Jeudi 30 mai 2024

Société

Rumonge : des serviettes hygiéniques pour 500 jeunes filles

23/09/2016 Commentaires fermés sur Rumonge : des serviettes hygiéniques pour 500 jeunes filles
Les jeunes filles serviettes hygiéniques à la main posent avec le gouverneur de Rumonge, la représentante de l'Ambassade des USA et la coordinatrice de Sacode
Les jeunes filles serviettes hygiéniques à la main posent avec le gouverneur de Rumonge, la représentante de l’Ambassade des USA et la coordinatrice de Sacode

L’ONG Sacodé (Santé, Communauté et Développement) a offert ce mercredi 21 septembre des serviettes hygiéniques à 500 jeunes filles de la commune de Rumonge issues des familles démunies pour la gestion menstruelle. Il leur a été recommandé de ne pas faire de leurs règles un sujet tabou.

Ces serviettes hygiéniques sont réutilisables pour une durée de 5 ans. L’un des objectifs de ce geste : pallier aux problèmes d’accès à ses serviettes pour beaucoup de jeunes filles, a indiqué Grâce-Françoise Nibizi, Coordonnatrice de Sacode.

«Les Burundais doivent changer leur mentalité en informant à temps leurs jeunes filles sur le développement de leur corps dont la menstruation car la femme est le pilier du développement», a-t-elle indiqué.

«La menstruation ne devrait pas être un sujet tabou dans notre culture », a-t-elle insisté au cours de la distribution de ces serviettes hygiéniques.

Elle a précisé que beaucoup de jeunes filles s’absentent à l’école à cause du manque de serviettes et souvent se retrouvent sanctionnées par leurs éducateurs.

Sacode a une mission de sensibiliser la communauté, les responsables scolaires et sanitaires pour qu’ils soient sensibles à la gestion de l’hygiène menstruelle de la jeune fille.

Pour Natacha Niyongabo, qui a représenté l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Burundi a remercié l’ONG Sacode pour avoir pensé à confectionner ces serviettes hygiéniques réutilisables jusqu’à 5 ans. «Cela va améliorer la santé de la jeune fille burundaise ».

Il a indiqué que l’ambassade des Etats unis d’Amérique au Burundi va continuer à appuyer cette action car ’’la femme et la jeune fille constituent l’un des piliers du développement’’.

Juvénal Bigirimana, Gouverneur de la province de Rumonge a remercié cette ONG pour cette initiative de protéger la santé de la jeune fille.

Il a indiqué que beaucoup de grossesses non désirées sont observées dans sa province et a demandé à Sacodé d’implanter une antenne à Rumonge pour sensibiliser les jeunes à la santé sexuelle et reproductive. «C’est pour pallier aux problèmes auxquels sont confrontés les jeunes filles de cette province».

Cette demande a été directement acceptée par la coordinatrice de Sacode, Mme Grâce-Françoise Nibizi.
Signalons que cet ONG a déjà distribués ces serviettes hygiéniques dans les provinces de Gitega, Karusi, Ngozi, Cibitoke, Bubanza et Bujumbura-rural pour plus de 10.000 jeunes filles.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

La Crédibilité de la Ceni en Jeu

Le train des élections de 2025 (communales et législatives) et de 2027 (présidentielles) est déjà en marche. La Commission Électorale Nationale Indépendante (Ceni) se dit à l’œuvre. Depuis février, elle a déjà mené plusieurs activités. Le nouveau Code Électoral a (…)

Online Users

Total 5 226 users online