Mercredi 22 septembre 2021

Politique

Paul Kagame : ’’La situation avec le Burundi s’améliore’’

07/09/2021 5
Paul Kagame : ’’La situation avec le Burundi s’améliore’’
Le président Paul Kagame : « Nous sommes sur le bon chemin »

Dans une conférence de presse tenue dimanche 5 septembre à Kigali, le président de la République rwandaise s’est exprimé sur les relations entre son pays avec le Burundi qui ne sont pas encore au beau fixe. Il a reconnu qu’il y a un pas franchi dans la bonne direction.

« Avec le Burundi, nous voulons améliorer nos relations, et le Burundi manifeste cette volonté, d’après ce que nous avons entendu et vu. Nos ministres et les responsables de la sécurité continuent de se rencontrer », a indiqué le chef de l’Etat rwandais.

« Je pense que la situation s’améliore. Et c’est pour l’intérêt du Burundi et du Rwanda. Nous sommes sur le bon chemin et c’est primordial, il nous faut continuer à encourager différentes parties à travailler ensemble. Dans tous les cas, cela est nécessaire », a-t-il précisé.

« Et quand on cherche les causes des mauvaises relations (avec le Burundi), on n’en trouve pas. Rien n’équivaut de vivre en bons termes avec ses voisins », a conclu le président de la République rwandaise.

Et c’est là où il y a divergence de points de vue entre Kigali et Gitega. Les autorités burundaises demandent toujours la remise des putschistes dont le Général Godefroid Niyombare et leurs complices.

« Aussitôt cette requête honorée, les relations retourneront à la normale », a tenu à rappeler le Premier ministre burundais, Alain-Guillaume Bunyoni dans sa sortie médiatique du 19 août.

Mais différents observateurs et analystes affirment qu’entre Kigali et Bujumbura, les lignes bougent. Ces analystes soutiennent que des gestes évidents de rapprochement se multiplient.

Forum des lecteurs d'Iwacu

5 réactions
  1. Mambo

    @ Jimmy Nkurunziza. Impunzi benewacu ziri muRwanda nyinshi zacitse kwucumu muta zitashe imbonerakure na documentation bobakorerako!! Zizoba zarataha ni zicunge

  2. Balame

    C est quand meme incroyable.
    Les autocrates africains peuvent changer les constitutions comme ils le veulent par des referendums truqués et biaisés. Toute opposition est déclarée criminelle.
    Nous arrivons alors aux cas du Cameroun (40 ans au pouvoir), Guinnée Bissau (35 ans), etc… pour ne pas parler de pays limitrophes.

    Triste afrique

  3. Okocha

    Impunzi zicunge neza mbona mutama Kagame aguma ahinduka avec l’âge !!

    • Jimmy nkurunziza

      @okocha,kumenga ntibigushimishije?birakubabaje ko u rwanda nuburundi bumvikana?impuzi zitashe birakubabaza?zizobe zitashe mugihugu cabo cabibarutse

    • Alain Nzeyimana

      Impunzi ntazo azotanga. Mugabo aba politiciens bahungiyeyo hamwe n’abo Gitega yita abashatse gusenyura intwaro italiki 13 rusama 2015 nibo bokwicunga. Boshaka ahubwo boba bararondera ibihugu bindi vyobakira.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Covid-19, faut-il en rire ou en pleurer ?

”Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés’’… La Covid-19 (puisqu’il faut l’appeler par son nom) continue de peupler nos hôpitaux-mouroirs, ces lieux de transit pour Mpanda et autres Ruziba, nos dernières demeures. Et nous continuons d’y accompagner, en (…)

Online Users

Total 1 146 users online