Mardi 18 juin 2024

Publireportages

Le projet Plantwise au Burundi continue d’autonomiser les agriculteurs à travers des campagnes de sensibilistaion sur la santé des plantes

24/05/2023 1
Le projet Plantwise au Burundi continue d’autonomiser les agriculteurs à travers des campagnes de sensibilistaion sur  la santé des plantes

Bujumbura, Burundi – 10 Mai 2023: Plantwise Burundi, le programme mis en œuvre par CABI en partenariat avec l’ISABU qui vise à aider les agriculteurs à accroître leur sécurité alimentaire et améliorer les moyens de subsistance en milieu rural en réduisant au minimum les pertes dues aux maladies et ravageurs des plantes, tient de nouveau des campagnes phytosanitaires afin de fournir aux agriculteurs burundais des connaissances clés sur la gestion effective des ravageurs et des maladies des plantes en vue de les aider à perdre moins de ce qu’ils produisent et ainsi augmenter leurs productions agricoles.

La campagne en cours verra des docteurs de plantes formés et des spécialistes de la santé des végétaux du MINEAGRIE et de l’ISABU visiter plus de 60 sites atteignant plus de 5 000 agriculteurs à Bururi, Rumonge, Rutana,Makamba, Ruyigi, Cankuzo, Karusi, Muyinga, Kirundo ainsi que dans certaines parties de Gitega et Bujumbura.

Les agriculteurs sont informés sur les maladies et ravageurs des cultures plus fléquents tels que le flétrissement bactérien du bananier, le mildiou et la bactériose de la pomme de terre, le Tuta absoluta de la tomate et la chenille légionnaire d’automne du maïs, la cochenille du manguier, pucerons noirs du haricot ainsi que la gestion avec précaution des pesticides qui sont à risque pour la santé de l’homme et l’environnement et l’emploie des équipements de protection lors de l’utilisation des pesticides .

C’est dans ce cadre que les experts prodiguent des conseils pratiques sur les meilleurs techniques de gestion des sols et de plantation pour une production agricole améliorée.

Le renforcement des connaissances est essentiel pour appuyer les communautés agricoles

Selon les experts, les petits exploitants agricoles d’Afrique subsaharienne subissent des pertes équivalant à 30 à 40 % de leurs rendements totaux en raison des ravageurs qui attaquent leurs cultures. Raison pour laquelle ils ont besoin d’appui pour diagnostiquer les problèmes et aussi identifier des mesures pratiques, abordables et respectueuses de l’environnement pour les résoudre.

S’exprimant lors du rassemblement à Bujumbura, le Dr. Célestin Niyongere, coordinateur de Plantwise au Burundi, a déclaré :”Nous sommes très heureux d’étendre nos campagnes phytosanitaires à plus d’endroits dans l’objectif d’équiper davantage d’agriculteurs avec des connaissances et bonnes pratiques afin qu’ils perdent moins de leurs rendements.”

Nous sommes convaincus que l’agriculture est la solution à bon nombre de nos défis dans la région, et les agriculteurs sont au cœur de ces solutions. Nous avons besoin d’un secteur agricole qui pourra contribuer de manière significative au développement économique maintenant et pour les générations futures.”

Il a été noté que ces rassemblements sont également l’opportunité de sensibiliser la population sur l’existence de plus de 115 cliniques de plantes du programme Plantwise qui opèrent à présent au niveau de toutes les communes dans toutes les 18 provinces du Burundi. Les cliniques des plantes fonctionnent comme les cliniques pour la santé humaine : les agriculteurs visitent avec des échantillons de leurs cultures avec problème et les docteurs des plantes diagnostiquent le problème et font des recommandations pour une gestion qui doit avoir a 5 caractéristiques, sûre, efficace, pratique, économique et disponible.

A propos de Plantwise

Plantwise est un programme mondial géré par CABI, et dont le but consiste à aider les agriculteurs à perdre moins de ce qu’ils cultivent suite aux problèmes phytosanitaires. Le programme, qui collabore étroitement avec les services nationaux de conseil agricole et d’autres partenaires, met en place des réseaux de cliniques pour les plantes, assurés par des docteurs des plantes qualifiés, où les agriculteurs peuvent trouver des conseils pratiques sur la santé de leurs plantes. Les cliniques végétales fonctionnent comme les cliniques de santé humaine.

Les réseaux de cliniques végétales sont renforcés par la banque de connaissances Plantwise, une passerelle vers des informations pratiques en ligne et hors ligne sur la santé des végétaux. Ensemble, ces ressources contribuent à renforcer les systèmes phytosanitaires nationaux en catalysant les liens entre les parties prenantes et l’échange d’informations. Depuis sa création en 2011, Plantwise a été implanté dans 35 pays, travaillant en partenariat avec plus de 175 partenaires, dont des gouvernements, des ONGs, des sociétés civiles et des associations d’agriculteurs. Depuis fin 2020, le Burundi a rejoint la liste des pays où les interventions de Plantwise ont été introduites sur un projet financé pour une période de 3 ans par l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas au Burundi et l’Organisation Néerlandaise NUFFIC.

Forum des lecteurs d'Iwacu

1 réaction
  1. Georges Kamenge

    Si ce programme sert à répendre des engrais chimiques qui nous tuent a petit feu les agriculteurs n’ont qu’à décliner l’offre d’ISABU.L’ISABU n’a qu’à encourager l’utilisation d’engrais naturels au lieu de laisser polluer nos terres par des produits chimiques dangereux juste parce que quelqu’un a empoché l’igiturire en ignorant que lui même fera parti des victimes collatérales de ces poisons qui vont se retrouver dans notre alimentation.A force de mettre au monde des bouches à nourrir nous ouvrons la porte de pandorre.Entre manger des aliments en abondance mais empoisonnés par des produits chimiques ou manger peu mais sans poison.Evidemment les vendeurs de poison ne vont pas nous laisser tranquille ils veulent réduire notre nombre.A bon entendeur!

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Séance terminée, on rentre à pied !

Bon gré mal gré, la pénurie de carburant s’invite à l’hémicycle de Kigobe. Une courte vidéo fait actuellement le buzz sur les réseaux sociaux. En pleine séance, un député a rappelé à ses collègues de penser à ceux qui rentrent (…)

Online Users

Total 1 796 users online