Jeudi 22 février 2024

Archives

Un jeune de Musaga arrêté

22/10/2015 6
Emmanuel kamana
Emmanuel kamana

Il s’agit d’Emmanuel Kamana de la zone Musaga à la 3ème avenue. Il a été arrêté mercredi 21 octobre 2015. Ses proches indiquent qu’il était filé par des éléments de l’API (Appui pour la Protection des Institutions) parce qu’ils l’ont arrêté au niveau de l’avenue du large. Les membres de sa famille affirment avoir fait le tour dans différents cachots et prisons dans l’espoir de le retrouver sans succès. Ils sollicitent l’intervention des défenseurs des droits de l’Homme pour que ce membre du MSD ne soit pas exécuté.

Contacté par Iwacu, Pierre Nkurikiye, porte-parole de la police dit ne pas être au courant de ce cas : « Ce cas ne figure pas dans les rapports reçus. » Pierre Nkurikiye demande à la population de retenir la plaque d’immatriculation du véhicule en cas d’enlèvement: « Cela permettra à la police d’identifier les auteurs et mener immédiatement des enquêtes car les malfaiteurs peuvent enlever les gens pour ternir l’image de la police nationale. »

MSD

Forum des lecteurs d'Iwacu

6 réactions
  1. Baobab

    @Umunyagihugu
    « Abavyeyi bariko baramburwa abana babo nibaje hamwe nabo bitwarire ico gi police k’ubutungane bwo hanze kuko mu burundi nta butungane bukiriho. »
    Mbe iyo uriko uravuga hanze uba ushatse kuvuga he? Hanze ni hanze nyene!
    Reka kuba mwifata nk’umukondo w’isi!
    Mbe wewe ntabantu wirirwa wumva bahona muri Syrie, Yemen, Nigeria, Ukraine, Palestine, Mali, etc… None ko abo bose babuze aho bitwara? Urabarangira aho batora ubutungane kuko barabuhebuye uzoba ubavyaye!

  2. Karadomba

    Comme l’ont si bien dit nos ancêtres: « Akataretse kaba gasema ».

  3. turagisangiye

    ce que dit le porte parole m’inquiète bcp!automatiquement on’entend que le pauvre arreté sera s’il ne l’est pas encore lachement executé!puis comme d’habitude son corps sera trouvé quelque part! et ce meme porte parole retoquera que c’est un criminel qui a tiré sur les policiers! on sait déjà le manoeuvre de ces policiers!mais qu’ils sachent que meme en arretant un à un on terminera pas les imvugakuris du msd comme hitler a fait tout pour mettre au terme touts les juifes mais en vain!

  4. MARIA NTAKIRUTIMANA

    Ivyo icegera c’umuvugizi w’igipolisi avuze navyo birashoboka, kuko amayeri y’abantu ubu ni menshi, na Shetani boshobora kuyihenda kand igirango niyo se w’ibinyoma. Pay your attention, please!

    • Umunyagihugu

      Abavyeyi bariko baramburwa abana babo nibaje hamwe nabo bitwarire ico gi police k’ubutungane bwo hanze kuko mu burundi nta butungane bukiriho. Ababujejwe bashinze ijisho opposition gusa. Abariko barabica barazwi. Abatazwi nabo bazovugwa n’abafashwe. None ivyo bintu mubona vyobandanya gushika ryari ? Les organisations de defense des droits de l’homme nizifashe les familles de ces victimes. API, n’izo mbonerakure barazi kw’abantu bidoga bigaherera aho. Nta numwe atazi kwizo nzirakarengane ziriko zizira 3eme mandat illegal kandi ari uburenganzira bwabo bwokuciyamiriza. No au 3eme mandat illegal, ntituzokwigera twemera kuba abaja.

      • Baobab

        « Abavyeyi bariko baramburwa abana babo nibaje hamwe nabo bitwarire ico gi police k’ubutungane bwo hanze kuko mu burundi nta butungane bukiriho »

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Démocratiser le débat sur le marché public

Brouille entre le gouvernement du Burundi et la société Sogea Satom autour des travaux de réhabilitation de la route nationale 3, tronçon Rumonge-Gitaza. Le ministre en charge des infrastructures a pris la décision de suspendre le paiement des frais additionnels (…)

Online Users

Total 1 830 users online