Politique

Vivre l’héritage de Rwagasore`

14/10/2019 Rénovat Ndabashinze Commentaires fermés sur Vivre l’héritage de Rwagasore`
Vivre l’héritage de Rwagasore`
Le couple présidentiel après le dépôt des gerbes de fleurs au Mausolée du Prince

Initialement célébré le 13 octobre, les Burundais ont fêté le 58ème anniversaire de l’assassinat du Prince Louis Rwagasore, ce lundi 14 octobre 2019. Une occasion d’appeler à l’amour d’autrui, à l’unité, etc.

A Bujumbura, les festivités ont commencé par une messe d’Action de grâce, à la Cathédrale Regina Mundi. Dans son homélie, Mgr Vicaire général Anatole Rugerinyange, a appelé les Burundais à se servir de l’exemple du Prince. « Rwagasore était un Prince, il n’était pas pauvre. Il pouvait laisser tomber le combat pour l’indépendance. Mais, grâce à son amour, il s’est sacrifié pour que les Burundais soient libres. »

Au moment où le Burundi évolue vers les élections de 2020, Mgr Rugerinyange a supplié les Burundais à être vrais, à mettre en avant l’amour d’autrui, la fraternité : « Evitez ces langages haineux. Utilisez un langage qui rassure, qui tranquillise. Des mots qui bénissent. » Et de rappeler que Rwagasore était un chrétien catholique. « Même le jour de son assassinat, il avait participé dans la messe matinale et s’était même confessé.»

En présence du couple présidentiel, ce prélat a ainsi appelé à un bon usage des téléphones, des réseaux sociaux. Car, a-t-il insisté, certains les utilisent pour véhiculer des fausses informations, ternir l’image des autres, relayer des messages de haine, etc.

Après la messe, les cérémonies se sont poursuivies au Mausolée du Prince Louis Rwagasore, sis à Vugizo, zone Rohero, commune Mukaza.

Là, des gerbes de fleurs y ont été déposées. Une occasion aussi de réécouter le discours du Prince après la victoire de l’Uprona en 1961.
A côté couple présidentiel, étaient présents les deux vice-présidents de la République, l’épouse du feu Melchior Ndadaye, les anciens présidents de la République, etc.

« Le parti du Prince se porte bien »

« Nous rendons un grand hommage au Prince Louis Rwagasore.  Il a accepté de verser son sang pour sauver le peuple burundais », a déclaré Abel Gashatsi, président de l’Uprona, le parti fondé par le héros de l’indépendance. Un appel a été lancé à la jeunesse pour prendre le Prince comme modèle : « Il aimait son pays. Et voilà, grâce à lui, le peuple burundais est libre. Ce sont les Burundais qui gèrent leurs affaires »

M.Gashatsi a affirmé que le parti du Prince se porte bien. « Il est fort et implanté sur tout le territoire national. » Bien sûr, il y a eu des difficultés : « Mais ses héritiers ont tout fait pour maintenir son parti sur la scène politique burundaise. »

Interrogé sur sa réunification, ce politicien a annoncé qu’après ses trois ans à sa tête, il a rassemblé tous les Badasigana : « C’est une réussite. Même ceux qui avaient adhéré dans d’autres partis, ils sont revenus. On se prépare aux élections de 2020. Nous espérons avoir une place importante dans les échéances prochaines. »

Pour sa part, Evariste Ndayishimiye, secrétaire général du parti au pouvoir, a appelé les politiciens à accepter les résultats des urnes pour éviter le chaos dans le pays. Selon lui, même Rwagasore a été tué parce que le colonisateur n’a pas accepté la défaite : « Il faut songer à la population avant de penser à gagner par n’importe quel moyen. »

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Campagne contre la covid-19. Des interrogations demeurent…

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Campagne contre la covid-19. Des interrogations demeurent…

Chose promise, chose due. Depuis la prestation de serment des ministres du nouveau gouvernement, le Président Evariste Ndayishimiye s’est engagé à combattre résolument la pandémie du coronavirus, « le plus grand ennemi du peuple burundais ». A peine une semaine (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 090 users online