Société

Pathologies cardiaques : Trois organisations engagées pour des soins gratuits à l’étranger

08/03/2019 Edouard Nkurunziza Commentaires fermés sur Pathologies cardiaques : Trois organisations engagées pour des soins gratuits à l’étranger
Pathologies cardiaques : Trois organisations engagées pour des soins gratuits à l’étranger
De gauche à droite, le représentant du Mécénat, le consul honoraire de Monaco et celui de Maison Bon samaritain.

Mécénat chirurgie cardiaque, Collectif humanitaire de Monaco et Maison Bon Samaritain du Burundi. Trois organisations qui aident les enfants victimes des malformations cardio-orthopédiques à bénéficier des soins gratuits à l’étranger. Leurs responsables ont animé conjointement, ce jeudi 7 mars, une conférence de presse sur les modalités de bénéficier desdits soins.

D’après Alexis Butoyi, représentant légal de la Maison Bon Samaritain, au moins 1% des nouveau-nés sont victimes des malformations cardiaques. Et si ces dernières ne sont pas opérées à temps, ces enfants courent vite le risque de la mort. Il appelle les parents à se confier au médecin dès  l’apparition des premiers symptômes notamment la respiration rapide ou difficile.

Ce dernier détermine si le malade est recommandable ou non pour les soins en dehors du pays. «Avec la commission médicale,  le passeport, le billet d’avion et le visa, la Maison Bon Samaritain peut alors introduire un dossier de demande dans six organisations partenaires œuvrant dans différents pays du monde», souligne M. Butoyi, qui déplore «l’insuffisance des moyens pour la constitution du dossier» chez bon nombre de patients.

Avant de poursuivre : «Des soins gratuits sont disponibles. Le problème est celui de les trouver».  Et il appelle au concours de toute âme charitable pour sauver des vies. Avec 226 cas transférés depuis la création de sa maison en 2012, dit-il, 90% en étaient incapables.

«Le malade qui y arrive est guéri», affirme Grégoire Ngenzebuhoro, représentant de Mécénat chirurgie cardiaque (MCC), au Burundi. «Il faut que la majorité puisse bénéficier de ces soins». Il indique que cette organisation a déjà soigné gratuitement 142 enfants burundais.

MCC ainsi que le Collectif humanitaire de Monaco, des organisations œuvrant respectivement à Paris et à Monaco en France identifient les enfants cardio-orthopédiques dans plusieurs pays dont le Burundi.

Spès  Nihangaza, consul honoraire de la principauté de Monaco, fait savoir  que des bénévoles d’une association appelée ‘’Rencontre africaine’’ se chargent du séjour des patients. «Inutile que les parents accompagnent leurs enfants».

Néanmoins, précise-t-elle, les parents doivent faire un pas en constituant le dossier avant le départ. A savoir l’avis de la commission médicale, le visa, le passeport et le billet d’avion. Celui-ci étant levé pour les patients pris en charge par le Collectif humanitaire de Monaco.

Ces organisations demandent à tout individu qui serait au courant d’en faire connaître pour qu’elles lui facilitent le processus d’accès à ces soins gratuits.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

Un châtiment qui ne s’explique pas

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Un châtiment qui ne s’explique pas

Certains directeurs des écoles s’apprêteraient à « châtier » les lycéens coupables d’avoir déchiré leurs uniformes pour célébrer leur  joie de sortir du secondaire et d’accéder à l’enseignement supérieur. Iwacu et de nombreux lecteurs  se sont exprimés là-dessous. Parents, éducateurs, syndicalistes, autorités (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 274 users online