Lundi 12 avril 2021

Politique

Le président Ndayishimiye exprime sa gratitude à son homologue égyptien

27/03/2021 Emery Kwizera 0
Le président Ndayishimiye exprime sa gratitude à son homologue égyptien
Le président Ndayishimiye : « Il n’y a pas de petit pays et de grand pays mais il y a ceux qui sont plus capables que d’autres »

« Le président Al-Sissi a tout fait pour que le Burundi soit stable et voilà la sécurité est revenue », s’est réjoui le président burundais dans une interview qu’il a accordée à Nile TV international et posté sur le site de la présidence du Burundi à l’occasion de sa visite officielle en Egypte.

Le président Ndayishimiye a notamment reconnu le rôle de son homologue égyptien, Abdel Fattah Al-Sissi « quand la communauté internationale s’était liguée contre le Burundi et voulait influencer les pays africains ». Il a salué aussi le rôle majeur joué par la République Arabe d’Egypte à la défense des intérêts africains au Conseil de Sécurité des Nations unies.

Et de profiter de l’occasion pour plaider pour les pays « les moins capables ». Pour le président burundais, il n’y a pas de petit pays et de grand pays mais il y a ceux qui sont plus capables que d’autres.

Il a alors soutenu que les pays qui sont plus avancés fassent tout pour aider les autres à avancer. « Nous sommes tous des humains, nous devons constituer une communauté où tout le monde se sent chez lui ».

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Hippocrate au secours !

« Dans toute maison où je serai appelé, je n’entrerai que pour le bien des malades. » Cet extrait du serment d’Hippocrate « échappe » à certains praticiens du corps soignant. Iwacu a mené une enquête en rapport avec le traitement des patients dans (…)

Online Users

Total 1 392 users online