze ngo bari bakwiye kw’investissa muri ambulance zimodoka kugira zitware abantu kwa muganga, j mbona yuko yasizwe n’amajambere kabisa, ahubwo twari dukwiye kubashigikira, ko vyatunaniye kugira mwenayo ma innovation, reka tubise abandi babishoboye, ahubwo iyo company nshasha ndayikeje kurico ciyumviro… nihaze n’abandi benshi gose, batwereke ubwo buhinga bazanye, il faut ko abarundi twikuramwo ubumuga bwo kwama du critiqua abantu kuvyo bagira baterere ku burundi

    • Karikurubu

      @hindura ivyiyumviro
      «ko vyatunaniye kugira mwenayo ma innovation, reka tubise abandi babishoboye»

      Eh oui, qui s’excuse s’accuse mugenzi niba atavyo waruzi! Tu t’avoues donc vaincu et tu acceptes vraisemblablement qu’on vienne en plus t’achever complètement sur ton propre terrain, ye baga! Un vrai écologiste yobigusobanuriye neza kurushaho que le développement du tourisme durable ne passe pas par des hélicoptères polluants sur toute la ligne! Des hélicoptères ou autres innovations pour des projets sociaux salutaires d’accord, mais pas question du n’importe quoi qui ne nous avance en rien et surtout dégrade, détériore et détruise inutinutilement notre environnement, ce qui a aussi des conséquences néfastes sur la santé des banyagihugu déjà précaire!… Iyo bapfuma batubwira ko habonetse hélicoptères-kizimyamwoto nk’irya Kagame aheruka kuturungikira marché central de Bujumbura yahiye vyopfumye mais qu’à cela ne tienne, revenez-nous prochainement avec des retombées économiques positives de cette innovation autre!!!…

  5. Bibi1er

    C’est une excellente idée pourvus que le projet qu’est Air Burundi se concrétise également!

  6. Tungamwese

    Iyo titre mwahaye iyo article ni iyo gusamaza abantu gusa, mu gihe abanyagihugu badafise na ambulance ordinaire yokubunguruza pour des soins médicaux urgents canke izindi (ambulances)ziri ngaho parce que ata mahera y’igitoro pour sauver des mourants. Pourtant le même Gouvernement qui devraient s’en charger niyo iriko iratanga autorisation à ces opérateurs économiques rwandais de venir profiter notre monnaie mal en point pour se balader, se loger et profiter des excursions qui leur coûtent presque rien sur le sol burundais et ce, aux profits des hommes d’affaires burundais. Sinon, dites-moi en terme économique la part de ce projet médiatisé en grande pompe qui revient au citoyen lambda?…

  7. kimeneke

    Amakenga ntiyobura kuko kajugujugu ishobora gukoreshwa muburyo bwishi harimwo kugendereza canke kugaba ibitero. Jewe numva uburundi bwari bukwiye kuvyanka si non izo ndege zarikuba zikwiye gusuzumwa yuko zikora akazi d’ordre privé et non d’éspionage. Ntimuryame umukondora zosi barabanyara

    • Jean

      Voila un Burundais typique. Il s’oppose a toute innovation, raison pour laquelle nous le Burundi restera a trainer derriere les autres pays en ce qui est du developpement economique!

  8. Mwaro

    twe sha i Burundi ntavyamadege, nafalukoni twarayiriye mbere ubuho twimirije kugira charoi dd, no no charoi zero

  9. Twebwe il fout ko twiga igi shwahiri mumashure, kubera tanzanie ,kenya,auganda,nibo bazo duteza imbere nayo tutabikoze baradukurako amaboko,ntimwibagire naho umu farasa yarasazwe ari kumutwe wacu none turi abande /iyo dumpfuma twogerako igi chinoise twari kuba duteye imbere -BURUNDI urabuze abantu babona kure

  10. Video

    abo mw’iahimira ivy’Urwanda, bose si uko babibona. Hari imvugo hakaba n’ingiro. Raba: http://www.rue89.com/2013/12/10/nouvelles-rwanda-comment-jai-ete-expulse-248230

  11. Kimeneke

    Bonne chose ntibitangaje au Brésil les hommes riches se déplacent avec les kajugujugu pour déjouer les malfaiteurs. Environ il y a plus de 4000 kajugujugu au ciel. Ubu tuzohora tugenda nakajugujugu pour déjouer ces miliciens imbonerakure. Bravo à Kagame tu as ouvert les yeux des Rwandais malgré yuko uheruka gukubitwa incuro muri Congo ninterahamwe.

