Économie

Produits stratégiques : stocks pas si garnis

02/08/2016 Sindihebura Desire 0

Bien que la Banque centrale dise prioriser l’importation des produits stratégiques, les opérateurs économiques concernés révèlent la diminution des stocks par rapport aux années passées.

Des fois, les véhicules font la queue devant les stations-services
Des fois, les véhicules font la queue devant les stations-services

Un commerçant de carburant qui a requis l’anonymat affirme recevoir des devises qui sont loin de couvrir la commande qu’il voudrait passer auprès de ses fournisseurs. Pire, même le peu de dollars que la banque centrale met sur le marché tarde à parvenir aux importateurs de carburant, déplore-t-il.

Pour ce vendeur de l’or noir, la perte est énorme. Les stocks s’épuisent avant que d’autres produits n’arrivent. «Vous imaginez un client qui vient chercher du carburant une fois ou deux fois sans succès ! La troisième, il ira ailleurs », lâche-t-il, désolé.

C’est cette pénurie de devises qui explique les ruptures d’approvisionnement des stations-services. Le ministère de tutelle a haussé le ton en juin, allant jusqu’à fermer une quinzaine de stations, 13 de Bujumbura et deux de l’intérieur. Mais des queues de véhicules restent toujours signalées devant les stations-services, surtout celles de l’intérieur du pays.

Pour l’Association des consommateurs du Burundi (Abuco-Ti), la pénurie des devises serait une des raisons qui expliquent la dernière hausse du prix de l’essence à la pompe. Le prix est passé de 1880 à 2000 Fbu à la mi-juin.

Une exception qui confirma la règle

Autre produit stratégique : les intrants industriels. La société AZAM par exemple affirme importer le blé en quantité inférieure à celle d’avant la crise. Impact immédiat : le prix de la farine a été revu à la hausse. Chez les détaillants le sac de 25kg du blé a augmenté de trois mille Fbu il y a quelques mois.

Si des plaintes sont signalées pour le carburant et les intrants industriels, force est de constater que le gouvernement a fait de son mieux pour rendre disponibles les intrants agricoles. Le 17 juin, le ministre de l’Agriculture et de l’élevage, Déo-Guide Rurema a annoncé que les saisons culturales 2016 A et B ont été caractérisées par une grande augmentation de la commande des engrais chimiques par les agriculteurs. La commande est passée de 19.804,98 T en 2015 à 29.185 T en 2016, soit environ 10.000 T.

Mais, d’une manière générale, les importateurs des produits stratégiques craignent que si rien n’est fait, ce peu de devises dont ils bénéficiaient ne disparaissent d’un moment à l’autre. Ils demandent au gouvernement de faire son possible pour renflouer ses caisses en devises.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

On n’est jamais mieux que chez soi

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur On n’est jamais mieux que chez soi

Un accord signé le 24 août entre la Tanzanie et le Burundi où 180 mille réfugiés burundais en Tanzanie devraient rentrer dans leur pays d’origine de gré ou de force a soulevé un tollé général. De par les agissements des (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 895 users online