Politique

Renforcement des capacités des journalistes, juristes et administratifs

11/09/2016 Rénovat Ndabashinze 0

Prendre connaissance de certaines lois, des caractéristiques d’une décision administrative légale, doter les journalistes d’une terminologie juridique appropriée, etc. Tels sont les objectifs d’une formation, du 5 au 9 septembre, au chef-lieu de la province Cibitoke.

Photo des participants à cette formation.
Photo des participants à cette formation.

Ce vendredi 9 septembre, Edouard Minani, directeur du CFPJ, a indiqué que les journalistes sont appelés à utiliser de bons termes en matière de droit administratif. « Ils sont les transmetteurs d’un bon message quand ils sont bien formés.» Et comme ils sont en contact permanent avec les administratifs, poursuit-il, il faut qu’ils sachent comment évaluer l’action administrative.

Le Centre de Formation professionnelle de la Justice (CFPJ) a organisé une formation sur le module « Contrôle de la légalité des actes administratifs », à l’endroit d’une soixantaine de juristes et de journalistes.

Pour les juristes, il fait remarquer qu’il s’agit d’une formation continue. Même si la loi est là, explique-t-il, elle est différemment appliquée par les acteurs de la justice.

De son côté, François Ndayiragije, un des formateurs, a montré qu’une décision administrative, pour être légale, doit remplir trois critères : la légalité (passer par le vote du parlement par exemple quand il s’agit d’une loi), la légitimité (répondre à un besoin réel dans une société donnée et à une époque bien déterminée) et l’effectivité (rencontrer l’assentiment des destinataires).

Comme exemple d’une décision illégale, les participants ont donné l’exemple de l’arrêté de l’ancien Premier vice-président Prosper Bazombanza qui stipule  que les bars et débits de boissons ne peuvent ouvrir avant 16h dans les milieux ruraux et 18h en milieu urbain les jours de la semaine, et avant 13h le samedi, le dimanche et les jours fériés.

Satisfaction des bénéficiaires

Philomène Ndagijimana, de Humuriza Fm, dira que la maîtrise des termes juridiques lui permettra de mieux informer le public.

Quant à Me Jean De Dieu Nduwimana, avocat de l’Etat, il assure que plusieurs décisions administratives sont illégales du fait que les administratifs ignorent l’existence de certaines lois ou par manque de conseils juridiques avisés en la matière.

Le directeur du CFPJ a promis que les administrateurs bénéficieront de ce genre de formation.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Les 100 premiers jours d’un immense chantier

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Les 100 premiers jours d’un immense chantier

Le 25 septembre, le chef de l’Etat anime une conférence publique. La date coïncide avec la période des 100 premiers jours du général-major Evariste Ndayishimiye à la tête du pays des mille et une collines, le Burundi. Très scrutée, cette (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 371 users online