Mardi 18 juin 2024

Société

Burundi: « Connect Africa conference 2023 » annulée

18/09/2023 14
Burundi: « Connect Africa conference 2023 » annulée
La conférence annulée

La conference « Connect Africa » édition 2023 qui avait été organisée par l’Eglise « New Creation church » du Rwanda a été annulée le 14 septembre par le ministre  de l’Intérieur. En marge de la conférence, le comité d’organisation avait programmé un dîner de gala dont l’entrée était payante. Sans en informer le ministère. « Usage abusif » a réagi le ministre qui a décidé de tout annuler.

« Madame la représentante, nous venons d’apprendre que vous avez profité de cette autorisation pour en faire un usage abusif », a accusé Martin Niteretse, ministre de l’Intérieur pour annuler cet événement au cours duquel devait intervenir Apôtre Mignonne Kabera, représentante légale de « New Creation Church » de Kigali. Une pasteure très populaire.

L’annulation a été une douche froide. Plus de 4000 personnes étaient attendues, dont plusieurs fidèles en provenance du Rwanda. Certains étaient même venus de plus loin, des Etats-Unis, d’Europe, de pays africains, etc.

Mais c’est aussi un terrible gâchis sur le plan économique, a indiqué une personne qui connaissait bien les organisateurs. « Le Donatus Conference Center » qui devait abriter la rencontre, avait été loué pour trois jours pour plusieurs millions. «  C’était un profit énorme pour le centre, mais aussi pour l’OBR », ont indiqué à Iwacu plusieurs sources.

En effet, ce genre d’événements génère des consommations diverses. Il y avait ce dîner de gala, la décoration qui va avec, la sonorisation, bref, toute la logistique autour. « Ce sont des Burundais qui allaient gagner. L’événementiel est une source de profits et d’une certaine manière c’est la promotion de l’image du Burundi, du tourisme, mon Dieu pourquoi l’on ne voit pas cela ! », s’est indigné un habitant de Bujumbura.

Un économiste d’expliquer, avec une pointe de lassitude : « Toutes ces personnes venues assister à la conférence devaient se loger dans des hôtels, se nourrir, se déplacer, ce sont des rentrées pour l’économie burundaise ».

Certaines personnes interrogées reconnaissent que les organisateurs ont commis une erreur en effet. Mais elles estiment que le ministre pouvait être plus clément. « Admettons que les organisateurs ont fait l’erreur de ne pas mentionner le dîner de gala avec entrée payante. Dans ce cas, il fallait annuler le dîner de gala et laisser la conférence autorisée », ont plaidé plusieurs personnes découragées par la décision.

La Pasteure Mignonne Kabera  est restée « fair play ». De retour au Rwanda, elle n’est pas revenue sur cet échec, elle a simplement déclaré que le Burundi est un beau pays et qu’il faut continuer à « prier pour le Burundi ».

 

Forum des lecteurs d'Iwacu

14 réactions
  1. Pascal NYANDWI

    Ico nico gituma abarundi tukutira ntituve aho turi. Umwikeko utagira aho ufatiye. Utahagurutse ngo werekane ico ushoboye cank urushije abandi, bo bazobikora. Mbe urazi ic’arico isoko rusangi? EAC uburundi bwayigiyemwo butaz n’ico bugiyemwo. Amarira n’agahinda kingene abarundi twiyumvira nivyo vyuzuy umutima wanje.

  2. Pascal Kabura

    Mbega abo bakunda Urwanda kuruta Uburundi bwabo, ni ibiki!? Nibaje mu Rwanda

  3. Pascal Kabura

    Nimurindire ukuri kuzomenyekana; abarundi bagona, bari maso.
    Mbega Uburundi ni isoko y’abanyarwanda, aho baza kwiyorera amafaranga!
    Urwanda ntirukeneye izo conference!
    Abarundi bahora baja mu Rwanda gukora ivyo bigombeye, nk’uko abanyarwanda baza mu Burundi bagakora ivyobigombeye.
    Barundi humuka mukunde igihugu canyu.

  4. JIGOU MATORE

    C’est pathétique une décision pareille.
    Dans tous les cas c’était plus de biens que de mal dans une économie presque à genoux.

