Société

Rumonge : De « Mandela city » à « Nkurunziza city »

11/04/2019 Félix Nzorubonanya Commentaires fermés sur Rumonge : De « Mandela city » à « Nkurunziza city »
Rumonge : De « Mandela city » à « Nkurunziza city »
Les propriétaires des terrains attendent le directeur de la société de construction pour une réunion.

Situé à 9 km au sud de la ville de Rumonge dans la zone de Gatete, le site était connu avant sous le nom de «Mandela city ». Selon des informations recueillies sur place, le premier vice-président de la République a voulu que ce site, vaste de 65 ha de superficie, porte désormais le nom de « Nkurunziza city ». Selon Benjamin Bikorimana, directeur d’une société qui est en train de faire des travaux d’aménagement sur ce site, ce sont les hommes d’affaires de Dubaï qui vont y construire. Entre autres une grande mosquée, des écoles, un hôpital, des maisons d’habitation et autres infrastructures. Les travaux de construction vont démarrer au mois de mai. Entre-temps, les propriétaires des terres demandent que le mode d’indemnisation convenu entre eux et le responsable de la société soit mis en application avant le démarrage des travaux de construction.

Les propriétaires satisfaits

Samedi 30 mars, le directeur de la société qui va faire les travaux de viabilisation a tenu une réunion avec les propriétaires des terrains sur ce site et ont abouti sur un mode d’indemnisation.

La société s’est engagée à faire les travaux de viabilisation, le traçage des pistes, la construction de caniveaux d’évacuation de l’eau et autres travaux d’aménagement sur ce site. Les propriétaires des terrains se sont engagés à céder à la société la moitié des parcelles. Une contre-valeur sera versée par la société aux propriétaires des cultures de manioc, de palmier à huile, de patates douces.

Celui qui aura des parcelles aura la latitude de vendre ses parcelles ou demander aux hommes d’affaires de Dubaï de lui construire une maison en étage suivant un contrat qui va les lier.

Elias Kagoma, un des propriétaires, s’est dit satisfait du terme de ce mode d’indemnisation car pour lui l’indemnisation qui est versée suivant le code foncier de 2008 est pour le moment dérisoire. Il indique qu’ils vont vendre leurs parcelles à un prix élevé car ce site sera déjà viabilisé et alimenté en eau et électricité. Il demande que ce mode d’indemnisation soit respecté et s’effectue avant le démarrage des activités de construction sur ce site.

Jacques Ntunzwenimana, chef de zone Gatete, indique que ce site pourra s’étendre à plus de 65 ha car il y a des opérateurs chinois qui sont en train de négocier un terrain pour y construire un grand hôtel qui pourra héberger des touristes qui viendront visiter les différents sites touristiques du sud du Burundi. Il précise qu’à côté de ce site se trouve ceux de Nyakoza et de Nyabihuna qui peuvent aussi abriter des villages.

Sachez que plus de 70% de la population de la commune de Rumonge vivent dans des villages dont certains villages ont été construits dans les années 1980.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

Prévenir, atténuer, alerter

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Prévenir, atténuer, alerter

C’est parti. La Commission électorale nationale indépendante, CENI, annonce qu’elle présente le calendrier électoral la semaine du 17 au 23 juin. « The die is cast », les carottes sont cuites pour la préparation des élections électorales de 2020. Cependant, cette activité (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 538 users online