Samedi 18 mai 2024

Société

« Le rôle de l’enseignant ne se limite pas sur le tableau noir »

07/10/2019 Commentaires fermés sur « Le rôle de l’enseignant ne se limite pas sur le tableau noir »
« Le rôle de l’enseignant ne se limite pas sur le tableau noir »
Jean Bosco Ndayizigiye : « Ce centre offre aux élèves un cadre d’expression de leurs problèmes pédagogiques. »

Quelques enseignants du Lycée Scheppers de Nyakabiga ont ouvert un « Centre d’écoute et d’orientation pédagogique (CEOP) » au profit des élèves de cet établissement.

Orienter pédagogiquement les élèves pour pouvoir assimiler facilement les différentes matières prévues dans leur cursus. Rappeler les élèves à l’ordre pour qu’ils puissent sauvegarder une bonne note dans l’éducation. Apprendre tant aux élèves qu’aux parents la culture de la vie sociale… Ce sont les principales activités de ce centre qui a été ouvert ce vendredi 4 octobre.

Situé dans les enceintes du Lycée Scheppers de Nyakabiga, il est orienté sur trois volets : famille, conflit et pédagogie. Des services qui seront offerts par six enseignants de ce lycée qui ont une formation en psychologie clinique et sciences de l’éducation. Selon Jean Bosco Ndayizigiye, président de l’association « Enseignant en action pour la promotion sociale » (EAPS) qui a initié ce centre, seuls les élèves de ce lycée bénéficieront de ces services, pour le moment. « Moyens limités obligent… »

Concrètement, explique M. Ndayizigiye, le CEOP va offrir aux élèves un cadre d’expression sur les différents problèmes rencontrés sur le plan pédagogique. « En milieu scolaire, les élèves ont souvent des soucis pédagogiques, mais manquent à qui les confier pour une orientation. »

En plus du service pédagogie, ce centre pourra offrir aux élèves et aux parents, qui le demande, un apprentissage sur la culture de la vie sociale en dehors du banc de l’école. « Car certains parents n’attendent que le seul résultat chez leur enfant : un diplôme. Et le côté social est oublié. »

Le CEOP est le nouveau-né de l’association EAPS, de 18 enseignants du Lycée Scheppers, créé en 2016. Six d’entre eux sont affectés dans ce centre qui sera ouvert tous les lundis et jeudis.

Et le président de cette association de motiver la création de ce centre : « Le rôle de l’enseignant ne se limite pas sur le tableau noir. »

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

La vie chère de plus en plus chère

Les incompréhensions sont profondes. La hausse constante des prix dans le panier de la ménagère devient un sujet de préoccupation majeure pour de nombreuses familles. Les consommateurs voient et décrient l’augmentation exponentielle des prix. La plainte retentit de toutes parts. (…)

Online Users

Total 2 305 users online