  12. Karahinda Joseph

    Muraraba gusa izo Kajugujugu urya mugabo akara wo hakurya y’Akanyaru ntaze azikoreshe mu gusuma urusaku mu makambi y’Uburundi. Hari abantu batagenzwa na kamwe.

    • Kirinyota

      Nta rusaku azosuma iburundi kuko ntarukihari muntu. Abafise ico bakora ni baze bikorere. Je serai parmi les premiers à prendre cet hélicoptère.

  13. Mme Mutoni, il faut surtout que ca soit moins cher et de manière sensible que le trajet avec AirBurundi (le prix actuellement est de 214$ us pour aller a Kigali cfr http://www.flyairburundi.com/).

    Ce qui soulève chez moi une autre question? pourquoi AirBurundi ne ferait pas des tarifs agressifs pour casser toutes les compagnies de bus en misant sur l’augmentation de la fréquentation et sur la fréquence des vols.

    C’est ce genre de compagnie sans beaucoup de confort qui doivent gerer les vols locaaux comme buja- kigali, buja nairobi, buja entebbe, etc.

    En d’autres mots les grosses compagnies s’occuperaient d’atterrir à Nairobi, le reste du trajet par les petites compagnies. C’est comme ça par exemple au canada. Les grosses boites atterrissent à Montréal ou Toronto, le reste se fait avec des compagnies comme easy jet qui sont de la carrure de AirBurundi ou cela devrait être le cas.

    • Twizere

      desole, Easy Jet n est pas canadienne !!! WestJet , Porter, Air Canada Jazz etc…oui…. en plus comparer Easy Jet ( d Europe ) et Air Burundi , dis donc , ntaho bihuriye namba…..desole…

    • Bibi1er

      Soyez sérieux tout de même, ne mélangez pas les torchons et les serviettes!

      on ne peut pas comparer une heure de vol en hélicoptère privé avec le prix d’un billet d’une compagnie aérienne régulière « encore virtuelle ».

      Quant à la comparaison avec les compagnies de bus, partez de ce postulat très simple sur le trajet aller simple bujumbura – kigali ( et indifféremment de la compagnie aérienne que ça soit Kenya Airways, Ethiopian ou Rwandair):

      1/ la taxe de départ coûte 25$ et à cela s’ajoute les frais des contrôles de sécurité à 5$. le tout va dans la poche de l’état burundais pour s’assurer du bon fonctionnement de l’aéroport.

      2/Sur ce trajet, la surcharge kérosène (proportionnelle à la distance) coûte environ 35-40 $

      Comme vous le voyez même si la compagnie aérienne se lance dans une guerre des prix et fixe le prix du billet d’avion à 0 (zéro) dollar/franc/euro; le minimum à débourser pour un passager est de 65$… et uniquement pour aller à Kigali!

      Pouvez vous me rappeler le prix d’un ticket de bus chez Yahoo ou autres consorts ?

      • seam

        Oya nawe uharuye nk’umurundi nyene! None Indenge itwara un seul passager! si cet appareil transporte 5 passagers, le prix de revient des consommables reviendrait quand meme à moins de 15US$. Comparé aux 215 US$ il y a encore une large manoeuvre pour un grand rabbais surtout que la fréquence pourrait compenser le manque à gagner en cas de rabbais substanciel.

        • Bibi1er

          Nous nous sommes mal compris!
          Ces usd 65 sont AUTOMATIQUEMENT facturés à CHAQUE client par la compagnie aérienne.

          Si on s’appuie sur l’hypothèse d’Air Burundi, elle vend en réalité le billet (en admettant que tous les sièges de l’avion soient théoriquement vendus au même prix, car c’est rarement le cas dans un marché concurrentiel…) 150 usd TTC (215-65)

          sur ces 150 usd il faut retrancher la TVA, puis payer le financement des appareils ( Oui je sais Air Burundi a reçu un avion à titre gracieux des chinois 😉 ), les employés (en supposant qu’ils ne soient pas bénévoles 😉 ) la maintenance, les droits d’atterrissages à Kigali, et tant d’autres factures …

          à la fin de la journée, si j’étais un actionnaire d’AIr Burundi je continuerai à penser que 215 usd/pers n’est pas cher et ne permettra jamais de faire du profit à moyen terme…

          Conclusion la guerre de prix commence à 65 $ mais ne durera pas longtemps avant que les employés protestent de ne pas avoir reçu leur premier salaire…

  14. Susuruka

    Nagira ntangare ko ari ivy’abarundi. Apparement nous ne sommes pas très doués dans le business. Abohakurya y’Akagera mu myaka cumi bazoba bafise PNB ingana 10 fois iy’iwacu.

