Mardi 18 juin 2024

Politique

Région Sud/Rumonge : Condamné pour incitation à la haine ethnique

27/03/2023 Commentaires fermés sur Région Sud/Rumonge : Condamné pour incitation à la haine ethnique
Région Sud/Rumonge : Condamné pour incitation à la haine ethnique
Tribunal de grande instance de Rumonge

Le représentant du parti Cndd-Fdd sur la colline Mutambara en commune Rumonge a été condamné à une peine de 5 mois et une amende de cinq millions de nos francs pour incitation à la haine ethnique et outrage à une personnalité dépositaire de l’autorité publique par le tribunal de Grande Instance de Rumonge dans un procès de flagrance. Le prévenu a plaidé non coupable disant que son intention n’était pas de nuire.

Dans un procès de flagrance tenu ce mardi 21 mars dans l’après-midi, l’officier du ministère public dans son réquisitoire a accusé Alphée Ninyibuka, représentant du parti Cndd-Fdd sur la colline Mutambara, d’avoir dit que l’arrestation du chef de colline de Mutambara est un pur montage et que le gouverneur de la province de Rumonge devrait d’abord mener des enquêtes avant d’ordonner son arrestation.

Il a en plus accusé ce chef du parti au pouvoir à cette colline d’avoir violé des dispositions de la loi sur la cybercriminalité car il a écrit et envoyé un message incitant à la haine ethnique et a partagé ce message à d’autres personnes.

Il a précisé qu’à travers son message, il faisait comprendre que si jamais le chef de colline Mutambara est démis de ses fonctions, celui qui va le remplacer est une femme de l’ethnie Tutsi « qui ne va pas sauvegarder les intérêts du parti sur cette colline. » L’officier du ministère a précisé qu’à travers son message, il a indiqué que même le troisième élu sur cette colline est du parti Cnl.

Il est poursuivi d’outrage à une personnalité dépositaire de l’autorité publique qui est le gouverneur de la province de Rumonge pour avoir contester l’arrestation du chef de colline Mutambara. Le ministère public l’a aussi accusé d’avoir transmis des informations sur une radio dit « Inzamba » qui est interdite d’émettre sur le territoire burundais, vu le contenu de ces informations.

Condamné à 5 mois et une amende de 5 millions de francs

Répondant à ces accusations du ministère public devant la barre, Alphée Ninyibuka a plaidé non coupable arguant qu’il n’avait pas l’intention de nuire en écrivant ce message mais voulait défendre les intérêts du parti au pouvoir en tant que son représentant. Il a nié d’avoir transmis des informations à la radio « Inzamba » relatives à l’arrestation du chef de colline Mutambara.

Les juges du siège du tribunal de grande instance de Rumonge ont pris l’affaire en délibéré. Alphée Ninyibuka a été condamné à une peine de 5 mois et doit verser une amende de 5 millions de nos francs. Il a été condamné suite aux articles 266 et 396 du code pénal et l’article 113 de la loi sur la cybercriminalité.

Signalons que ce tribunal de grande instance de Rumonge a aussi condamné dans ce procès de flagrance un certain Hamissi Mpitabakana de la colline de Mutambara à une peine de 3 mois et une amende de 5.000 BIF pour avoir tenté de soulever certaines personnes de la colline en vue d’exiger la libération du chef de colline Mutambara au cachot du commissariat de la police.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Séance terminée, on rentre à pied !

Bon gré mal gré, la pénurie de carburant s’invite à l’hémicycle de Kigobe. Une courte vidéo fait actuellement le buzz sur les réseaux sociaux. En pleine séance, un député a rappelé à ses collègues de penser à ceux qui rentrent (…)

Online Users

Total 2 101 users online