EN

Politique

Mukaza : l’administration appelle les leaders religieux à prêcher l’hygiène

01/12/2020 Emery Kwizera Commentaires fermés sur Mukaza : l’administration appelle les leaders religieux à prêcher l’hygiène
Mukaza : l’administration  appelle  les leaders religieux à prêcher l’hygiène
Rénovat Sindayihebura : « A Bwiza, Buyenzi, on trouve une soixantaine de personnes qui partagent une ou deux latrines »

« Ce qui se passe en matière de salubrité est inquiétant », a fait remarquer l’administrateur de Mukaza d’entrée de jeu dans une réunion tenue ce lundi 30 novembre 2020 à l’endroit des responsables des différentes confessions religieuses.

Selon Rénovat Sindayihebura, 70% des ménages de Mukaza, a-t-il révélé, des quartiers comme Bwiza, Buyenzi, Nyakabiga n’ont pas des latrines modernes. Et de témoigner : « On peut facilement trouver une soixantaine de personnes qui partagent une ou deux latrines.»

Il demande alors aux leaders religieux œuvrant dans sa commune de réserver une place dans leurs homélies et dans leurs réunions les mesures d’assainissement et d’hygiène.

Et ce n’est pas tout, 50% des ménages de la commune de Mukaza n’ont pas de pièces destinées pour faire la cuisine à part le quartier huppé de Rohero. « C’est regrettable qu’il y ait des gens qui construisent leurs maison sans penser à une petite pièce pour la cuisine et se disent que ça va. Vous devez les sensibiliser pour qu’ils changent de mentalités », a-t-il insisté.

Pour l’administrateur de Mukaza, les bailleurs devraient se souvenir que les locataires ont besoins des pièces pour faire cuire les aliments.
Un numéro toujours ouvert a été donné pour leur permettre de dénoncer tout comportement allant à la rencontre de ces mesures. C’est le 71 130 000.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Covid-19. L’heure est grave

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Covid-19. L’heure est grave

« 41 nouveaux cas positifs ont été notifiés sur 1 242 tests réalisés, soit un taux de positivité de 3,3 %. Parmi ces cas, 35 sont de transmission locale, soit 85,37 % et 6 cas importés, soit 14,63 %. Ce (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 332 users online