Jeudi 25 avril 2024

Société

Quatre magistrats de TGI de Gitega écroués

Quatre magistrats de TGI de Gitega écroués
Le TGI de Gitega

Après un interrogatoire de plus de 6 heures, 4 magistrats du Tribunal de Grande Instance de Gitega dont son président, Damien Manirakiza, ont été conduits à la prison de Gitega ce lundi 23 octobre où ils ont passé leur première nuit.

Ces magistrats seraient accusés de la corruption selon nos sources. Ils ont été arrêtés sur leur lieu de travail aux environs de 11 heures ce lundi par la police.

Ces juges rejoignent une dizaine d’autres magistrats de Gitega et de Karusi qui ont été arrêtées à la veille de la rentrée judiciaire sous le même motif de corruption.

Pour la plupart des justiciables de Gitega approchés, ce n’est qu’une conséquence logique des agissements de certains magistrats véreux, les cours et tribunaux sont toujours pointés du doigt dans les affaires de corruption dans de nombreux procès.

Lors de la rentrée judiciaire 2023-2024, le 1 septembre 2023 au Stade Ingoma de Gitega, le chef de l’Etat, Evariste Ndayishimiye n’a pas été tendre avec certains magistrats soupçonnés de corruption. Ils sont dans son collimateur.

 

Forum des lecteurs d'Iwacu

5 réactions
  1. Pour éradiquer la corruption ,il frapper les corrompus dans tous les niveaux, dans l’administration , corps de sécurité surtout la police, la société civile, pourquoi pas dans les rangs des ministres.Instaurer une bone gouvernance où chacun mange sur la sueur de son front.

  2. Gacece

    C’est louable d’arrêter les corrompus, mais il faut aussi redresser les torts qu’ils ont causés aux justiciables. Ceux qui bénéficient le plus de cette corruption sont les corrupteurs. Qu’est-ce qu’on va faire avec les victimes de ces injustices?

    Il faut reprendre les procès dans lesquels on a constaté de la corruption : aux frais des présumés corrupteurs et corrompus.

  3. Bite

    Pourquoi les magistrats seuls? Et le corps de police, les administratifs sont gangrenées par la corruption.

    • Eman Newman

      La question s’adresse à eux-même si je le voie ainsi!

      • Bjr.

        Une enqête honnête sur ces cas de corruption doit être menée pour éviter des amalgames et des réglements de compte. La même investigation doit être orientée sur d’autres services.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Une responsabilité de trop

« Les décisions prises par la CVR ne sont pas susceptibles de recours juridictionnels. » C’est la disposition de l’article 11 du projet de loi portant réorganisation et fonctionnement de la Commission Vérité et Réconciliation analysée par l’Assemblée nationale et le Sénat (…)

Online Users

Total 3 135 users online