  5. Jean Bikomagu

    Je pense que le soit disant Evangelisation cachait des intentions malsains contre le Burundi!!! comment plusieurs gens qui devraient participés venaient du Rwanda? et en plus des jeunes gens et des hommes sous des faut noms. tout simplement on les a demasqués et les projects de Kagame sur le Burundi continuent

    • JIGOU MATORE

      Cher ami ,
      Où est-ce que tu as vu « les intentions malsaines » dans ce qui a été dit? « Des jeunes gens et des hommes sous des faux (faut) noms ». Comment tu as vérifié les faux noms? « On les a démasqués et les projets de Kagame sur le Burundi continuent ».

      Le Burundi et le Rwanda sont maintenant des pays amis. Toi tu ne suis pas!
      Tu es trop en arrière! Essais d’avancer toi aussi. Plus d’inimitié mon cher ami entre des frères. Kagame est venu au Burundi, Neva est allé au Rwanda, Angélique a rendu visite à Jeannette Kagame. Même le Guide Eternel du Patriotisme, de là où il est et veille sur le Burundi, il a déjà donné le feu vert pour le réchauffement des relations burundo-rwandaises.
      Enlève les mauvaises idées dans ta tète cher ami.

    • Une personne

      analyse bête…

  6. Hihi

    Abusif
    Qu est ce qui est abusif ?
    Se baser sur quoi ?
    Des rumeurs….Quelles rumeurs ?
    Transformer un groupe de chrétiennes qui serait infiltrée par Red Tabara ?
    Escroquer les fonds verser à l Organisation
    Le ministre une fois de plus démoli, casse l’un événement
    Sans rien vraiment justifier
    Qu il s explique !!!

    • Sebarazingiza

      Entre temps, Ministre yisiguye ati; « Bari baje kwegeranya amafaranga muco bise « Gala » (50 dollar/personne) kandi abarundi bari mub’ubukene budafise uko bungana » Akongerako ko batari babisabiye uruhusha.
      Niyumvira ko ari ukuri mugabo arakwiye kuraba ico yokora nongaho i Burundi kuko ba « apôtres », « Pasteurs », … bagwiriye bidasanzwe. Mubicaye kugikanu abanyagihugu nabo bari mubaza imbere!

      Dîner de gala ijamwo uwubishatse kandi abishoboye !

      • Innocent

        Merci kumuco utanze effectivement nanje nkivyumva nabona gusa uruhombo uburundi bugize. Mais 50$ /per dans une conférence dont la moitié basanzwe babayeho mubukene c’est trop exagéré. Gusa de l’autre coté abatujejwe bige guhasha de manière à faire profiter le peuple. Je suis d’accord d’annuler la soiré gala mais de preserver la conférence.

        • Yan

          Il y en a qui considèrent que ce genre de conférence est une façon de faire consommer au peuple l’opium. Ni plus, ni moins.

          • Aimé-Trésor Ndayongeje

            Cependant, la liberté de croire ou de ne pas croire est indispensable.

      • Sebarazingiza

        Nagira nishure le modelateur ati;
        « Dîner de gala ijamwo uwubishatse kandi abishoboye ! »
        Nivyo mugabo, mubihe abarundi barimwo inyifato nkizo zirakwiye kugwanywa na cane cane iyo ababikora babifatanya n’ijambo riraba Imana. Mugabo sibo bonyene!
        Imana isigaye ikoreshwa mugucinyinyiza no kwica « Abarundi », tugeze habi! Yoba yashizwe imbere canke inyuma? Nisigure: Iyo umuntu anyuruje amahera yokwubatse ibitaro vyovuriwemwo abana barenga ijana mukwezi, aba yishe bangahe mumwaka?

        • Josephat karishanga

          Imana irwanire abayo gusa n’ahibindi n’ukubesyha

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Séance terminée, on rentre à pied !

Bon gré mal gré, la pénurie de carburant s’invite à l’hémicycle de Kigobe. Une courte vidéo fait actuellement le buzz sur les réseaux sociaux. En pleine séance, un député a rappelé à ses collègues de penser à ceux qui rentrent (…)

Online Users

Total 1 819 users online