Vendredi 23 février 2024

Archives

Une police anticonstitutionnelle

01/10/2011 Commentaires fermés sur Une police anticonstitutionnelle

Un haut responsable de la police comparait les failles et incohérences juridiques qui minent les structures des corps de défense et de sécurité à «une grenade dégoupillée ». Certains pourraient sourire mais le fait est suffisamment grave: ainsi par exemple, un citoyen peut contester une arrestation par un corps anticonstitutionnel ! Et devant un tribunal sérieux, il aurait gain de cause. Imaginez un peu la portée et les conséquences de cette réalité juridique ! Pire encore, on découvre que le Service National de Renseignement (SNR) échappe complètement au contrôle du Parlement. Le patron du SNR est sous l’autorité du chef de l’Etat, lequel comme on le sait, ne peut pas être convoqué pour s’expliquer devant le Parlement.

Cette situation qui passe un peu inaperçue au Burundi, commence à inquiéter sérieusement certains partenaires étrangers qui soutiennent nos corps de défense et de sécurité. En Occident, on n’acceptera jamais que l’on puisse financer des structures qui ne respectent pas la Constitution.

Les autorités concernées doivent très vite se mettre en conformité avec la loi. La police, dans une situation post-conflit comme la nôtre, est appelée à jouer un grand rôle. Elle se doit d’être irréprochable dans son comportement quotidien, mais aussi et surtout, vis à vis des textes fondamentaux de la République. C’est une question d’honneur pour la police et pour le Burundi.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Crise à l’Est de la RDC. On ne choisit pas ses voisins

Le 37ème Sommet de chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA) s’est tenu dans un contexte très mouvementé de tensions dans plusieurs parties de l’Afrique. Lors du discours inaugural de la séance plénière, Moussa Faki Mahamat, président de (…)

Online Users

Total 1 494 users online