Jeudi 28 octobre 2021

Société

Société – Kanyosha l’Eglise adventistes du 7eme jour toujours divisée

06/10/2020 Commentaires fermés sur Société – Kanyosha l’Eglise adventistes du 7eme jour toujours divisée
Société – Kanyosha l’Eglise adventistes du 7eme jour toujours divisée
Jean Pierre Irambona : « Sans mentir la réconciliation n’est pas pour demain. »

L’Eglise connaît un grave problème de leadership. Ce lundi 5 octobre, l’administrateur de Muha a pris une décision en faveur d’une des parties . Mais le problème reste entier.

Les querelles qui minent l’Eglise adventiste du 7ème jour ne semblent pas connaître un épilogue. Ce lundi, au chef-lieu de la commune Muha de la mairie de Bujumbura, plusieurs membres de l’Eglise Adventiste du 7eme jour étaient convoqués par l’administrateur de la commune , Dévote Ndayisenga. « Samedi 3 octobre, le jour du sabbat, il y a eu encore des querelles entre les fidèles de l’Eglise » adventiste à Kanyosha.

Selon Jean Pierre Irambona, un des responsables de l’Eglise, de nouveaux responsables voulaient s’emparer de force des clés des bâtiments de l’Eglise. Les accusations ne sont pas très claires, d’après ce fidèle. « Ils nous reprochent d’avoir péché et veulent nous chasser de l’Eglise.

Lors de leur audience, l’administrateur a suggéré aux représentants des parties en conflits de sortir pour trouver eux-mêmes une solution à leur différend.

Après plus de 30 minutes, ils sont revenus devant l’administrateur, toujours divisés. L’administrateur a appelé par téléphone une autorité du ministère de l’Intérieur qui a sommé les anciens responsables de l’Eglise de remettre les clés des bâtiments.

Cette décision d a été mal acceptée. Les anciens responsables de l’Eglise ont déclaré qu’ils ont remis les clefs, malgré eux. « La réconciliation n’est pas pour demain », a dit un des responsables, déçu par la décision de l’administration.

Le conflit reste ouvert. Pour rappel, un grave conflit de leadership mine cette Église depuis plus d’une année.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

A défaut d’électricité, le Burundi veut la lumière sur Mpanda

« Honte, fiasco, etc. » L’opinion exprime sa profonde déception face au scandale du barrage hydro-électrique de Mpanda. Un gouffre financier de plus de 54 milliards francs burundais. Lors de sa descente sur lieux, le Chef d’Etat a qualifié de « honte » cette (…)

Online Users

Total 4 665 users online