  15. Jereve

    Reconnaissons quand même que nous les burundais sommes compliqués. Si quelqu’un investissait dans les hélicoptères ou autres avions de tourisme, beaucoup diront: il a volé dans les caisses de l’état pour s’offrir des avions! Certains diront encore: ils peuvent s’offrir tout ce qu’ils veulent puisqu’ils ont volé notre Falcon 50, les cahiers ougandais et que sais-je encore. C’est un climat malsain qui n’encourage pas l’investissement. Qui en est responsable? Chez notre voisin du Nord, il semble que ce genre de spéculations n’existe pas. Parce que le problème ne se pose pas? C’est une autre histoire.

  16. RABANEZA

    Quels sont les tarifs?

  17. Fabien

    Le parteneriat « Oui » mais que est le pourcentage alloue pour le tourisme du Burundi(Caisse)?? Kazima Congo yigaruriye ubutakabwabo na zagorille zigiye kwisuburra iwabo!!Maze turabe ubwishime bwa bamwe!

    • Vuvuzela

      ewe Fabiyano! jewe nize iyubutaka, aho buri harakundwa nibikoko. Utanguye kubwimba, bica vyigira! Nturonka vyose.

  18. Ntakamurenga

    Au moment où le Burundi se concentre sur la persécution et l’élimination des membres des partis de l’opposition, les autres pays créent des sociétés d’aviation! Une vache fait une vache et le chien fait la chien. C’est pas mois ce sont les burundais qui disent ça!

  19. KOMERA

    Les Rwandais sont des leaders et ont un Président plus intelligent que notre footballeur. Izo hélicoptères nizinyaruke nzohore nigira mu Rutana n’indege kuraba les chutes de Karera.
    Aba DD n’imbonerakure zabo bishinga gusahura igihugu ntibambaze. N’aka Falcon basanze ho baciye « bakarya », Akagera iraraba neza inkona ntizoyirire indege!!!!

  20. Kimardes

    Finalement les Rwandais finiront par contrôler tout au Burundi .
    J’entends souvent les gens qui disent qu’au Burundi il ya des gens qui ont vraiment du pognon(argent), pourquoi ces gens n’investissent comme des rwandais !
    Les rwandais achètent la terre de burundais, contrôle l’économie du Burundi en passant par le tourisme, les burundais alors ils font quoi??????
    Paraît il que même certains burundais, garde leurs argent dans des banques étrangère notamment au Rwanda.
    Développons notre pays chers amis et compatriotes burundais.

    • matabaro

      Kimardes,

      Iyo company niyumunzungu aba mu rwanda.Nta kibi ko baza kugira investissements mu Burundi.Ikibi nuko twiyugarana tukabura ama devises canke ubuzi bujanye na tourisme…

    • Jean

      « ….. les burundais alors ils font quoi?????? » Tres simple a trouver. Je t’invite a etre pres de ton poste recepteur radio entre 12h20 et 13h00, toutes stations confondues tu sauras ce que nous autres Burundais nous faisons.

  21. Datus

    Bonne chose! Je souhaite un jour voler avec votre hélicoptère madame. Pouvoir regarder la Faille des allemands à l’est du Burundi c’est super!!!
    Courage!

  22. aller vers l’avant vous les rwandais car vous avez une belle vision
    Chez nous c’est de s’empirer je ne sais pas si le bon DIEU sache que nous existons
    a cette plenette? acause de nos autolités DDistes

    • KAZIRI

      Que les Barundi profite de la régionalisation et de la mondialisation. Abatarabitegera ni akazi kabo. Quel est le pays qui se suffit aujourd’hui ?

    • Bdemkeeh

      @mugisha
      « aller vers l’avant vous les rwandais car vous avez une belle vision »

      Allez! Foncez chez eux pour une meilleure vision et cassez-vous!!!!

Publicité