Mercredi 05 octobre 2022

Économie

Région Sud/ Rumonge :Le prix du pain en hausse

14/04/2022 2
Région Sud/ Rumonge :Le prix du pain en hausse
Le prix du pain monte exponentiellement à Rumonge

Un pain qui s’achetait à 1 000 Fbu passe à 1 300 Fu et celui de 2 000 Fbu passe à 2 500 Fbu suite à la montée du prix de la farine sur le marché. Les consommateurs demandent au gouvernement de réguler le prix du pain comme il le fait pour les autres produits stratégiques.

Les consommateurs du pain rencontrés dans la ville indiquent que le prix est monté sur le marché et dans les boulangeries. Même les consommateurs des beignets et des autres produits fabriqués à base de la farine dénoncent une hausse du prix. Ils demandent au gouvernement du Burundi de réguler les prix pour éviter une grande spéculation autour de ce produit. Pour eux, il faut que la culture du blé soit intensifiée au Burundi afin que la farine soit disponible et accessible aux boulangers car toute la quantité de farine disponible est importée de la Tanzanie. « La régulation mettrait fin à la spéculation du prix du pain qui est un produit incontournable dans la vie de beaucoup de ménages. » Les consommateurs déplorent que la seule usine de fabrication de farine de blé dont le Burundi dispose, « Minolac », ne fonctionne plus.

« Toute la farine est importée de la Tanzanie »

Contactés, les boulangers et les vendeurs du pain indiquent que cette hausse du pain est due à la montée de la farine de blé. Ils précisent qu’un sac de 25 kg qui s’achetait ces derniers jours à 60.000 Fbu passe à 70.000 Fbu. Pour ne pas travailler à perte, ils ont été obligés de monter le prix du pain sur le marché. Ils font remarquer que toute la quantité de farine qui est disponible sur le marché est importée de la Tanzanie.

Les quantités de farine qui sont pour le moment dans des magasins sont insuffisantes. Certains commerçants étaient au port de Rumonge pour voir s’il y avait un déchargement en provenance de la Tanzanie.
Jérémie Bizimana, administrateur communal de Rumonge demande à la population de dénoncer les spéculateurs pour qu’ils soient punis.

Un des commerçants de farine de blé qui a requis l’anonymat indique que pour ces produits importés, c’est la loi de l’offre et de la demande qui s’applique.

Forum des lecteurs d'Iwacu

2 réactions
  1. Rushubije

    Je demande une indulgence au lecteur qui lira mon commentaire sur cette montée du prix du pain dans un pays pauvre comme le nôtre. Si l’article traite de la faible disponibilité de la farine de blé et, par conséquent, de l’augmentation du prix du pain, mon point de vue est tout autre.

    S’il y a un aliment qui est fortement déconseillé par les spécialistes en santé, c’est bien le pain et en particulier le pain blanc. En effet, celui-ci contient beaucoup d’hydrates de carbone et très peu d’éléments nutritifs qui sont enlevés lors du processus de transformation des grains de blé en farine blanche (son, couche d’aleurone et germe). Il est bien établi maintenant que la plupart des produits transformés industriellement sont susceptibles de provoquer dans le corps humain des troubles métaboliques tels qu’une inflammation des tissus, le diabète de type 2 et une hypertension artérielle. Le phénomène s’observe surtout chez les personnes avancées en âge, en surpoids, obèses et/ou sédentaires.

    J’en parle pour avoir eu un diabète de type 2 il y a quelques années. Pour m’en débarrasser, j’ai dû changer de style de vie: éviter les produits sucrés, la bière (qui contient du sucre), les produits transformés comme le pain, jeûner souvent et faire une marche quotidienne avec comme conséquence une perte de masse (mon indice de masse corporelle-IMC est de 22) et comme fruit la normalisation de ma glycémie (quantité de sucre dans le sang).

    L’IMC est le rapport entre la masse d’une personne exprimée en en kg divisé par le carré de sa taille exprimée en m. Les spécialistes considèrent que pour un IMC inférieur ou égal à 25, une personne est normale. Au-delà, on est en surpoids (IMC entre 25-32) ou obèse (IMC supérieur à 32).

    J’ai refusé de prendre à vie la médication chimique que m’avait prescrite mon médecin.

  2. Stan Siyomana

    1. Vous écrivez:«  car toute la quantité de farine disponible est importée de la Tanzanie… »
    2. Mon commentaire
    En 2020, la Tanzanie était elle-même le 53 ème pays importateur de blé dans le monde et une grande partie de ce blé VENAIT DE LA RUSSIE qui est aujourd’hui sous sanctions économiques des pays de l’Occident.
    «  In 2020, Tanzania imported $219M in Wheat, becoming the 53rd largest importer of Wheat in the world. At the same year, Wheat was the 5th most imported product in Tanzania. Tanzania imports Wheat primarily from: Russia ($155M), Poland ($22.5M), Lithuania ($17.3M), Ukraine ($8.2M), and Canada ($8.19M)… »
    https://oec.world/en/profile/bilateral-product/wheat/reporter/tza#:~:text=Imports%20In%202020%2C%20Tanzania%20imported,and%20Canada%20(%248.19M).
    https://www.statista.com/chart/27181/least-developed-countries-dependent-on-wheat-from-russia-ukraine/

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Université du Burundi, le flambeau risque de s’éteindre

« Il a été blessé grièvement au niveau du visage et du cou autour de la gorge. Il a aussi subi des coups dans le dos ». Un étudiant décrit la torture vécue par son camarade de classe. Emile Nduwimana (…)

Online Users

Total 1 350 users online