Lundi 03 octobre 2022

Politique

Le président Nkurunziza ordonne le refoulement des étrangers irréguliers

09/05/2019 Commentaires fermés sur Le président Nkurunziza ordonne le refoulement des étrangers irréguliers
Le président Nkurunziza ordonne le refoulement des étrangers irréguliers
Le chef de l’Etat appelle à la surveillance des frontières.

«Le chef de l’Etat a demandé que les étrangers irréguliers résidant au Burundi soient refoulés ou extradés dans leurs pays d’origine». Dixit Jean Claude Karerwa Ndenzako, porte-parole du président Nkurunziza.

C’était ce mardi 9 avril en marge d’une réunion que le chef de l’Etat a tenue avec les responsables de l’administration, de la sécurité, de la défense et de la justice.

Le numéro un Burundais appelle au renforcement de la sécurité des frontières et à la surveillance des mouvements des populations. Car, rapporte M. Karerwa, dans les provinces principalement de Ngozi, Bujumbura et Bubanza, des personnes quittent par dizaines leurs provinces d’origine pour s’établir dans d’autres provinces. «C’est un phénomène susceptible de créer de l’insécurité».

Cependant, poursuit le porte-parole du chef de l’Etat, «d’une façon générale, le chef de l’Etat est satisfait de la situation sécuritaire qui prévaut au Burundi». Et d’ajouter qu’il déplore des cas de violences basés sur le genre, de vol ou de fausse prophétie qui persistent.

Le président a ordonné le retrait des téléphones portables aux prisonniers. «Ils les utilisent pour perturber la sécurité».

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Université du Burundi, le flambeau risque de s’éteindre

« Il a été blessé grièvement au niveau du visage et du cou autour de la gorge. Il a aussi subi des coups dans le dos ». Un étudiant décrit la torture vécue par son camarade de classe. Emile Nduwimana (…)

Online Users

Total 1 450 users online