Vendredi 24 mai 2024

Politique

Les militants de Rwasa appelés à l’enrôlement, pas pour participer au referendum

11/02/2018 3

«Nous appelons nos militants à se faire inscrire mais ce n’est pas dans l’optique de participer à cette machination du parti au pouvoir», a fait savoir Aimé Magera porte-parole d’Agathon Rwasa. Il s’exprimait sur l’attitude de leurs membres par rapport au recensement des électeurs en cours depuis jeudi 8 février.

Aime Magera : « Nous ne participerons pas au vote référendaire ».

Selon lui, cette consigne n’a aucun lien avec le referendum prévu au mois de mai. Il parle d’un processus qui les exclut et les écarte de l’arène politique. Il soutient que la nouvelle Constitution met en quarantaine les indépendants. «Ça serait se faire hara-kiri », a lâché M. Magera.

M. Magera garde l’espoir quant au dialogue d’Arusha. Il pourra aboutir à un compromis sur les élections inclusives et transparentes.

Du côté du parti au pouvoir, l’heure est à la mobilisation des membres pour un enrôlement massif. Dans une note interne, le secrétaire général du parti, Evariste Ndayishimiye, appelle les Bagumyabanga à s’impliquer dans leurs contrées. Il leur demande de s’assurer qu’ils sont en norme pour l’enrôlement et de toujours garder l’œil sur les agents recenseurs.

Forum des lecteurs d'Iwacu

3 réactions
  1. Kabingo dora

    C ‘Est quoi garder un oeil sur les agents recenseurs ?

    • Gacece

      @Kabingo dora
      C’est garder « deux » yeux sur les agents recenseurs… pendant qu’ils font le recensement!
      On peut aussi dire « ne pas les quitter des yeux »!

  2. Gacece

    Ça y est!… Au moins ils sont en train de devenir aussi malins que tous les autres en politique! « Nous allons participer… sans participer! »… Ou « sans ouvertement l’avouer! »
    C’est déjà ça au moins! C’est comme cela que l’évolution commence!

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

La vie chère de plus en plus chère

Les incompréhensions sont profondes. La hausse constante des prix dans le panier de la ménagère devient un sujet de préoccupation majeure pour de nombreuses familles. Les consommateurs voient et décrient l’augmentation exponentielle des prix. La plainte retentit de toutes parts. (…)

Online Users

Total 5 226 users online