Dimanche 23 juin 2024

Économie

Ministère de l’Intérieur : « Les passeports commandés jusqu’en septembre 2022 sont disponibles »

10/03/2023 3
Ministère de l’Intérieur : « Les passeports commandés jusqu’en septembre 2022 sont disponibles »
Selon Martin Niteretse, l’octroi des passeports va bientôt reprendre au rythme normal

« Tous les passeports commandés jusqu’au 10 septembre 2022 sont déjà confectionnés et disponibles. Que les demandeurs viennent les récupérer », a indiqué Martin Niteretse, ministre de l’Intérieur, du développement communautaire et de la Sécurité publique, dans une descente effectuée ce 9 mars au Commissariat général des migrations. Et de dénoncer ceux qui n’ont pas encore récupéré leurs passeports commandés il y a deux ans.
Il confie que 11 mille demandeurs de passeports ont déjà payé et environ 40 mille ont des rendez-vous pour paiement.

Pour les demandeurs ayant des rendez-vous allant jusqu’en novembre cette année, il demande au Commissariat général des migrations de travailler jour et nuit pour que ces rendez-vous soient plutôt fixés en juin ou juillet : « Nous nous sommes convenu avec le commissariat qu’on va commencer à confectionner au moins 500 passeports par jour depuis la semaine prochaine ». Et de rassurer que l’octroi des passeports aille désormais reprendre au rythme normal.

Pour les demandeurs ayant des urgences comme des commissions médicales ou des étudiants qui veulent aller étudier à l’étranger, il les exhorte à adresser des lettres au commissaire général des migrations pour expliquer leurs situations.

Le ministre Martin Niteretse appelle les demandeurs de passeport à éviter des contacts avec les commissionnaires : « Il faut dénoncer ces commissionnaires, les traquer et les punir sévèrement. Il y aurait des policiers corrompus, mais il ne faut pas dire qu’il n’y a que des corrompus dans tout le commissariat ».

Il rappelle que seul le demandeur en personne peut déposer son dossier au commissariat. Exception faite aux malades hospitalisés et aux mineurs.

Forum des lecteurs d'Iwacu

3 réactions
  1. Claypton

    Encore une histoire de république bananière … Comment un pays peut ne pas arriver à remettre des titres de voyage à ses citoyens et celà prend des années sans solution ??? Nakamaramaza …

  2. Don't worry

    Dommage que le service d’octroi de passeports soit le plus ripou de la république.

  3. Eric

    Je doute de cette affirmation du ministre disant que les gens ne viennent pas récupérer leurs passeports.Quel burundais peut jouer en dépensant 235000 pour un objet dont il n’a pas besoin ?De ma part je pense que quelques agents de la PAFE cachent les passeports des gens en vue de leur exiger de donner pot de vin avant de leur en donner..

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

La mobilisation des « radins » pour les quatre bougies de Neva

Comme il se doit en pareille situation, les festivités marquant les quatre ans au pouvoir du président Evariste Ndayishimiye, organisées à Nyabihanga, en pleine province de Mwaro, une contrée de citoyens jouissant à tort ou à raison d’une légendaire réputation (…)

Online Users

Total 2 259 users online