Société

Passeports et permis de conduire désormais obtenus à l’intérieur du pays

25/10/2017 Cyrille Niyongabo 3

Un pas de géant dans la décentralisation administrative, une lueur d’espoir pour les bénéficiaires des services publics.

Lancement des cinq guichets uniques provinciaux pilotes par le ministre de la Fonction publique (au
milieu)

C’est une grande première. Des documents administratifs essentiels et qui sont restés longtemps l’apanage de la seule capitale Bujumbura seront désormais délivrés dans les provinces. Selon Mme Nathalie Boucly, Directeur Pays du PNUD au Burundi qui a accompagné le gouvernement pour la mise en place de ces guichets uniques provinciaux depuis 2013, cinq documents seront dans un premier temps délivrés .Il s’agit du permis de conduire biométrique, du passeport, de l’extrait du casier judiciaire, de la carte CEPGL et de la carte internationale de vaccination. Le ministre de la Fonction Publique et du Travail Félix Mpozeriniga a techniquement lancé jeudi 12 octobre à Ngozi cinq guichets uniques provinciaux pilotes, des unités qui se chargeront de la délivrance des documents administratifs. Ce sont les guichets de Ngozi, Muyinga, Gitega, Mwaro et Bururi.

Il est aussi prévu d’intégrer d’autres services comme la lettre de réintégration et de transfert d’une province à l’autre, l’attestation de participation des élèves au concours et examens et le titre foncier. Le PNUD compte aussi poursuivre l’accompagnement jusqu’à la fin de 2018 et appuiera pour l’opérationnalisation d’autres guichets dans certaines provinces.

Une mesure bien accueillie

Joséphine Barihuta, rencontrée au chef-lieu de la province Ngozi est satisfaite. Elle espère qu’elle aura un permis de conduire dans un proche avenir. Même appréciation chez les propriétaires des écoles de roulage. Ils disent qu’ils allaient fermer leurs auto-écoles car ils venaient de passer trois ans sans passation de tests de roulage à Ngozi. « Nous espérons que ce guichet unique sera effectivement opérationnel d’ici peu pour que nos élèves passent les tests ici », a précisé un exploitant d’une école de roulage de Ngozi.

Selon Nathalie Boucly, ces documents entraînaient des coûts très exorbitants aux demandeurs ruraux vu les frais de voyage et de logement, les longues durées d’attente à Bujumbura ainsi que la difficulté d’accès à l’information. Cela contribuera également à améliorer la confiance entre la population et l’administration publique. Le Pnud a aussi aidé l’équipement de ces nouveaux guichets et la formation des agents de ces unités.

Pour le ministre de la sécurité publique, la police aura désormais des facilités dans la lutte contre les faux documents. Il trouve également que les moyens que le gouvernement investissait dans les domaines concernés vont diminuer.

Il est à souligner que les documents collectés et vérifiés seront acheminés à Bujumbura via l’agence de transport des courriers “Aigle Postal”. Ils seront signés par les personnes habilitées et renvoyés à Ngozi où les demandeurs pourront les récupérer.

Forum des lecteurs d'Iwacu

3 réactions
  1. Micombero

    Tu as oublié Mahama? Quel gachis?

  2. Nzoga

    None ivyo ntimwobishoboye sans l’accompagnement du PNUD! !Mwarakubititse!

  3. Karanga

    Et si on se trouve dans un camp d’entrainement militaire en Tanzanie ou en RDC , peut on avoir ces sésames?

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

La confusion

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur La confusion

Après une réunion en toute discrétion dans la capitale kényane entre une délégation du Cnared et l’institution de l’ombudsman burundais Iwacu a révélé qu’un « certain compromis » s’est dégagé sur un bon nombre de points importants. Sans médiateur mandaté (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 303 users online