Économie

Rumonge : reprise de l’exportation des produits Brarudi

23/01/2020 Félix Nzorubonanya Commentaires fermés sur Rumonge : reprise de l’exportation des produits Brarudi
Rumonge  : reprise de l’exportation des produits Brarudi
Les produits Brarudi avant le chargement dans des pirogues et des bateaux.

Après six mois de suspension de l’exportation des produits Brarudi. Les commerçants burundais et congolais sont satisfaits mais le consommateur local se plaint de la rareté et la cherté de certaines boissons.

Des camions de la société Brarudi se suivent pour déposer les boissons au port de Rumonge destinées à l’exportation vers les différentes localités du sud Kivu en République démocratique du Congo.

C’est surtout les boissons Amstel et Primus qui sont exportées. Des pirogues assurant le transport de ces produits se sont multipliées, des gens sont nombreux  à ce port, le commerce y est florissant. Les mouvements transfrontaliers ont augmenté et il y a pour le moment de l’ordre car ce sont des commerçants qui collaborent avec la Brarudi qui ont le monopole d’exportation, a indiqué le responsable du port de Rumonge. L’autorité maritime portuaire et ferroviaire enregistre des recettes à travers les taxes et autres redevances perçues sur les bateaux qui accostent à ce port.

N.A, un cambiste, se réjouit de la reprise de l’exportation de ces produits car l’activité commerciale était morose au port de Rumonge. Maintenant, la majorité des Congolais viennent à Rumonge pour s’approvisionner en produits Brarudi et apportent certaines marchandises comme le poisson, le manioc, le charbon et les planches.

Amissa Nahayo, une femme qui tient un restaurant à ce port se dit très satisfaite par la reprise de l’exportation des produits  Brarudi car elle avait fermé son restaurant. « Sans exportation des produits Brarudi, les activités commerciales sont au ralenti et les conséquences touchent beaucoup de personnes même les services qui perçoivent des taxes et impôts à ce port », a-t-elle martelé.

                        Satisfaction mitigée

Gaspard Berahino, un petit consommateur local et amateur d’Amstel rencontré à ce port indique qu’on ne peut pas trouver cette boisson dans les cabarets et bistrots de la ville. « Même si les produits exportés sont achetés en dollars il faut penser aussi à satisfaire la clientèle locale pour plus d’équité. »

Il demande au ministère du Commerce en collaboration avec la Brarudi de bien réguler la commercialisation de ces produits  pour satisfaire la demande locale. Georges Gahungu qui tient une buvette dans la ville indique qu’il s’observe une pénurie des boissons Amstel et des limonades. « Nos clients ne savent plus à quel saint se vouer. Il faut une distribution équitable de ces produits. Sinon, on risque de voir toute la production  exportée en foulant au pied les droits du consommateur local».

Sachez que ces produits Brarudi sont exportés vers les petits centres se trouvant sur le littoral du lac Tanganyika,  dans le territoire de Fizi au Sud- Kivu, Ubwari, Mboko, Karamba et Kazimiya  et aussi dans la ville de Kalemie.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

Covid-19 : Pour que la peur ne prenne pas toute la place

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Covid-19 : Pour que la peur ne prenne pas toute la place

On est en plein dedans, le coronavirus est dans nos murs. La menace est bien réelle. Deux cas ont été recensés, avérés positifs à Bujumbura. Le ministre de la Santé l’a déclaré lors d’une conférence de presse, ce 31 mars. (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 740 users online