Dimanche 21 juillet 2024

Santé

Vaccination contre Ebola : plus de 4300 Burundais attendus

14/08/2019 Commentaires fermés sur Vaccination contre Ebola : plus de 4300 Burundais attendus
Vaccination contre Ebola : plus de 4300 Burundais attendus
Pour le représentant de l'OMS (en cravate), la vaccination du personnel de santé et de première ligne constitue une avancée significative dans la préparation à la riposte contre Ebola.

Le ministère de la santé publique a débuté ce mardi 13 août sur la poste frontière de Gatumba une campagne de vaccination contre Ebola. Les bénéficiaires sont le personnel de première ligne contre cette maladie.

Notamment des agents de l’OBR et des banques, des militaires, des policiers, etc., tous en poste sur les frontières dans 21 districts prioritaires dans la  préparation à la riposte contre Ebola.

«La vaccination du personnel de santé et de première ligne constitue une avancée significative dans la préparation à la riposte contre cette maladie», fait savoir Walter Kazadi Mulombo, représentant de l’OMS au Burundi.

La campagne de vaccination contre Ebola s’inscrit dans les activités liées à la préparation du Burundi à faire face à un éventuel cas de la Maladie à Virus Ebola. Le gouvernement bénéficie du soutien de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

4320 personnes sont attendues dans les 21 districts concernés sur les 47 que compte le Burundi.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

L’interdiction de Sapor fait débat

Le chef est une figure singulière dans notre société. Son autorité est principalement exercée par la parole – Ijambo. Dans notre tradition, la parole est respectée, et celle du chef, en particulier celle du Chef de l’Etat, est presque sacrée. (…)

Online Users

Total 2 551 users online