Lundi 06 décembre 2021

Culture

« Les émissions de la CCIB FM+ suspendues pendant trois mois »

28/09/2017 6

Le Conseil national de la Communication (CNC) retire l’autorisation d’exploitation à plus de dix médias. Cette mesure tombe ce jeudi 28 septembre, à la suite de l’assemblée plénière de cet organe en session ordinaire du 27 au 28 septembre en province Muyinga.

Il s’agit entre autres de la radio Bonesha FM, la Radio publique africaine, la Radio Renaissance et la télévision Renaissance. Dans un communiqué sanctionnant cette session, Aimée Divine Niyokwizigirwa, vice-présidente, explique que certains d’entre eux n’ont pas respecté leurs cahiers de charge. Et pour les autres, elle assure qu’ils n’ont pas réglé leurs dossiers judiciaires dans les délais donnés par l’organe dont elle est également porte-parole. Pour rappel, les Radio RPA, Bonesha et la Radiotélévision Renaissance n’émettent plus depuis la nuit du coup d’Etat manqué du 13 mai 2015.

«Pour n’avoir pas démarré leurs activités selon les textes en vigueur », d’autres médias se voient retirés également l’autorisation d’exploitation. Il s’agit entre autres des Radio Miguel, Citizen, Twitezimbere, RTBF, etc.

Dans le même communiqué, Mme Niyokwizigirwa fait savoir que les émissions de la Radio CCIB FM+ sont suspendues pendant trois mois. Cette mesure entre en vigueur « à partir du lundi 2 octobre. » L’organe de régulation de la presse indique que cette station a diffusé « un contenu éditorial jugé contraire à l’éthique professionnelle et à la loi régissant la presse. »

Forum des lecteurs d'Iwacu

6 réactions
  1. Nahayo

    Ça me rappelle l’histoire de Beaumarchais dans « Le mariage de Figaro » qui voulais créer un journal et le CNC de cette époque lui a conseillé-déjà à cette époque- de ne rien dire sur le roi, les princes et autres dignitaires. Après réflexion, il a nommé son journal « le Journal Inutile ». Voilà les journaux que veut le CNC.

  2. mt

    A Muma. Radio ccib FM yugawe kubera éditorial yayo yavuze KO l’ETA y’uburundi ataco yavuze kw’iyicwa ry’impunzi zayo i kamanyora. Ukuri kurazirwa.

  3. Muma

    Salut à tous les lecteurs d’ Iwacu!
    J’ai été abassourdi après les décisions qui ont sanctionné l’assemblée plénière du CNC qui s’est tenu à Muyinga en date du 27 au 28 Septembre 2017. Mais cette décision de suspendre la Radio CCIB FM+ m’a beaucoup surpris aussi bien que je n’ai pas pu entendre ce contenu éditorial que le CNC juge contraire à l’éthique du journalisme. S’il y en a quelqu’un qui a pu le capter, il peut m’informer sur ce qu’évoquait cet éditorial. Merci!

  4. Muteyisoni

    Ibintu ni vurugu vurugu l’UE et l’ONU zifata ingingo ku Burundi kugira amahoro agaruke les pays Africains zikaca zitoba kubera solidarité négative !!! Dans l’entre tps les médiats zinanyanyaswa !! None nkiyo éditorial ya CCIB yavuze ibiki ga mwabantu mwe? ??

  5. rema

    None iyi tariki mubona ariyo yari nziza kugira mufate iyi ngingo mu gihe i Génève bariko bariga ku kibazo ca Droits de l homme mu Burundi? Iyo mwihangana gato naho mukazoyifata mu misi iri imbere?

  6. Mafero

    Un non-évênement! On est régulièrement informé via Facebook,Twitter, Whatsup et autres. A moins que cette décision touche ces derniers.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

L’entrée de la RDC dans l’EAC, quelles opportunités ?

Depuis son investiture, le 24 janvier 2019, le président Félix Tshisekedi s’est donné comme priorité d’axer sa politique régionale sur la coopération et l’intégration. Il s’est aussi engagé à travailler étroitement avec ses pairs afin de rétablir la paix et (…)

Online Users

Total 3 900 users online